Archives de l’auteur : idconseil

Les bases de l’optimisation pour les moteurs de recherche

SEO

Qu’est-ce que le référencement en bref ?
L’optimisation pour les moteurs de recherche, communément appelée SEO, représente une pratique de marketing Internet qui améliore la visibilité d’un site web dans les résultats organiques des moteurs de recherche en ligne. Sur cette base, il est impossible d’augmenter le trafic de votre site web sans comprendre les principes de base de l’OMR et mettre en œuvre les meilleures pratiques en la matière.

Ce guide s’attache à expliquer l’importance de l’optimisation pour les moteurs de recherche et à guider les débutants dans le processus de création de leurs propres stratégies. Nous avons également inclus un certain nombre de conseils importants qui vous permettront d’améliorer vos résultats, ainsi que plusieurs ressources obligatoires pour toute personne souhaitant mieux commercialiser son site web auprès des moteurs de recherche.

Principes de base de l’optimisation des moteurs de recherche
Comprendre l’importance du référencement
Le référencement fonctionne en permettant aux algorithmes des moteurs de recherche de comprendre plus facilement le contenu d’un site web. Ainsi, la probabilité que votre site web apparaisse lors de la recherche d’un terme spécifique sur Google est dictée par plusieurs facteurs, le référencement étant le plus important. Il est impératif de garder à l’esprit que les principaux moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo utilisent des crawlers qui scannent constamment le web à la recherche de contenus pertinents. Ainsi, lorsqu’une requête de recherche est effectuée, des résultats ciblés et pertinents apparaissent. En suivant les grands principes de référencement, vous placerez votre site web en tête de la concurrence.

En tant que propriétaire d’un site web, vous devez savoir qu’il existe plusieurs méthodes pour augmenter le trafic. Les principales sont le référencement, le marketing des médias sociaux et les campagnes publicitaires. Si les deux premières méthodes ne sont pas correctement prises en compte, le trafic sera moindre et le site web en question ne générera aucun revenu.

Outre le fait de s’assurer que les moteurs de recherche ont indexé votre site web, le fait de suivre les principes de base du référencement permet également d’obtenir un meilleur classement. Cela signifie que votre site web apparaîtra plus haut dans les recherches en ligne, ce qui encouragera un plus grand nombre de clics.

Devriez-vous faire le référencement vous-même ou engager une agence ?
L’optimisation des moteurs de recherche est certainement un créneau complexe, qui nécessite une étude constante pour se familiariser avec les pratiques et les stratégies les plus efficaces. Décider si vous devez faire le référencement vous-même ou engager une agence de référencement est une question de décision personnelle. Par conséquent, lorsque vous faites votre choix, prenez en considération les facteurs suivants :

Disposez-vous de suffisamment de temps ?
Si vous commencez votre premier site web comme un hobby, il est recommandé de vous occuper vous-même des bases du référencement. Cela vous permettra d’apprendre certaines des meilleures pratiques, que vous pourrez certainement utiliser plus tard. Toutefois, si vous êtes déjà propriétaire d’une entreprise, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas assez de temps pour vous occuper seul de votre référencement.

Considérez votre budget
Aucune entreprise ne peut espérer des revenus et une reconnaissance de sa marque sans un effort de marketing. Le référencement de base est assez bon marché, alors que les stratégies plus avancées entraînent des dépenses plus importantes. Par conséquent, demandez-vous si vous êtes prêt à allouer un budget monétaire au marketing et combien vous pouvez dépenser pour engager un professionnel du référencement.

L’enseignement de l’optimisation des moteurs de recherche en ligne est disponible gratuitement
Il n’est pas nécessaire de suivre un cours ou d’obtenir une licence en marketing Internet pour faire du référencement. Heureusement, le web est rempli d’une variété de guides complexes – comme ce guide des bases du référencement – qui couvrent tout ce qu’il y a à savoir sur le créneau. Ainsi, en combinant la connaissance d’Internet avec un peu de pratique, vous pouvez rapidement devenir compétent et réaliser votre propre optimisation SEO. En fait, ce guide comprend certaines des pratiques de référencement de base les plus importantes que tout propriétaire de site web devrait surveiller et suivre.

Principes de base de l’optimisation SEO
Les bases de l’optimisation pour les moteurs de recherche
1. Étude de marché
Cette pratique doit être gardée à l’esprit avant le lancement d’un site web. La réalisation d’une étude de marché implique l’utilisation de moteurs de recherche pour rechercher les termes jugés importants. Vous pouvez ainsi déterminer quels sont les sites web qui font l’objet d’une concurrence et à quel point cette concurrence est féroce. Ainsi, si d’importants sites web gouvernementaux, médiatiques, commerciaux et institutionnels apparaissent, vos efforts de référencement devront être dimensionnés en conséquence, ce qui rendra le processus plus difficile. Si les résultats de votre site sont moyens ou inférieurs à la moyenne, félicitations ! Vous avez trouvé une bonne niche commercialisable.

2. Recherche et optimisation des mots-clés
L’une des bases essentielles du référencement est la recherche de mots-clés. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette technique, les mots clés représentent les termes que les gens utilisent généralement lorsqu’ils interrogent les moteurs de recherche. Trouver les bons mots-clés est plus complexe qu’une séance de brainstorming, car il s’agit d’une véritable recherche. L’objectif de la recherche de mots clés est de déterminer les termes que les gens utilisent pour effectuer leurs recherches afin que les résultats fassent apparaître votre site web.

En gardant cela à l’esprit, lorsque vous effectuez une recherche de mots-clés et que vous apprenez à faire du référencement, tenez compte des facteurs suivants :

Pertinence du mot-clé
Pour commencer, les mots clés que vous décidez de cibler doivent être en rapport avec le créneau de votre site web et le type de contenu que vous fournissez, en plus des produits et services qui sont vendus. Envisagez de cibler des mots clés qui servent également des niches adjacentes, car les utilisateurs qui recherchent des produits similaires sont susceptibles de rechercher également votre niche.

Volume de recherche par mot-clé
Une autre règle de base du référencement impose de vérifier le volume de recherche. De nombreux mots clés sont agréables à l’oreille, mais leur potentiel pour les moteurs de recherche est très limité. Dans cette optique, assurez-vous de vérifier le volume de recherche pour tous les mots clés que vous envisagez de cibler. Cela permettra de vérifier que les gens utilisent effectivement les mots clés dans leurs recherches, garantissant ainsi une audience potentielle pour le site web optimisé.

Concours de mots-clés
S’il y a un volume de recherche pour les mots clés que vous envisagez, il y a de fortes chances que vous ayez également trouvé vos concurrents. C’est pourquoi, dans le cadre de ce tutoriel sur les bases du référencement, lorsque vous choisissez vos mots-clés, vérifiez si les autres sites classés pour le même mot-clé sont fiables, de haut niveau et font autorité. De plus, déterminez si les autres sites web qui ciblent ces mots clés sont effectivement alignés sur les termes que vous visez.

Bien choisir une agence. SEO est un mot bien référencé

Si la concurrence est forte, il faudra probablement déployer des efforts considérables pour obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche. Dans ce scénario, la meilleure étape, selon les connaissances de base en matière de référencement, serait de poursuivre votre effort de recherche de mots-clés et de chercher d’autres options. Répétez le processus jusqu’à ce que vous ayez une liste de mots-clés appropriés que vous pouvez cibler. Gardez à l’esprit que le choix initial des mots ne doit pas nécessairement être le choix final ; sentez-vous libre de changer vos mots-clés ciblés avec le temps, en gardant un œil sur le trafic et les analyses SEO.

 

Conseils pour l’achat d’une voiture d’occasion

Voiture d'occasion

L’achat d’une voiture d’occasion peut vous faire économiser beaucoup d’argent par rapport à une voiture neuve. Que vous recherchiez une voiture d’occasion bon marché ou une machine de rêve, vous avez beaucoup de choix sur le marché de l’occasion.

Mais avec des histoires sombres et des vendeurs intransigeants, ce peut être un champ de mines. Ce guide est rempli de conseils et de listes de contrôle (nous avons créé des versions imprimables pour que vous puissiez les emporter avec vous) afin de minimiser les risques de mauvaises surprises.

Les meilleurs conseils pour l’achat d’une voiture d’occasion
Le coût d’une voiture d’occasion dépend en fin de compte de la voiture que vous obtenez. Pourtant, il existe de nombreux moyens de réduire la facture finale.

Les voitures d’un an sont BEAUCOUP moins chères que les voitures neuves
Le prix moyen d’une voiture neuve est d’environ 48 500 euros. Mais lorsqu’elle a un an et qu’elle a parcouru 10 000 kilomètres, elle ne coûte plus que 41 000 euros, soit une réduction de plus de 27 % au cours des 12 premiers mois. La deuxième année, le taux de dépréciation devrait ralentir de moitié environ (la deuxième année, cette voiture moyenne perdrait donc environ 6 750 euros en valeur).

Le choix d’un modèle d’un an réduira donc considérablement le coût initial. Il y a des exceptions si vous choisissez un modèle en peluche. Les marques les plus rentables sont généralement Mercedes et Porsche, de sorte qu’il n’y a pas beaucoup d’offres de voitures de luxe d’un an.

Révélé : Les voitures les moins chères à conduire
Pour vous faire gagner du temps et de l’énergie, des experts en automobile ont déjà effectué ces recherches. Vous pouvez comparer les coûts d’exploitation de différents modèles, y compris ceux que vous cherchez à acheter, sur plusieurs sites

Mais suivez ces règles pour trouver les voitures les moins chères :

Les petits moteurs peuvent être moins chers. Le choix d’un moteur de 1,0 litre ou de 2,0 litres n’est pas seulement une question de puissance pure. Un gros moteur consomme généralement plus de carburant qu’un petit. La taille du moteur est donc une considération essentielle si l’économie de carburant est un facteur important dans votre décision.

Bien entendu, cela dépend de la façon dont vous utilisez la voiture. Un petit moteur est plus efficace lorsqu’il est utilisé comme prévu, par exemple pour faire du porte-à-porte en ville. Si un petit moteur est utilisé à grande vitesse, il devra travailler beaucoup plus dur pour que la voiture continue de rouler, ce qui consommera plus de carburant.

Les voitures à essence sont généralement moins chères que les voitures diesel. Les moteurs diesel sont souvent plus économiques que leurs homologues à essence. Mais ne vous y trompez pas, le diesel est définitivement une meilleure option. Ces voitures sont plus chères, et elles coûtent généralement plus cher à la pompe que l’essence.

Les voitures manuelles sont moins chères que les automatiques. Passer d’une vitesse à l’autre représente un travail supplémentaire, en particulier pour ceux d’entre nous qui ont tendance à caler aux feux de circulation. Mais si les voitures automatiques sont moins pénibles à conduire, leur prix est plus élevé.

Une Audi A3 diesel manuelle à hayon, par exemple, coûte 20 801 £. Pourtant, de nombreuses voitures automatiques sont plus économes en carburant que leurs homologues manuelles, car elles « savent » quel est le meilleur rapport de vitesse à utiliser, ce qui vous permet de récupérer le surcoût avec le temps.

Les voitures hybrides sont bon marché, mais coûtent plus cher à l’achat. La technologie s’améliore de jour en jour avec les hybrides modernes, qui se déclinent sous toutes les formes et dans toutes les tailles, des superminis aux SUV de luxe. L’économie de carburant et les taux d’imposition bon marché, voire nuls, rendent attrayants les modèles partiellement électriques, comme la Toyota Prius. Ils ont également tendance à conserver leur valeur pour la revente.

Mais ils coûtent généralement plus cher à l’achat – il faut donc peser le pour et le contre.

Vérifiez les émissions de CO2, car elles ont une incidence sur les taxes que vous payez. Les acheteurs des voitures les plus polluantes sont ceux qui paient le plus de taxes routières. Mais choisissez une voiture (comme la Toyota Prius hybride sans émissions) qui produit moins de 100g de CO2/km et vous ne paierez rien du tout.

Une voiture familiale moyenne, comme une Volkswagen Golf, vous coûtera 30 livres par an. Consultez la liste complète des taux de droits d’accise sur les véhicules et la façon de calculer le vôtre.

Les petites voitures sont moins chères à assurer. Si vous cherchez à faire des économies, vous voudrez une voiture qui ne coûte pas cher à assurer. Les voitures les moins chères à assurer ont généralement beaucoup de points communs, notamment en ce qui concerne leur taille. En d’autres termes, il vous en coûtera plus cher d’assurer un 4×4 qu’une petite voiture de ville.

Les voitures sont classées par groupes de 1 à 50, selon les recherches du Centre de recherche sur la réparation des assurances automobiles. Ces recherches sont basées sur une série d’informations comprenant les performances, les caractéristiques de sécurité, le prix d’un nouveau modèle et le coût des pièces de rechange. La Hyundai i10, par exemple, fait partie des quelques voitures du premier groupe et est donc peu coûteuse à assurer.

Avant d’acheter, vérifiez la prime d’assurance du modèle exact que vous avez en tête. Plus le chiffre est élevé, plus votre prime risque d’être importante. Il est également utile de consulter notre guide sur l’assurance automobile bon marché pour connaître le coût probable.
Tout ce qui précède est important, mais si vous voulez trouver les voitures les moins chères à conduire, les voici (notez toutefois qu’il s’agit de petites voitures) :

Le meilleur moment pour acheter une voiture d’occasion
Une fois que vous avez décidé quelle voiture choisir, vous devez maintenant savoir comment obtenir la meilleure affaire. Une façon de réduire les coûts est d’acheter au bon moment.

État général. Examinez l’état de la voiture, en vous accroupissant pour chercher des éraflures et des bosses.

Vérifiez les réparations. Voyez s’il y a des signes de mauvaises réparations, comme des espaces entre les panneaux de carrosserie après un accident.

Vérifiez l’huile. Pour ce faire, soulevez la jauge d’huile pour vérifier si le niveau est correct.

Le moteur. Examinez le moteur pour détecter les fuites d’huile ou d’eau, ainsi que les pièces environnantes – et regardez sous la voiture pour détecter les fuites également.

Testez la radio. Et tous les autres gadgets pour s’assurer qu’ils fonctionnent.

Allumez les lumières ! Vérifiez qu’ils fonctionnent et que vous pouvez ouvrir et fermer les fenêtres facilement.

Est-ce que c’est sûr ? Il est essentiel de savoir si la voiture semble être en état de conduire en toute sécurité. Faites confiance à votre instinct : si les sièges s’affaissent et que la voiture semble prête pour le tas de ferraille, continuez vos recherches ailleurs.

Qu’en est-il des pneus ? Vérifiez la bande de roulement et le gonflage.

Les voitures diesel sont plus économes en carburant, mais ne valent pas la peine pour la plupart…

Les moteurs diesel sont souvent plus économes en carburant que leurs homologues à essence. Mais ne vous y trompez pas, le diesel est définitivement une meilleure option.

 

Un article proposé par ftautomobile.ch

Comment utiliser l’huile de la CBD pour la douleur ?

La douleur et le CBD

Vous pouvez utiliser une crème contenant de l’huile de CBD afin de l’appliquer directement sur les zones douloureuses touchées. En l’appliquant localement, vous pouvez réduire la douleur et l’inflammation pour traiter les articulations raides et douloureuses. Il existe également des pommades thérapeutiques qui s’appliquent aussi directement sur la peau. Les affections liées à la douleur sont l’une des principales raisons pour lesquelles les gens consultent les médecins.

De nos jours, l’huile de CBD est devenue si populaire que les gens l’utilisent pour soulager différents types de douleur au lieu de prendre des médicaments. L’huile de CBD est un dérivé de la plante de cannabis, et elle contient de nombreux composés chimiques organiques que l’on trouve dans les plantes de chanvre ou de marijuana.

L’huile de CBD ne génère pas la sensation de « high » qui provient généralement du THC, ce qui la rend sûre, même pour les enfants.

Vous pouvez passer les analgésiques : Comment l’huile de la CBD interagit-elle avec votre corps ?
Le corps humain possède un système de réseau connu sous le nom de système endocannabinoïde (ECS), qui contrôle les activités corporelles liées au cannabis. Il possède deux récepteurs essentiels, les récepteurs CB1 et CB2, et il utilise ces récepteurs pour donner aux cannabinoïdes leurs effets sur le corps humain.

Le CBD communique explicitement avec le récepteur CB2 afin de fournir plusieurs effets correctifs pour gérer la douleur. En outre, sa coopération avec le récepteur CB2 facilite la négation des effets de l’altération mentale, qui résulte de l’interaction du THC et du récepteur CB1.

D’où vient l’huile CBD ? La marijuana et le chanvre sont deux types de plantes de cannabis uniques. Il est néanmoins essentiel de noter que le CBD obtenu à partir du chanvre ou du cannabis présente des similitudes.

Les plantes de pot ont un groupe élevé de cannabidiol en poids sec, mais lorsque l’huile est retirée des deux sources, la distinction devient sans objet. D’autre part, le chanvre est une source légitime de CBD en raison de sa croissance plus rapide et de l’absence d’effets psychotropes provenant du THC.

Quel type de douleur l’huile de CBD soulage-t-elle ?

Le CBD peut potentiellement soulager différents types de douleurs, notamment les douleurs neuropathiques, les douleurs arthritiques, les douleurs nociceptives et d’autres types de douleurs qui n’entrent dans aucune catégorie.

Douleur neuropathique

Cette douleur est due à une lésion du système nerveux. Cette catégorie comprend les douleurs résultant d’affections médicales comme la sclérose en plaques et la sciatique.

Douleur nociceptive

Ce type de douleur résulte de différents types de dommages causés aux récepteurs de la douleur dans les tissus cérébraux. Cette catégorie comprend la douleur résultant d’affections telles que les bouts de doigts, les piqûres d’abeilles, l’arthrite et d’autres affections connexes.

D’autres types de douleur qui peuvent être traités par le CBD peuvent inclure la douleur résultant d’affections telles que la fibromyalgie, la migraine et le syndrome du côlon irritable. Bien que les gens aie0nt plusieurs raisons d’avoir mal, le cerveau joue un rôle important en matière de douleur.

Comment l’huile du CBD est utilisée pour la douleur
De vastes recherches sur les effets des cannabinoïdes, comme l’huile de la CBD pour la gestion des affections liées à la douleur comme la sclérose en plaques, le diabète et la fibromyalgie, ont été couronnées de succès jusqu’à présent. De nombreux rapports suggèrent que le cannabidiol peut être très utile dans la gestion de la douleur neuropathique.

Ce type de douleur est régulièrement une conséquence de lésions nerveuses périphériques. De plus, les teintures CBD sont très probablement le meilleur choix pour soulager la douleur.

Des études de recherche ont montré que l’activation du récepteur CB2 peut être utile pour réguler une douleur difficile à traiter avec d’autres médicaments.

Étant donné que le CBD se connecte à ce récepteur ECS spécifique, il peut être utile pour activer les canaux qui atténuent la douleur. Les cannabinoïdes comme le CBD peuvent également soulager la douleur en ciblant et en allumant ensuite les récepteurs du système nerveux central. Ces récepteurs spécifiques se trouvent dans des parties particulières de la moelle épinière et du cerveau. En outre, ils sont essentiels pour soulager les douleurs neuropathiques et inflammatoires.

Les cannabinoïdes comme le CBD peuvent également soulager la douleur en ciblant et en allumant ensuite les récepteurs du système nerveux central. Ces récepteurs spécifiques se trouvent dans des parties particulières de la moelle épinière et du cerveau. En outre, ils sont essentiels pour soulager les douleurs neuropathiques et inflammatoires.

L’apparition d’éléments inflammatoires comme les prostaglandines ferme régulièrement ces récepteurs, ce qui entraîne une plus grande sensation de douleur. Cependant, le CBD est apte à réactiver ces récepteurs et à réduire l’efficacité de la douleur.

La fibromyalgie entraîne une douleur intense, et elle est généralement suivie d’une douleur chronique qui résulte de la perturbation du système nerveux central.

Comme l’indiquent de nombreuses études, la déficience du système nerveux central pourrait jouer un rôle dans la réduction du seuil de douleur et dans les différentes variations qui résultent de la fibromyalgie.

Lorsqu’un individu commence à ressentir une sensibilité accrue à la douleur, qui résulte d’une dépression du système nerveux central, l’utilisation de CBD pourrait alors réduire la sensibilité à la douleur et apporter un soulagement.

En outre, dans différentes études, des personnes atteintes de fibromyalgie ont ressenti un soulagement extraordinaire de l’anxiété, de la douleur, de l’insomnie, des troubles de l’humeur et des spasmes musculaires après avoir consommé des composés du cannabis.

Le pétrole de la CDB : comment il est fabriqué
Comment le pétrole de la CDB est-il fabriqué ? Les fabricants utilisent différentes méthodes pour extraire la CBD de la plante de cannabis. En général, elle provient du chanvre industriel car sa teneur en CBD est généralement plus élevée que celle de la marijuana. L’extrait de Cannabidiol est ajouté à l’huile de support. L’huile de CBD se présente sous différentes formes : liquides, capsules, crèmes, baumes et jus de vaporisation.

 

Il est aujourd’hui facile de trouver du CBD Lausanne en Suisse

Quels sont les avantages du CBD ?

Les avantages du CBD

QU’EST-CE QUE LA CBD ET QUELS SONT SES AVANTAGES POUR LA SANTÉ ?
Des allégations de grande portée, mais pour la plupart non fondées, concernant le cannabidiol en ont fait une thérapie populaire pour toute une série de maladies. L’expert de Hopkins, évoque les mythes de la « panacée » associés à ce médicament et les résultats d’études récentes.
De plus en plus, des produits contenant du cannabidiol, ou CBD, un composant chimique du cannabis, font leur apparition dans les épiceries, les stations d’essence, les pharmacies et les marchés sur Internet. Célèbre pour ses prétendus effets thérapeutiques et légal lorsqu’il est dérivé du chanvre – une forme de plante de cannabis -, le CBD est présent dans les shampoings, les lotions pour les mains, les crèmes pour la peau et même les friandises pour chiens. Des allégations médicales de grande portée vantent son succès dans le traitement de diverses conditions telles que l’anxiété, l’acné, l’insomnie, la dépendance, l’inflammation et la maladie de Parkinson.

Mais de telles affirmations vont souvent bien au-delà de ce que la science a montré. Avec d’autres chercheurs, il s’efforce de comprendre les effets du composé et les conditions dans lesquelles il pourrait réellement aider. Il s’est récemment entretenu avec M. Dome au sujet de ses recherches et de ses préoccupations concernant le marché croissant de la CDB.

Le CBD vous fait-il planer ? Que dit la recherche ?
Le THC, un autre composant chimique du cannabis, est à l’origine de la plupart des effets que nous associons généralement à cette drogue, comme le « high » subjectif. On a l’impression que le CBD n’est pas psychoactif, mais je pense que c’est faux. Les recherches de notre laboratoire et d’autres montrent que le CBD peut produire des effets subjectifs de la drogue. Les effets de la drogue du CBD sont différents de ceux du THC et ne semblent pas produire d’effets intoxicants lorsque les performances ou la cognition sont altérées. Bien que ce ne soit pas une mauvaise chose, l’impact sur l’humeur et le comportement est un effet psychoactif de la drogue. Par exemple, la caféine est une drogue psychoactive car elle affecte les fonctions cérébrales et l’humeur.

Les produits qui contiennent de la CBD sont-ils sûrs ?
Il n’existe pas de cadre réglementaire adéquat pour garantir que ces produits sont testés, correctement étiquetés et exempts de toute contamination. Il n’y a aucun moyen de dire quelle quantité une personne devrait prendre ou comment déterminer si cela aide même sa condition, et nous ne savons toujours pas quels types de patients vont bénéficier au mieux du CBD par rapport à une autre intervention médicale. Les chercheurs étudient le plus souvent l’application du CBD dans l’anxiété, l’insomnie, le stress post-traumatique, la douleur et l’inflammation, et l’autisme.

Un changement radical dans la politique de la CDB en matière de drogues ?
Les experts discutent pour inscrire un médicament contre l’épilepsie dérivé de la marijuana à l’annexe V, ce qui en fait le premier composé dérivé de la plante de cannabis sanctionné.

Certaines personnes prennent de la CBD pour leur bien-être général, et nous n’avons aucune preuve que c’est une bonne idée. Chaque fois que vous prenez un médicament de façon chronique, cela va avoir un impact sur votre physiologie. Il peut être nocif. Il pourrait interagir avec d’autres médicaments de manière substantielle.

Il est désormais illégal de commercialiser la CBD en l’ajoutant aux aliments ou en l’étiquetant comme un complément alimentaire.

Une étude du JAMA à laquelle vous avez participé montre que près d’un quart des produits à base de CBD/chanvre vendus sur Internet contiennent du THC même si ce dernier ne figure pas sur les étiquettes. Qu’est-ce que cela signifie pour le public ?
La plupart des personnes qui utilisent la CDB ignorent totalement la possibilité d’une exposition au THC. Avec la légalisation du chanvre – qui est simplement du cannabis avec moins de 0,3 % de THC – et des produits dérivés du chanvre contenant de la CBD, ces produits pourraient avoir un impact significatif sur les programmes de dépistage des drogues. Mon laboratoire vient de terminer notre première étude sur la CBD, qui a montré qu’un seul cas de vaporisation de cannabis contenant 0,39 % de THC (ce qui est similaire à la tolérance légale de 0,3 % pour le chanvre) peut entraîner un test de dépistage de THC positif. Nous cherchons à déterminer si la consommation de CBD peut affecter les résultats des tests de dépistage de drogues sur le lieu de travail et des tests de conduite en état d’ébriété ou sous influence.

« TOUT BIEN CONSIDÉRÉ, JE PENSE QU’IL EXISTE UN RÉEL POTENTIEL THÉRAPEUTIQUE POUR LES CANNABINOÏDES, MAIS NOUS NE POUVONS PAS ABANDONNER LES MÉTHODES UTILISÉES POUR METTRE TOUS LES AUTRES MÉDICAMENTS SUR LE MARCHÉ ».

Professeur associé de psychiatrie et de sciences du comportement
En outre, selon la quantité utilisée et la voie d’administration, ces produits peuvent avoir des effets néfastes sur les médicaments. Nous devons donc nous assurer qu’il existe des mécanismes d’évaluation permettant de différencier une personne qui consomme une drogue légale d’une personne qui consomme une drogue illégale. De même, nous devons être en mesure de reconnaître la différence entre une drogue qui peut altérer la capacité de conduire un véhicule et une autre qui ne le fait pas.

Sur quelles études de la CDB votre équipe travaille-t-elle ?
Nous caractérisons les effets de la drogue chez des adultes en bonne santé à qui l’on administre une dose de CBD et nous cherchons à voir s’il y a une différence si la drogue est inhalée ou avalée. Nous menons également des recherches d’observation à long terme sur les personnes qui consomment du cannabis, du chanvre et des produits à base de CBD à des fins médicales. Nous voulons savoir pourquoi les gens en consomment et examiner leurs effets sur la santé.

Nous cherchons également à savoir si l’effet du CBD change lorsqu’il est utilisé en conjonction avec le THC.

 

L’histoire du web

Le web

L’année 2014 a marqué deux anniversaires importants dans l’évolution des technologies de l’information. Il y a quarante-cinq ans (le 29 octobre 1969), le premier lien ARPAnet (qui sera plus tard connu sous le nom d’Internet) a été établi entre l’UCLA et SRI. Il y a vingt-cinq ans (mars 1989), Tim Berners-Lee a fait circuler une proposition de « Mesh » (qui sera plus tard connu sous le nom de World Wide Web) à sa direction au CERN.

Cette chronologie met en évidence les développements majeurs (et quelques développements mineurs) de l’évolution de ces deux fleurs jumelles de l’ère numérique, l’une (l’Internet) une infrastructure de réseau, l’autre (le Web) une infrastructure logicielle superposée. Ensemble, elles ont jusqu’à présent connecté plus d’un tiers de la population mondiale et ont fait de millions de personnes à la fois de nouveaux consommateurs et de nouveaux créateurs d’informations.

Trois thèmes ou tensions clés découlent de cette très courte histoire de l’Internet et du Web : 1. Centralisation vs. décentralisation des ressources et des connaissances ; 2. application d’une taxonomie préconçue à un ensemble de connaissances vs. auto-organisation par le biais de liens associatifs ; 3. consommation à sens unique vs. consommation et création de connaissances à double sens. De manière plus générale, il s’agit d’une bataille entre systèmes fermés/propriétaires et ouverts/universels, une lutte permanente qui façonnera l’avenir de l’Internet et du Web.

1728 Ephraim Chambers, un globe-trotter londonien, publie la Cyclopédie, ou, un Dictionnaire universel des arts et des sciences. C’est la première tentative de relier par association tous les articles d’une encyclopédie ou, plus généralement, toutes les composantes de la connaissance humaine.

Pourquoi les dirigeants devraient-ils cesser d’être obsédés par les plateformes et les écosystèmes ?
Quel est l’impact de la technologie sur la main-d’œuvre actuelle ?
Pourquoi l’avenir du monde des affaires consiste-t-il à créer une valeur partagée pour tous ?
« Les anciens lexicographes n’ont rien tenté de semblable à Structure in their Works ; ils ne semblent pas non plus avoir eu conscience qu’un dictionnaire était dans une certaine mesure capable de présenter les avantages d’un discours continu. En conséquence, nous ne voyons rien de semblable à un Tout dans ce qu’ils ont fait…. Nous nous sommes efforcés d’atteindre cet objectif en considérant les différents sujets non seulement de manière absolue et indépendante, mais aussi de manière relative ou dans le respect mutuel. Ils sont tous deux traités comme autant de tout, et autant de parties d’un tout plus grand ; leur lien avec celui-ci est souligné par une référence… Une communication est ouverte entre les différentes parties de l’oeuvre ; et les différents articles sont dans une certaine mesure replacés dans leur ordre naturel de science, dont l’ordre technique ou alphabétique les avait retirés.

1910 Les juristes et bibliographes belges Paul Otlet et Henri La Fontaine proposent un dépôt central pour la connaissance du monde, organisé par la Classification décimale universelle. Le Mundaneum abritera à terme plus de 15 millions de fiches, 100 000 fichiers et des millions d’images. En 1934, Otlet fruther avance sa vision de la bibliothèque rayonnée, dans laquelle les gens du monde entier passeront des appels téléphoniques à son « cerveau mécanique et collectif » et recevront des informations en retour sous forme de signaux de télévision.

Février 1966 Robert Taylor devient le directeur du Bureau des techniques de traitement de l’information (IPTO). Il propose à son patron l’ARPAnet, un réseau qui reliera les différents projets que l’ARPA sponsorisait. À l’époque, chaque projet disposait de son propre terminal spécialisé et d’un ensemble unique de commandes utilisateur.

Début 1967 Lors d’une réunion des chercheurs principaux de l’ARPA à Ann Arbor, dans le Michigan, Larry Roberts, le responsable du programme de réseau de l’ARPA, propose son idée d’un ARPAnet distribué par opposition à un réseau centralisé géré par un seul ordinateur. La proposition de M. Roberts, selon laquelle tous les ordinateurs hôtes se connecteraient directement les uns aux autres, faisant double emploi en tant qu’ordinateurs de recherche et routeurs de réseau, n’a pas été approuvée par les chercheurs principaux, qui étaient réticents à consacrer des ressources informatiques précieuses à l’administration du réseau. Après la fin de la réunion, Wesley Clark, un informaticien de l’université de Washington à St. Louis, a suggéré à M. Roberts que le réseau soit géré par de petits ordinateurs identiques, chacun étant relié à un ordinateur hôte. Acceptant l’idée, Roberts a nommé les petits ordinateurs dédiés à l’administration du réseau « Interface Message Processors » (IMPs), qui ont ensuite évolué pour devenir les routeurs actuels.

 

Un article proposé par : https://ewm.swiss/fr/lausanne

Comment effectuer un déménager

Effectuer un déménagement

Déplacer les objets encombrants
Qu’il s’agisse de faire descendre les escaliers à ce divan ou de faire passer le piano par la porte d’entrée, nous avons recueilli les meilleurs conseils pour déplacer les objets gênants.

Déplacer les objets encombrants
Tout mesurer
Avant de prendre des mesures directes et de déplacer des objets gênants, vous devez vous assurer qu’ils s’adapteront à tout nouvel espace désigné. Gardez un mètre ruban à portée de main dans votre kit pour le jour du déménagement afin de pouvoir mesurer les dimensions le plus rapidement possible.

Planifiez votre voyage
Dans votre ancienne maison
Lorsque vous recevez des devis de déménagement, demandez aux entreprises de déménagement de visiter votre propriété avant le jour du déménagement. Elles ont l’habitude de prévoir les problèmes éventuels et peuvent vous proposer des solutions que vous n’aviez pas envisagées.

Informez toujours votre entreprise de déménagement à Meyrin de tout objet surdimensionné ou encombrant qui pourrait causer des problèmes, afin qu’elle puisse venir préparée avec les outils et l’équipement adéquats au cas où elle devrait démonter quelque chose pour le faire passer par une porte. Vous gagnerez ainsi du temps et de l’argent le jour du déménagement, ce qui permettra à l’entreprise de déménagement de s’occuper de vos affaires au lieu de devoir appeler des renforts ou retourner chercher les outils dont elle a besoin.

Dans les cas extrêmes, il faudra enlever un cadre de porte ou une fenêtre ou démonter une rampe pour sortir les objets de votre propriété. Il est évidemment préférable de savoir ce qui va se passer dès le début plutôt que de le découvrir à la dernière minute, ce qui vous met, ainsi que l’entreprise de déménagement, sous une pression énorme.

Le jour de votre déménagement, assurez-vous que la voie est libre pour que vous puissiez déplacer les objets gênants sans risquer de trébucher sur d’autres objets. Vous devez également veiller à ce que l’espace dans lequel l’objet sera placé dans votre nouveau domicile soit dégagé pour rendre le processus aussi indolore que possible.

Protéger pendant le transport
Afin d’éviter d’endommager inutilement vos biens les plus précieux, vous devriez utiliser divers matériaux de protection pour vous prémunir contre les catastrophes pendant le transport. Si vous emballez vos propres objets, vous trouverez peut-être que votre entreprise de déménagement peut vous fournir du matériel lourd, bien que vous puissiez simplement décider de vous épargner le stress de l’emballage et de payer votre entreprise de déménagement pour qu’elle emballe vos biens de façon professionnelle du début à la fin.

Si votre entreprise de déménagement se charge de l’emballage à votre place, elle sera équipée de tout le matériel nécessaire à votre déménagement. Veillez à lui signaler à l’avance tout objet inhabituel que vous souhaitez déménager, afin qu’elle puisse vous fournir les matériaux de protection adéquats pour le travail.

N’oubliez pas que l’assurance de l’entreprise de déménagement ne couvrira probablement pas les objets se trouvant dans les boîtes que vous avez vous-même emballées et scellées.

Dans votre nouvelle maison
Pensez à la façon dont vos biens s’intégreront dans votre nouveau domicile. Là encore, tenez toujours votre entreprise de déménagement aussi bien informée que possible. Informez-les des points d’entrée difficiles, par exemple les cages d’escalier ou les portes étroites, l’absence de parking sur place, etc. Plus ils seront informés, plus ils seront en mesure de se préparer et plus vous gagnerez du temps le jour du déménagement.

Déménagement d’appareils électriques
Assurez-vous que tous les fils et câbles d’alimentation sont attachés sans qu’il n’y en ait aucun qui traîne. Si vous ne le faites pas, vous risquez de trébucher et de vous blesser gravement. Des attaches de câbles ou du ruban d’emballage devraient suffire.

Si vous avez toujours la boîte d’origine dans laquelle l’objet est arrivé, vous ne pouvez rien utiliser de mieux pour le transporter. Dans le cas contraire, le moyen le plus judicieux de transporter les appareils est de les placer dans une boîte solide et de les rembourrer avec des articles en tissu doux, comme des oreillers. Cela permet également de répondre à la question de savoir comment emballer votre literie ! Un point important à retenir est de ne jamais emballer un appareil lorsqu’il est encore chaud ; attendez qu’il ait bien refroidi avant de l’emballer.

Pour en savoir plus, consultez notre guide d’emballage complet.

Déplacement d’un téléviseur grand écran
Remettez le téléviseur dans son emballage d’origine si vous l’avez encore. Si ce n’est pas le cas, utilisez une boîte solide de taille appropriée et enveloppez-la dans un objet souple pour l’empêcher de bouger – là encore, la literie est idéale. Fixez la boîte avec du ruban adhésif et, comme pour toutes vos boîtes, assurez-vous qu’elle est clairement étiquetée et porte la mention « fragile ».

De nombreuses entreprises de déménagement peuvent fournir le matériel approprié pour le déménagement des téléviseurs à écran plat, alors n’hésitez pas à leur demander si elles peuvent vous l’offrir.

Déménagement d’un ordinateur
Là encore, lorsque vous achetez un ordinateur, il est bon de conserver l’emballage d’origine dans lequel il est livré, car cela s’avérera très utile le jour du déménagement. Veillez à conserver toutes les pièces ensemble. Étiquetez tous les câbles et prenez des photos de l’arrière du moniteur et de l’ordinateur, afin de pouvoir les reconnecter facilement.

Beaux-arts
Si vous avez chez vous des peintures ou des sculptures spéciales qui ont de la valeur pour vous, il serait bon de faire appel à une entreprise de déménagement qui a des connaissances spécialisées dans le déménagement d’objets d’art, surtout s’ils doivent être stockés pour une durée indéterminée. Consultez notre guide sur l’emballage de vos objets de valeur, y compris les bijoux et les objets d’art.

En plus des beaux-arts, les pianos seront considérés par votre entreprise de déménagement comme un objet spécialisé qui nécessite une attention particulière. Vous pouvez en savoir plus sur le déménagement des pianos en bas de cette page.

Déménagement de meubles
Déplacer un canapé
Le déplacement d’un canapé peut être une tâche délicate, car il s’agit généralement d’objets encombrants et lourds qui se marquent facilement ou qui peuvent marquer les murs. Une bonne entreprise de déménagement sera équipée de nombreuses couvertures pour protéger vos biens de valeur et pourra emballer vos objets en toute sécurité dans son camion afin qu’ils ne s’envolent pas en transit et ne s’abîment pas.

Il est préférable de mesurer toutes les portes de votre nouvelle propriété avant de décider d’emporter ou non votre canapé. S’il est trop grand pour un point d’entrée quelconque, l’entreprise de déménagement devra soit le démonter si possible, soit enlever un cadre de porte ou une fenêtre afin de pouvoir y loger l’objet.

Déménagement des armoires et des vêtements
De nombreuses entreprises de déménagement proposent un service de démontage/remontage moyennant un supplément, ce qui peut s’avérer très utile pour le déménagement de toutes les armoires que vous souhaitez emporter avec vous. Si vous démontez vous-même vos meubles, il est judicieux de le faire à l’avance afin de savoir que vous serez prêt à partir quand votre entreprise de déménagement arrivera.

Les meubles en bois, comme les armoires, peuvent être facilement rayés, alors assurez-vous que votre entreprise de déménagement prend les précautions nécessaires lors du déménagement. La plupart des entreprises de déménagement peuvent vous fournir des matériaux de protection pour envelopper vos objets lors du déménagement, ce qui permet d’éviter tout dommage éventuel.

Il vaut la peine de demander à votre entreprise de déménagement si elle dispose de boîtes garde-robe. Il s’agit de grands cartons munis d’un rail. Ces boîtes sont parfaites pour transporter facilement vos vêtements, car vous pouvez les transférer sur des cintres directement sur le rail à l’intérieur.

Pour garder vos vêtements propres, vous pouvez les recouvrir de sacs poubelles. Un sac poubelle s’adapte facilement à plusieurs cintres et vous pouvez percer des trous dans le plastique pour y placer les crochets de cintre.

Préparer son déménagement

Apprenez les règles de votre nouvelle maison
Alors que les restrictions fédérales et étatiques commencent à s’alléger dans le contexte de la pandémie de COVID-19, vous vous demandez peut-être s’il est sûr de déménager dans une nouvelle maison. Bien qu’un déménagement Lausanne exige désormais des précautions supplémentaires, la bonne nouvelle est que vous ou votre proche devriez pouvoir vous installer en toute sécurité dans une nouvelle résidence, même dans une résidence indépendante ou assistée dans une communauté de retraités.

Les directives concernant les nouveaux emménagements varient d’une communauté à l’autre. Les communautés Life Plan offrent une gamme complète de soins allant de la vie autonome et assistée à la réadaptation à court terme, aux soins de mémoire et aux soins infirmiers spécialisés à long terme. Les résidents de la vie autonome peuvent partir et recevoir des visiteurs. Toutefois, les salles à manger peuvent être fermées pendant la pandémie et certains autres services peuvent être temporairement modifiés.

En vous renseignant sur les mesures de santé et de sécurité mises en place dans votre nouvelle résidence, vous pourrez planifier votre déménagement en conséquence.

De plus, si vous déménagez en dehors de l’État, renseignez-vous auprès des Centers for Disease Control sur les restrictions qui pourraient affecter votre déménagement.

Engager une entreprise de déménagement
De nombreuses entreprises de déménagement sont restées ouvertes pendant toute la durée de la pandémie. On dispose d’une bonne liste de lieux et de leur domaine d’expertise (par exemple, le déménagement de déchets ou les déménagements interétatiques) qui sont ouverts aux entreprises. L’un des avantages que vous pourriez découvrir est que, même si les entreprises de déménagement ont moins d’activités en ce moment, elles peuvent offrir des réductions exceptionnelles.

Renseignez-vous sur les politiques de l’entreprise en matière de COVID-19 et sur les précautions qu’elle prend pour assurer votre sécurité et celle des déménageurs. Demandez une copie de son plan écrit, qui doit inclure la fréquence à laquelle les travailleurs désinfectent les véhicules ainsi que la manière dont les employés portent des masques et des gants et maintiennent une distance physique sûre avec vous pendant le déménagement.

Envisagez d’obtenir votre devis de déménagement via Zoom ou Skype afin de minimiser les contacts avant le déménagement. La plupart des communautés de vie pour personnes âgées coordonneront également la partie sur place de votre déménagement afin de s’assurer que vos biens entrent en contact avec le moins de personnes et d’endroits possible.

Préparation de votre déménagement
Une fois que vous avez engagé l’entreprise de déménagement, il est temps d’emballer vos affaires et de vous préparer pour le grand jour. Comme le virus vit sur le carton jusqu’à 24 heures, envisagez d’acheter des boîtes pour le déménagement, plutôt que d’utiliser des boîtes acquises auprès d’autres sources. Si vous devez vous fier à des boîtes usagées, portez des gants pour les transporter chez vous, et laissez-les reposer dans votre garage ou votre cave pendant quelques jours pour être encore plus prudent.

Faites des réserves de produits de nettoyage pour le déménagement. Certains articles sont encore très demandés, notamment les lingettes désinfectantes et les nettoyants en aérosol, alors assurez-vous d’en avoir beaucoup sous la main. Investissez également dans des masques et des gants pour vous protéger ou protéger vos proches le jour du déménagement. Enfin, prévoyez du désinfectant pour les mains, du savon pour les mains et des serviettes en papier pour les déménageurs afin d’assurer la sécurité de tous.

Profitez de l’occasion pour désinfecter vos affaires pendant que vous faites vos valises, et terminez-les au moins 24 heures avant le jour du déménagement afin de protéger davantage les déménageurs au cas où vous auriez été exposé au COVID-19.

En outre, quel que soit l’endroit où vous vivez, prenez des distances physiques sûres avec les personnes qui ne vivent pas chez vous.

Enfin, une fois installé dans votre nouveau domicile, vous constaterez peut-être que votre communauté limite les visites non essentielles, il est donc important d’avoir d’autres moyens de communiquer avec vos amis et votre famille. Chez United Church Homes, nous avons engagé des guides de visite virtuelle, qui vous aideront à utiliser la technologie pour rester en contact avec vos proches.

Bien que déménager soit un travail difficile, surtout en cette période, faire partie d’une communauté de personnes âgées où vous pouvez recevoir des services de soutien peut vous faciliter la vie et vous donner plus de choix à long terme.

Pour en savoir plus : https://www.demenagement-365.ch/, http://le-petit-demenageur.ch, https://www.carbonie.ch, https://patricksa.ch , https://www.demenagements-a-lausanne.ch

Choisir la bonne société de déménagement

Il n’est pas toujours vrai que si nous entreprenons une action de notre propre chef, nous pouvons sauver quelque chose. Bien que cela puisse donner l’impression qu’en plus de nous causer un stress émotionnel et physique, nous risquons de dépenser plus que nous ne le devrions et de subir des désagréments gênants qui peuvent être facilement évités si nous choisissons de faire appel à une société de déménagement.

Quels sont les avantages de choisir une entreprise de déménagement ?

Vous pouvez nous aider dans la phase d’emballage, en nous recommandant le bon emballage pour chacun de nos articles et en nous fournissant tout ce dont vous avez besoin, comme des boîtes, du papier bulle, du polystyrène, des feuilles et des rubans adhésifs.
Vous savez quels permis vous devez demander aux autorités et aux administrateurs de copropriété, comme l’occupation des parties communes ou des terrains publics.
Il dispose de moyens de transport, d’équipements et de personnel technique avec la préparation nécessaire pour déplacer des meubles volumineux et lourds. Mieux vaut ne pas improviser seul en essayant de transporter un piano ou une table de cristal, le coup de la sorcière est tout proche.
Elle dispose d’une assurance pour le transport de marchandises par route, qui peut être intégrée à une police éventuelle et facultative pour les dommages, y compris les objets de valeur, pendant tout le déménagement jusqu’à l’installation dans la maison.
Il met généralement à la disposition des clients un local de stockage pour leurs meubles au cas où tout ne pourrait pas être immédiatement déménagé dans leur nouveau domicile.
Veuillez vous débarrasser des déchets encombrants tels que notre vieux canapé ou les articles sanitaires usagés.

Comment choisir la société de déménagement qui nous convient ?

Les professionnels savent exactement ce que nous devons faire pour nous aider à nous relocaliser. Pour partir du bon pied avec notre société de relocalisation, il est important de définir tous les aspects, en demandant un devis détaillé pour tous les services qu’elle offre et en définissant le coût. En nous appuyant sur leur expérience, nous éviterons tous ces efforts, tant physiques pour la relocalisation matérielle de toutes nos affaires, que mentaux qui induisent stress et négativité.

Source : https://muller-demenagement.ch/demenagement-geneve/

Protéger les biens lors d’un déménagement

Lors d’un déménagement, il est très important de protéger les objets les plus délicats pendant le transport avec des matériaux appropriés. Le papier bulle, les copeaux de polystyrène et les coussins en mousse de polyéthylène font partie des emballages les plus courants, mais ceux qui préfèrent un mode de vie écologique peuvent trouver des alternatives aux emballages durables sur le marché ou en utilisant des articles ménagers courants.

Voir pour en savoir plus : https://topdemenagement.ch

Ces dernières années, le marché des matériaux d’emballage écologiques s’est beaucoup développé et offre plusieurs options sur ce qu’il faut utiliser pour emballer les articles fragiles. Parmi les plus populaires et les plus faciles à trouver, on trouve tous ces emballages et compléments en papier, en carton comprimé de différentes épaisseurs et en carton ondulé. Ces derniers peuvent être trouvés laminés avec jusqu’à trois couches de vague et avec des vagues à différentes hauteurs pour garantir plus de résistance et de rigidité, sans rendre l’emballage encore plus lourd. Il convient également de rappeler que les emballages en papier, en plus d’être totalement recyclables, sont pour la plupart fabriqués avec des matériaux recyclés, ce qui contribue au respect et à la protection de l’environnement.

Grâce à la recherche dans ce domaine, il est aujourd’hui possible de trouver des matériaux d’emballage produits avec de nombreuses substances totalement biodégradables telles que l’amidon de maïs, la fécule de pomme de terre et le sucre de canne, ou d’autres avec un pourcentage de biodégradabilité plus faible parce qu’ils sont produits avec des plastiques recyclés. Ces matériaux sont généralement utilisés pour produire des articles de transport tels que des sacs et des sachets ou des remplissages, en remplacement des roulements ou des copeaux.

Si, en revanche, vous voulez faire vos bagages de la manière la plus économique, la plus écologique et la plus durable possible, vous pouvez utiliser ce qui est déjà présent chez vous. En fait, pour tous nos objets et en particulier les plus fragiles, nous pouvons trouver dans nos tiroirs et nos armoires ceux qui conviennent à notre déménagement. Tous les tissus et accessoires textiles, tels que les draps, les nappes, les serviettes mais aussi les vêtements, sont idéaux pour envelopper les cristaux et le verre. Des oreillers petits et moelleux, ainsi que des couvertures et des couettes, peuvent être utilisés pour remplir des boîtes de vaisselle et de céramique. De cette façon, en plus de ne pas créer de nouveaux déchets, l’espace et les transports seront optimisés pour un mouvement éco-durable.

Organisation pour un déménagement ?

Nos maisons sont encombrées d’objets inutilisés, oubliés dans un coin de l’armoire, au fond d’un tiroir ou même cassés. Pour éviter de transporter plus que nécessaire lors d’un déménagement, il est essentiel de faire un désencombrement efficace, c’est-à-dire d’éliminer le superflu.

Cependant, lorsque vous devez faire face à un déménagement urgent et que vous devez déplacer rapidement tous les objets d’une maison à l’autre, vous remplissez les boîtes sans faire un choix approprié de ce que vous devez garder et de ce que vous n’utiliserez plus dans votre nouvelle maison. Bien qu’il soit préférable d’effectuer cette sélection avant d’emballer nos objets, elle peut être reportée après avoir assemblé les meubles et bien nettoyé le contenu en ouvrant les boîtes et en arrangeant le contenu.

Voici quelques conseils à suivre pour un désencombrement efficace et rapide après le déménagement :

Ouvrez chaque boîte directement dans la pièce où les objets seront stockés. Il n’est généralement pas nécessaire de placer dans leur chambre ce qui ne trouve pas de place, de cette façon vous faites une sélection naturelle des déchets.
Jetez tout ce qui est cassé ou usé. Dans le cas des petits appareils ou outils, ils peuvent ne pas fonctionner correctement et peuvent même être dangereux à utiliser.
Jetez tout ce qui est périmé, comme les aliments, les médicaments, les produits de soins corporels et les cosmétiques.

Donner ou vendre tout ce qui n’est pas utilisé ou qui ne nous plaît plus mais qui est encore en bon état, comme les vêtements, les livres, les CD, les peintures et autres petits objets et meubles.

Mettez dans des boîtes tout ce qui nous procure encore des émotions comme les photographies, les collections et les souvenirs de famille.

En suivant ces règles simples, un déménagement efficace après le déménagement sera moins stressant. Dans un deuxième temps, avec plus de calme, vous pouvez agir de manière plus décisive en éliminant tout ce que nous n’avons pas utilisé depuis quelques années. Il est inutile de garder dans les armoires des vêtements démodés ou des cadeaux encore emballés pour Noël 2000, les experts du désencombrement disent que ce que nous n’avons pas utilisé depuis plus d’un an ou que nous ne serions pas prêts à acheter aujourd’hui, devrait être retiré de notre maison.

Avez-vous trouvé utiles nos conseils pour un désencombrement efficace ?