Non classé

Le musée Olympique à Lausanne

Visite du Musée olympique de Lausanne :
Le Musée olympique de Lausanne, dans le canton de Vaud, est le deuxième musée le plus visité de la Confédération Helvétique. L’inauguration des onze mille mètres carrés qu’il occupe, a eu lieu le 23 juin 1993. Il accueille entre 160 000 et 210 000 visiteurs par an, ce qui est à l’image de son importance, d’ailleurs, dans le pays, il fait partie des biens culturels d’importance nationale. D’importantes rénovations sont entreprises, terminées en 2013, après une brève fermeture des installations, pour améliorer l’apparence et le rendu moderne du site. Pendant cette courte période d’indisponibilité, plusieurs œuvres restent visibles gratuitement, sur un bateau, nommé Helvétie, qui était resté amarré sur le devant de la fontaine Olympique. Les prochains paragraphes vous mènent dans une visite guidée au cœur d’un endroit magnifiquement dédié au sport et diverses activités culturelles liées aux disciplines olympiques.

Comment et quand aller à Lausanne

Pour se rendre au Musée olympique, on peut prendre la ligne de métro m2 et s’arrêter à l’arrêt Ouchy, ou encore le bus 2 en descendant à l’arrêt Ouchy. On longe le bord du lac Léman pour accéder à l’entrée qui se trouve près de la Fontaine olympique. Si on arrive en voiture, le mieux est de se garer dans le parking du Port d’Ouchy, qui se trouve à 800 mètres des lieux, ou dans celui de l’hôtel qui porte le nom de Beau-Rivage Palace, qui n’est qu’à quelques encablures de l’endroit.
Selon la période de l’année, les horaires d’ouverture peuvent quelque peu varier. Ainsi du premier mai au 14 octobre, on peut y aller tous les jours de 9 h à 18 h, tandis que du 15 octobre au 30 avril, c’est seulement du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h. Dans ce dernier cas donc, l’établissement ferme ses portes tous les lundis, excepté le lundi de Pâques ou lors des événements spéciaux. Bien entendu, les fermetures annuelles sont à Noël ainsi que le jour de l’an.

A y découvrir

De manière permanente, nous avons des présentations et des œuvres liées à Pierre de Coubertin, le père des Jeux Olympiques modernes. Bien entendu, nomenclature oblige, il y a une exposition permanente sur les jeux olympiques d’été et d’hivers. Le CIO (Comité international olympique) offre aussi à la vue du public, pour le plus grand plaisir des philatélistes et des amoureux de la numismatique, des collections qui présentent des pièces rares ou plus génériques, toujours en accord avec les jeux olympiques.
Diverses expositions temporaires, toutes aussi prestigieuses les unes que les autres, ont été présentées dans le musée, toujours en accord avec le sport et son monde. Par exemple il y a eu la FIFA (Fédération internationale de football association) qui y a exposé sa centaine d’années d’existence, l’exposition sur la performance et l’équilibre, les matériaux utilisés pour effectuer les exploits sportifs ou encore la mode en sport et le vélo dans tous ses états ainsi que le Tour de France, pour ne citer que les plus éminents. Des nations très sportives ont aussi investi les lieux pour montrer les vestiges sportifs qui se sont déroulés dans leurs murs, comme l’exposition Turin 2006, Sydney 2000 ou encore la très élégante Coupe America.

Prix de la visite
Pour les expositions temporaires, les tarifs sont les mêmes pour tout le monde, sauf pour les enfants de moins de 6 ans, qui peuvent entrer gratuitement. Quand il s’agit des expositions permanentes, les adultes de 17 à 65 ans paient CHF 18, et les enfants de 6 à 16 ans CHF 10. Les retraités ne paient que CHF 16. Pour les étudiants et les personnes en situation de handicap, on ne demande que CHF 12. Quand on vient en famille, c’est-à-dire deux adultes et tous les enfants de moins de 16 ans, c’est CHF40.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*