JUS DE LÉGUMES ET BONNES HUILES

Lutter contre le dessèchement cutané passe aussi par quelques astuces. Le Côté alimentation, mise sur les jus de légumes, riches en sels minéraux; qui retiennent l’eau et compensent la déperdition par la transpiration. Complétez leurs bienfaits grâce è une cure de compléments alimentaires. Ceux contenant des huiles d’onagre et de bourrache sont particulièrement indiqués pour préparer l’épiderme à affronter le froid ou les variations de température. L’eau ménagère est souvent calcaire et la peau en souffre. Si possible, optez pour des robinets équipés d’un système anti-calcaire. Et lorsque vous utilisez des produits détergents sans gants, appliquez ensuite sur vos mains un soin hydratant. Si vous prenez l’avion, buvez beaucoup d’eau et appliquez régulièrement une noisette de votre crème hydratante. La pressurisation est un facteur de déshydratation intense. Pour savoir à quels soins hydratants recourir, il faut discerner les besoins de votre peau. Elle est sèche depuis votre plus tendre enfance ? Elle est occasionnellement déshydratée par des facteurs environnementaux ou internes ? Ou bien elle brille, vous gratifie même de points noirs mais tiraille cependant? Autre possibilité: elle est normale à tendance sèche ; un petit coup de pouce quotidien suffit pour qu’elle retrouve son équilibre.

SÉCHERESSE DE LA PEAU

Contrairement à une peau déshydratée qui souffre occasionnellement d’un manque d’eau, une peau sèche de nature présente un déficit pennanent de lipides. Cette carence en corps gras l’empêche de constituer, à sa surface, un film hydrolipidique résistant. Mal armée contre les agressions extérieures, sensible, rêche, la peau sèche risque en outre de se rider prématurément. Pour contrarier cette tendance, il faut la bichonner. De l’extérieur, avec des soins relipidants, et de l’intérieur, en buvant au mains un litre et demi d’eau par jour.
RÉPARATION PONCTUELLE

En fonction de l’environnement ou de l’état de santé (fatigue physique ou morale), la peau peut être plus ou moins déshydratée. Il lui faut des soins qui désaltèrent les épidei nies assoiffés, comme après une exposition au soleil. Fines et légères, leurs textures pénètrent rapidement, sans laisser de film gras sur la peau. Ces vagues de bien-être font disparaître les sensations de tiraillement. Attention, elles ne sont pas destinées à nourrir en profondeur ou durablement.
LE SÉBUM

Le rôle du sébum est de protéger l’épiderme  du dessèchement. Du sébum, la peau grasse n’en manque certainement pas En revanche, tout comme les autres types de peau, elle peut souffrir d’une carence en eau et desquamer. Et produire plus de sébum en tentant de compenser ce déficit, d’où encore plus d’imperfections. La solution pour briser ce cercle ? Utiliser des cosmé-tiques en phase aqueuse conçus pour ce type de peau. Afin d’atténuer l’aspect luisant, l’idéal est d’utiliser une crème hydratante dotée d’une action matifiante.
ENTRETIEN AU QUOTIDIEN La nature vous a fait cadeau d’une peau dont le système d’hydratation fonctionne parfaitement? Vous n’avez donc plus qu’a l’entretenir pour qu’il dure le plus long-temps possible. Votre mission est simple : protéger et renforcer le film hydrolipi-dique. Évitez les gants de crin comme les gommages trop abrasifs. Pour votre rituel de nettoyage biquotidien, procédez tout en douceur. Et pour maintenir le taux d’hydratation de votre épiderme, misez sur des produits jour et nuit recourant à des actifs connus pour retenir l’eau, comme l’acide hyaluronique..

Sites internet pour en savoir plus

http://www.entourage.ch/fr/solutions/femme/visage-cou-decollete/approche-globale-visage/

http://www.dr-mercadier.ch/

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*