électricien, Lausanne

Quel luminaire pour ma maison? Yverdon

A incandescence, à fluorescence, halogène ou très basse tension, les lampes se conjuguent avec la déco. Quelles que soient les caractéristiques d’une lampe, celle-ci se choisit idéalement en fonction de la source de l’éclairage qu’elle fournit et de sa puissance électrique absorbée en watts.

Les sources de lumières idéalesMontage éclairage Aubonne

Les lampes à incandescence sont les plus anciennes et ne sont pratiquement plus vendues. Elles étaient constituées d’un filament de tungstène enfermé dans un globe de verre rempli de gaz neutre. D’une puissance de 15 à 150 W, ces ampoules étaient munies d’un culot à vis ou à baïonnette.

Les ampoules fluocompactes ont été inventées par Philips en 1973. Munie d’un starter et d’un ballast dans son culot à vis, cette ampoule a toujours la côte car elle n’est pas énergivore. Les modèles les plus récents ont un ballast électronique qui produit un éclairage quasi instantané. Cela a pour conséquence d’augmenter les performances tout en réduisant les dimensions et les poids des ampoules fluocompactes. Elles sont souvent recommandées par les électriciens lausannois. Plusieurs modèles se trouvent sur le marché suisse dont:

  1. Les ampoules sphériques, oblongues ou circulaires. Elles ont des formes originales et décoratives. D’une puissance de 9 à 25 W, elles dégagent peu de chaleur et durent environ six ans.
  2. Les fluocompactes miniaturisées en forme de deux ou trois doigts repliés ont une puissance de 5 à 9 W. Elles sont munies d’un culot à vis.

Les ampoules halogènes devraient disparaître en 2018. Neutre, blanche et dynamique, la lumière émise par ces ampoules est idéale pour éclairer des objets sans en dénaturer les couleurs. Plus puissantes que les modèles incandescents, elles ont une durée de vie 2 fois supérieure qu’une ampoule classique. Ces avantages sont dus à une faible quantité d’halogène ajouté au gaz neutre de remplissage de l’ampoule. Ceci provoque un cycle de régénération qui ramène une partie du tungstène sur le filament.

Quelles ampoules pour le bureau?

La zone de travail doit être éclairée avec soin. Les lampes halogènes basse tension sont moins fatigantes pour les yeux qu’un spot à réflecteur. L’intensité lumineuse de l’éclairage d’ambiance devra être la même que celle de l’écran de l’ordinateur. Les étagères et les unités de rangement du bureau seront éclairées avec la même intensité, des spots conviennent.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*