Cheveux

Extensions kératine

Comprendre la kératineRôle de la kératine dans les extensions

La kératine est un mot que nous entendons souvent depuis un peu plus d’une dizaine d’années, quand on parle de chevelure. Différents soins et produits modernes sont accompagnés de ce mot-clé qui semble avoir une importance capitale pour la santé des cheveux. Les femmes la plébiscite souvent, car pour obtenir des cheveux forts et solides, la kératine est très importante.

Concrètement, la plupart d’entre nous, en tant que néophyte, ne connaissent pas vraiment cette molécule. Elle est pourtant présente de manière naturelle dans notre corps. On pourrait penser que c’est une substance nouvelle, qui n’est apparue ou découverte que récemment. En fait, les scientifiques la connaissent depuis longtemps, car c’est un des composants les plus répandus dans le monde des êtres vivants, en tout cas en ce qui concerne les mammifères, les reptiles et les oiseaux. Nous allons présenter en quelques paragraphes ce qu’est en réalité la kératine, son rôle et son utilité dans la solidité capillaire et la beauté du cheveu humain.

Qu’est-ce que la kératine?

Étymologiquement, la nomenclature dérive du mot grec qui veut dire corne. Il faut savoir que c’est une protéine qui peut emprunter plusieurs formes, selon sa composition et sa structure. D’une manière simplifiée, la kératine compose à plus de 95 %, de ce qu’on appelle les phanères, c’est-à-dire tout ce qui est poil, plume, corne, ongle ou encore bec, chez les êtres vivants. La corne des bœufs, leurs sabots et nos cheveux, ainsi que la peau rugueuse des reptiles et les plumes d’oiseau, sont composés en grande partie par cette protéine de nature fibreuse.
Insoluble dans l’eau, la présence de la kératine dans l’épiderme est donc très importante pour rendre la peau imperméable à l’eau, les rayons ultraviolets et tous les autres facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur les autres cellules du corps. Elle est aussi précieuse pour former une barrière de protection contre des agressions physiques venant de l’extérieur, rendant les parties concernées plus dures que les autres. C’est ainsi que les mains calleuses des bûcherons sont provoquées par la formation de ce qu’on appelle des cellules cornées, résultat des frictions répétées à la surface de la peau. Ce processus est appelé kératinisation ou kératogénèse de l’épiderme.
La formation de la kératine est fortement liée à la mort des cellules qui la produisent, nommée les kératinocytes. Ce qui veut dire que le cheveu, qu’il soit encore sur notre tête, ou celui que l’on utilise sur les extensions de cheveux naturels, sont des matières mortes. Voilà pourquoi il n’y a aucune douleur quand on se coupe les cheveux. L’absence de vie ne veut pas dire qu’il est impossible intervenir sur la structure et la forme, interne ou externe du cheveu. Voilà pourquoi il est possible de se faire des boucles, de se lisser les cheveux, ou encore de changer leur couleur.

Soins de la chevelure avec la kératine

En 2017, que l’on soit à Lausanne, Genève ou Paris, des salons de coiffure conseillent des soins à la kératine pure, pour améliorer la structure de nos cheveux abîmée par les colorations et décolorations successives, ainsi que les traitements chimiques qui en ont découlés. Le transport des kératinocytes jusqu’à la racine des cheveux, se fait par le sang ; Il peut être boosté par un apport alimentaire riche en zinc et en vitamine B6.
Des produits de coiffure sont aujourd’hui disponibles en France et en Suisse pour favoriser la multiplication des cellules qui produisent la kératine.

Dans le monde des extensions, des produits à base de kératine de synthèse sont aussi utilisés dans les techniques de pose à chaud, afin de ne pas abîmer la structure extérieure de nos propres cheveux et les faire tenir plus longtemps.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*