Archives de catégorie : Borréliose

Un bouclier d’huiles essentielles Lyme Yverdon

L’aromathérapie est une médecine douce très efficace pour prévenir toutes sortes de maladies y compris la maladie de Lyme. Sur Lausanne, certaines pharmacies se sont spécialisées sur les traitements naturels anti-infectieux. Les huiles essentielles sont les championnes pour éviter les infections ou guérir des petits bobos.

 

Les huiles essentielles pour un hiver serein

 

Le temps froid amène un cortège de problèmes tels les rhumes. Dans ce cas, l’huile essentielle de ravintsara est l’anti-viral de référence. Cette huile est très odorante et dégage très vite les bronches. De plus, son action est rapide. L’huile essentielle d’eucalyptus globulus est de même salutaire en cas de refroidissement. Tous les rhumes ou les débuts de grippe peuvent être soignés avec ces 2 huiles. Les aromathérapeutes y associent une huile essentielle qui agit moins vite mais avec un spectre d’action plus large pour les bactéries. Cette synergie évite la surinfection. En général, c’est l’huile essentielle de tea tree qui intervient pour jouer ce rôle.

 

Maladie de Lyme, booster son immunité

voie thérapeutique aux huiles essentielles contre la borréliose

Pour augmenter notre taux de résistance aux attaques de la borréliose, on se tourne vers la ravintsara antivirale et l’huile essentielle de melaleuca alternifolia antibactérienne. 1 goutte de chaque huile sur un comprimé neutre 4 fois par jour pendant huit jours. Mettre pareillement ces huiles sous la plante des pieds. Cette préparation fait grimper dans la durée les anticorps. Prendre du panax ginseng rouge quotidiennement pour renforcer l’organisme. Un médecin aromathérapeute peut prescrire des huiles essentielles antibiotiques plus spécifiques en se servant d’un aromatogramme.

 

Bien employer les huiles essentielles

 

Il faut savoir qu’une essence n’a pas les mêmes composants que la plante dont elle est issue. Ainsi, absorber la plante sous forme d’infusion ou de décoction n’aura pas les mêmes effets qu’une goutte d’huile essentielle de la même plante du même nom. D’autre part, une huile essentielle n’est ni un complément alimentaire, ni une vitamine, ni un oligo-élément. Chaque essence a son utilisation et son indication propre qu’il convient de bien observer. Certaines huiles essentielles peuvent être toxiques à forte dose, ou produire des effets secondaires plus ou moins dangereux. Il faut donc respecter la posologie du médecin ou du pharmacien.

 

https://pharmaciegeny.com/lyme-et-borrelioses

Lyme et huiles essentielles Morges

Soigner la borréliose avec l’aromathérapie

Les huiles essentielles agissent sur Borrélia

La maladie de Lyme touche une foison d’individus dans toute l’Europe. Cette maladie infectieuse n’est pas à prendre à la légère. En effet, sans soin approprié, l’infection prend de l’ampleur et donne de graves troubles neurologiques.

 

L’huile essentielle de sarriette ou saturea montana

 

La sarriette est un arbrisseau dont la taille ne dépasse pas 40 cm de hauteur. Son tronc ligneux est surmonté de rameaux dressés formant une touffe plus ou moins serrée. Ces rameaux portent des feuilles lancéolées, coriaces et luisantes à bord cilié. A la floraison, qui a lieu de juillet à septembre, apparaissent des fleurs blanches ou rosées, groupées en verticilles, formant une grappe terminale. Aromatiques et mêlifères, ces fleurs sont visitées par un grand nombre d’abeilles.

La sarriette croît, à l’état sauvage, dans les coteaux rocheux et arides de l’Europe méridionale. Comme beaucoup de plantes aromatiques, elle appartient à la famille des labiacées. Pour les civilisations méditerranéennes antiques, cette plante était réputée comme aphrodisiaque, ce qui lui valu son nom de « satyre ». Condiment apprécié et usité, la sarriette a été très vite cultivée dans les jardins. Cette culture a donné naissance à une variété annuelle de sarriette dérivant de l’espèce sauvage, qui porte le nom de Saturea Hortensis.

La culture de la sarriette des jardins s’est développée au Moyen-Âge, époque à laquelle des plantes aromatiques étaient cultivées dans les jardins des monastères. Quelques décennies plus tard, tout en restant un condiment, on entrevoit des propriétés thérapeutiques. Hildegarde de Bingen la préconise contre la fatigue et les maux de gorge.

Au XVII ème siècle, les chercheurs découvrent ses propriétés cicatrisantes, anti-infectieuses et antalgiques.

De nos jours, Saturea Montana est une plante qui a été bien étudiée. Des thèses sur ce végétal ont été publiées. Les sommités fleuries de la plante sont utilisées en infusé comme eupeptique. Par distillation, la sarriette produit une huile essentielle, dont la teneur est maximale en été, avant sa floraison. C’est à cette huile essentielle riche en composés phénoliques et terpéniques, qu’est rapportée l’action pharmacologique principale de l’herbe du bonheur.

 

L’action de l’huile essentielle de Sarriette

 

La sarriette des montagnes a une action antibactérienne observée sur les germes gram (+), tels que les staphylocoques pathogènes et sur les germes gram (-) tels que les colibacilles. Antifongique, l’huile essentielle de sarriette agit sur divers champignons et moisissures pathogènes. Pour ce, elle est employée dans le traitement des maladies respiratoires, digestives et urinaires. Anti-infectieuse puissante, la sarriette entre dans la composition de synergies d’huiles essentielles qui barrent la maladie de Lyme.

Des études récentes ont démontré que les huiles essentielles de la famille des Lamiacées comme la Sarriette étaient actives sur les germes antibio-résistants. Cette investigation augure d’un avenir certain dans le traitement des maladies infectieuses et bactériennes telles la Borréliose de Lyme.

 

En apprendre plus sur les Huiles Essentielles anti-bactériennes

www.pharmaciegeny.com