Chirurgie esthétique, Lausanne

Le botox star de la médecine esthétique Lucens

Le succès de la toxine botulique dans la médecine esthétique

Lissage des rides d'expression Lausanne

Le monde médical utilise la toxine botulique depuis un demi-siècle. En effet, pour soigner certaines contractions musculaires faciales, on injectait d’infimes quantités de ce produit à des endroits stratégiques. Les médecins remarquèrent alors qu’autour des zones traitées, les rides avaient tendance à disparaître comme par magie. Les années 90 furent une période d’abus et d’apprentissage, autant pour les praticiens que pour les « patients ». Les prochaines lignes vont vous dévoiler les coûts de l’intervention, les zones que l’on peut traiter ainsi que les suites que l’on peut attendre après avoir reçu le produit.

 

Quel est le prix d’une séance Botox à Lausanne?

 

Il fut un temps où se faire des injections de toxine botulique à des fins esthétiques était réservée aux people. La concurrence aidant, les prix ont baissé, et les médecins anti-âges se sont de plus en plus spécialisés afin de pouvoir satisfaire leur clientèle. Bien sût, des compétences sont nécessaires afin d’exercer le métier et utiliser le produit.

Ce dernier coûte un peu plus de 390 CHF la seringue, avec des fluctuations selon les maisons de production. Sur le marché international, les figures les plus connues sont :

  1. Botox
  2. Vistabel
  3. Azzalure
  4. Bocouture

Bien entendu, il est probable que plusieurs seringues soient nécessaires pour que la séance porte bien ses fruits, selon le nombre de zones à traiter ou la profondeur des rides. Quand on choisit un traitement du visage global, il est courant que le praticien associe l’administration de la molécule avec des injections d’acide hyaluronique, une autre star de la médecine esthétique.

 

Les rides concernées par la toxine botulique

 

Le but du botox est de redonner de la jeunesse au visage le plus longtemps possible, sans avoir d’effet de gonflement ou de paralysie. La toxine botulique va intervenir sur les rides dites d’expression. La répétition des contractions musculaires, que l’on réfléchisse, que l’on soit triste ou étonné, accentue les sillons sur le visage. Par exemple, quand on est stressé et que l’on réfléchit de manière intense trop souvent, les rides du lion apparaissent entre les deux sourcils dès le milieu de la trentaine. On dit que pour rester jeune, il vaut mieux sourire, mais un visage joyeux laisse pourtant des traces au coin des yeux, que l’on appelle les pattes d’oie. Quand on regarde vers le haut ou qu’on écarquille les yeux, cela accentue aussi les lignes sur le front. Les injections de toxine permettent de corriger, voire de prévenir, les rides sur ces endroits en particuliers, sans pour autant effacer la personnalité et les expressions du visage.

 

Résultat et effet du botox

 

La séance d’injection en elle-même se déroule assez rapidement, sans douleur insupportable, puisque  les aiguilles sont très fines. Le médecin applique une crème anesthésiante pour le confort du patient. La substance, en tant que toxine, neutralise la sécrétion de acétylcholine, une substance chimique responsable de la transmission du signal nerveux vers les muscles, pour qu’il se contracte. Comme effet secondaire, les heures qui suivent les injections, il y a des possibilités de formation d’ecchymoses sur les points où les aiguilles sont entrées, avec des petits gonflements bénins.

Tout ceci ne tarde pas à s’estomper et la patiente observe des résultats visibles au bout de trois ou quatre jours. Les effets demeurent pendant six mois. Un visage détendu, des rides estompées, voilà le résultat d’une injection de Botox.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*