Archives de catégorie : Cheveux

Bon coiffeur pour femme à Lausanne

Site internet à découvrir : https://www.robertopesi.ch/

Peu importe la texture, la couleur ou le style, toutes les femmes veulent avoir une chevelure splendide comme lorsqu’un coiffeur en prend soin.

Comment soigner les cheveux?

  • Le shampooing: 33 % des femmes ont changé leurs habitudes de lavage au cours des 12 derniers mois. Elles citent leur inquiétude au sujet des lavages répétitifs comme principale raison, alors à quelle fréquence doit-on faire un shampooing ? Les experts de l’industrie soutiennent qu’il est nécessaire d’avoir recours aux shampooings fréquemment. Les coiffeurs sont plus modérés, ils expliquent que trop de shampooings sont dommageable pour les cheveux, surtout s’ils sont décolorés, colorés, traités chimiquement ou s’ils sont très secs. Lorsqu’on se lave les cheveux tous les jours, ils se dessèchent et graissent plus facilement. Limiter le lavage des cheveux à trois fois par semaine. Néanmoins, cela dépend du type de cheveux.

Le meilleur shampooing selon la texture des cheveux

  • Plus les cheveux sont frisés, plus on peut espacer les lavages. Pour les cheveux épais et bouclés, choisir un shampooing sans sulfate qui hydrate tout en nettoyant et qui ne décolore pas la couleur.
  • Si vous colorez vos cheveux régulièrement, il est préférable d’éviter de se laver les cheveux tous les jours pour éviter que la couleur ne s’estompe et que les mèches ne se dessèchent. Laissez vos cheveux pendant au moins 72 heures après un rendez-vous de coloration avant de les laver à nouveau. Cela peut prendre jusqu’à trois jours pour que la cuticule du cheveu se referme complètement, emprisonnant les molécules de la couleur. Si vous lavez vos cheveux avant que la cuticule ne se ferme, vous risquez de perturber la couleur et la nouvelle teinte risque de s’estomper. Lors du shampooing, évitez les produits qui contiennent des sulfates et des silicones. En effet, les sulfates décapent la couleur, tandis que les silicones laissent des résidus qui ternissent la nouvelle coloration. Pour celles qui ont les cheveux gras, recourir au shampooing sec entre les lavages pour absorber l’excès de sébum. En revanche, ne pas devenir trop dépendant du shampooing sec car il provoque une accumulation sur le cuir chevelu et obstrue les follicules.

Protéger ses cheveux

Les cheveux sont régulièrement endommagés à la fois par les UV et les outils chauffants, comme les lisseurs et  le sèche-cheveux. Il est donc important d’offrir aux cheveux autant de protection que possible. Lorsque vous séchez vos cheveux à la maison, utilisez toujours un protecteur thermique. Lors du séchage, ne pas tenir le sèche-cheveux trop près des longueurs, afin d’éviter les pointes fourchues.

Devenez un pro du brushing

Commencez par pencher la tête en avant et secouez vos cheveux tout en les séchant au séchoir. Cette technique garantit du volume et un décollage léger des racines. Séchez à environ 80 % puis relevez les mèches et séchez-les par sections pour les lisser, en vous concentrant sur les pointes. Déplacez votre brosse et votre sèche-cheveux jusqu’au bout des mèches et prenez votre temps. Cela fera toute la différence.

Rappelez-vous la règle des bons outils

Soignez vos cheveux comme vous prenez soin de votre peau. Investir dans des produits et des outils de qualité maintiendra l’apparence, la santé et la force des cheveux. Gardez vos brosses et peignes propres et exempts d’huile et de produit en les lavant une fois par mois dans un mélange de bicarbonate de soude et d’eau chaude. Quand les cheveux sont mouillés, ils sont plus faibles, fragiles et plus susceptibles de se casser. Gardez la brosse lorsque les cheveux sont secs. Les dents d’un peigne  sont conçues pour glisser sur les cheveux mouillés ou bouclés plus facilement que ne le fera la brosse.

Les cheveux abîmés

Prendre soin de ses cheveux, c’est adopter les bons gestes comme les masques capillaires revitalisants de préférence une fois par semaine. Les traitements à l’huile chaude avec de l’huile de coco, de ricin ou d’olive nourrissent le cheveu. Il suffit d’appliquer de l’huile légèrement réchauffée sur les racines et de l’étaler sur les longueurs, de la garder pendant au moins 40 minutes, puis de laver les cheveux, elle  donnera brillance et élasticité.

 

Développer son entreprise ?

Le travail des employés n’est pas pour vous. Vous voulez vous sentir libre, vous voulez prendre vos propres décisions, vous voulez gagner vos propres batailles, vous voulez apprendre de vos erreurs.
Vous avez une idée entrepreneuriale et vous aimeriez la développer, vous sentez qu’elle est gagnante mais vous ne savez pas par où commencer.

C’est normal, ne vous inquiétez pas !

Si c’est votre situation, alors vous devez lire cet article. Il ne vous apprendra pas à faire un plan d’affaires et ne vous donnera pas la solution à tous vos problèmes, mais il vous aidera à voir plus clairement et (espérons-le) à décider d’approfondir cette idée que vous avez cachée dans le tiroir.

Avant de parler de plans d’affaires, d’analyses et de matrices, voyons comment comprendre si votre idée d’entreprise peut fonctionner et si elle peut avoir une demande sur le marché.

Évaluation de votre idée d’entreprise

La première étape vers le démarrage de votre entreprise devrait être de tester votre idée. Rien à retirer de vos capacités, mais pas toujours nos idées sont aussi celles qui peuvent nous rapporter un revenu.

Vous devriez l’être à ce stade :

  1. Commencer à définir votre idée en ajoutant des détails
  2. Faire des recherches sur le secteur et la concurrence
  3. Demander à d’autres personnes d’évaluer votre idée, quelqu’un qui n’est pas aussi impliqué que vous dans le projet.
  4. Faire une analyse pour essayer de comprendre, en plus des forces que vous avez déjà trouvées, aussi les faiblesses et les obstacles que vous pouvez rencontrer dans sa réalisation.

Si, à la fin de la première étape, vous êtes toujours convaincu de votre idée, vous devez commencer à mieux planifier la mise en œuvre de votre projet.

Faites une analyse de vos compétences.

De quoi avez-vous besoin pour développer votre idée ? Avez-vous les connaissances nécessaires ?

Votre idée d’un produit ou d’un service
Définir ses caractéristiques, analyser l’offre et la demande, faire une étude de marché. De là, vous serez en mesure de comprendre si votre produit ou service l’a demandé, si vous pouvez le vendre, à quel prix et à quel point vous serez confronté à la concurrence.

Ressources humaines.

En évaluant le marché et votre produit, vous vous rendrez compte que vous avez aussi besoin d’autres personnes avec des spécialisations différentes pour développer, proposer et vendre votre idée. À ce stade, vous devrez également évaluer les ressources financières dont vous disposez pour faire participer les employés. Si vous avez besoin d’aide pour mieux comprendre les activités à réaliser, vous pouvez participer à l’un des cours gratuits offerts par la Région, par l’intermédiaire des entreprises de formation commerciale et de conseil en gestion.

Faire des affaires n’est pas facile et il est impératif d’être guidé pour passer de l’idée à la réussite de l’entreprise.

Business Angels

Une fois que vous avez trouvé comment mettre votre idée d’entreprise en pratique, créé votre plan d’affaires, préparé un dossier de présentation, vous pouvez passer à la recherche de partenaires, d’investisseurs ou de business angels. Les investisseurs providentiels sont des investisseurs informels, non institutionnels, qui peuvent fournir des capitaux propres pour votre future entreprise. Avant de présenter votre idée d’entreprise à un Business Angel, assurez-vous d’avoir pris soin de tous les aspects de votre future entreprise en produisant la documentation nécessaire.

« La valeur d’une idée réside dans sa mise en pratique. »

 

En savoir plus et je rigole pas :

https://medium-suisse.ch

 

 

Hydratation de la peau

Mémo-hydratation

Lorsque vous hydratez votre visage, n ‘oubliez pas le cou ! La peau y est très délicate et se ride aussi facilement que celle du visage. L’été, utilisez un hydratant coloré de préférence à du fond de teint. La gamme des produits hydratants colorés va du beige clair au brun profond; ils s’appliquent exactement comme un hydratant ordinaire. Vous pouvez aussi utiliser de la vaseline qui a un pouvoir anti desséchant. Allégez-la en versant quelques gouttes d’hamamélis dans le pot; remuez jusqu’à ce que le mélange devienne homogène et blanc. Les produits hydratants qui contiennent des écrans solaires sont généralement chers. Si vous utilisez séparément un écran solaire, appliquez-le avant le produit hydratant. Choisissez ces écrans solaires de la même consistance que votre produit hydratant.

Qu’est-ce qu’une belle peau ?

Pour toute femme, c’est une peau lisse, sans boutons et légèrement translucide. Cela signifie une peau bien hydratée. Un produit hydratant peut vous aider à avoir la peau douce

Le saviez-vous ? Les cosmétologues ont longtemps cru que le sébum, sécrétion naturelle de la peau était l’élément actif qui conservait la peau douce et souple. Afin de maintenir cette lubrification à son meilleur niveau, ils conseillaient l’utilisation de crèmes de nuit riches destinées à mettre la peau en état pour le lendemain. Ces crèmes étaient supposées pénétrer la peau et l’adoucir. C’était là une excellente solution mais celle-ci oubliait le rôle essentiel de l’eau.

C’est l’humidité autrement dit l’eau qui maintient la surface de la peau douce, et non les corps gras. Qu’elle soit naturelle et provienne des glandes sébacées ou qu’elle soit apportée par des produits hydratants appliqués extérieurement, la matière grasse ne fait qu’aider la peau à retenir l’eau. En recouvrant d’une couche de gras la surface de la peau, on empêche l’évaporation de l’eau contenue dans les couches profondes. Il n’est cependant pas facile de composer une crème pour la peau qui soit à la fois efficace et agréable à utiliser. Les crèmes de nuit d’autrefois étaient trop épaisses et trop grasses pour être utilisées le jour alors que c’est précisément pendant la journée que la peau est agressée et a le plus besoin d’être hydratée.

L’importance de l’hydratation

La surface externe de la peau est faite de cellules planes assez dures. Les cellules devraient être nourries naturellement par l’humidité fournie par les liquides du corps. Il faut donc boire beaucoup d’eau, spéciale-ment dans les climats chauds. L’alcool, en revanche, déshydrate la peau et lui est nuisible. Les cellules superficielles d’une peau bien hydratée sont lisses, transparentes et douces au toucher. Leur rôle consiste, en s’imbriquant en un réseau lisse et continu, à former une barrière étanche contre les bactéries, les agressions et pratiquement tous les éléments indésirables que l’environnement projette sur la peau. Le plus difficile pour la peau est de s’accommoder aux facteurs desséchants. Ceux-ci résident en particulier dans les conditions atmosphériques, lesquelles sapent littéralement les défenses naturelles de la peau par ses effets déshydratants.

Son aspect en souffre : en se desséchant, les cellules superficielles deviennent ternes et dures, jusqu’à se recroqueviller comme des feuilles mortes. Lorsque la couche de kératine est altérée et rugueuse, lorsqu’elle perd de sa cohésion, elle entraîne le dessèchement des cellules profondes de l’épiderme alors que ces cellules devraient être hydratées et intactes pour remplacer les cellules superficielles écaillées. Il en résulte une peau terne et grisâtre, et parfois de petites rides.

Les ennemis de la peau

Les pires agresseurs de la peau sont les mauvaises conditions atmosphériques, car elles s’attaquent à son humidité naturelle. Il faut absolument s’armer contre elles pour conserver à sa peau santé et beauté. Forte chaleur et grand froid sont particulière-ment néfastes. L’air sec nous entoure (inutile d’aller le chercher dans le désert maintenant que le chauffage central est partout…) et c’est un air assoiffé qui pompe l’humidité partout où il en trouve, y compris dans votre peau. Comment savoir si l’atmosphère où l’on vit est trop sèche ? Par exemple, lorsque le bois de fenêtres hermétiquement closes ne gonfle pas alors qu’il fait très froid dehors, on peut dire que l’air est sec. Ou encore, lorsque l’on verse de l’eau glacée dans un verre, celui-ci doit rapidement se couvrir de buée du fait de la condensation de l’humidité de l’air. Le moyen le plus facile de remédier à la sécheresse de l’air dans une pièce est d’y placer un humidificateur simple, tel que des bols d’eau posés près des radiateurs ou des plantes vertes à larges feuilles régulièrement arrosées. L’air en mouvement est aussi néfaste pour sa peau que l’air sec, que ce soit l’air du dehors, froid et venteux, ou l’air conditionné. A moins d’arrêter son climatiseur ou de refuser de sortir dans le froid et le vent, tout ce que l’on peut faire pour se protéger est d’utiliser des produits hydratants.

Qu’est-ce qu’un produit hydratant ?

Il a fallu de nombreuses années pour que les cosmétologues sachent mesurer l’hydratation de a peau et l’efficacité réelle des produits hydratants. Ceux-ci peuvent être soit anti desséchants soit réellement hydratants, soit les deux à la fois, telles les crèmes pour les mains, pour le corps ou pour le contour des yeux qu’elles préservent grâce à une consistance épaisse ou fluide. De la même façon que l’huile et le vinaigre se séparent peu après avoir été mélangés, l’huile et l’eau d’un produit hydratant ne formeraient pas un mélange homogène si on ne leur ajoutait pas des agents émulsifiants. Ces agents parviennent à marier l’eau et l’huile en les organisant sous la forme d’une émulsion. Les détergents, comme le savon et les tensio-actifs de synthèse, sont des agents émulsifiants. Quand on leur ajoute de l’eau, ils dissolvent les graisses et deviennent alors d’excellents produits de nettoyage. Les agents émulsifiants contenus dans les produits hydratants sont de composition similaire mais plus raffinée. Les crèmes d’autrefois étaient faites à partir d’huiles minérales (sous-produits de l’industrie pétrolière) et de cire d’abeille émulsifiées avec du borax. Elles faisaient office de démaquillant et de crèmes de nuit. Certaines, comme la « crème évanescente », étaient plus légères et utilisées comme base de maquillage. On l’obtenait en émulsifiant un acide gras (l’acide stéarique) et de l’eau. On y ajoutait une substance retenant l’eau, du glycérol, pour que la crème ne sèche pas dans le pot. Ces produits hydratants ont été utilisés pendant des années et restent encore les favoris de certaines femmes.

En savoir plus encore :

Conseils volume pour les cheveux

Les bons gestes pour donner du volume

Dopés par un brushing très facile à réaliser, les cheveux sont pleins de vitalité et faciles à coiffer, avec un volume naturel et durable. Il vous faut :

  • De la mousse capillaire volumatrice
  • Une brosse cylindrique
  • Un peigne à larges dents
  • Un sèche-cheveux électrique

Comment procéder ?

Dans vos cheveux propres et humides, répartissez une noix de mousse volumatrice et peignez-les en arrière avec le peigne à larges dents. Vous pouvez vaporiser un spray anti-statique après essorage si vos cheveux sont électriques. Pour refermer les écailles et faire briller les cheveux, dirigez le séchoir dans le sens de leur implantation. Si vous lissez vos cheveux avec les doigts, passez-les avant sous l’eau froide et essuyez-les.  Séchez et modelez les pattes en les ramenant bien à plat sur les joues, puis tracez une raie en arc de cercle, d’une oreille à l’autre vers le sommet de la tête et rabattez tous les cheveux sur un côté. Séchez les cheveux de la nuque en commençant par les mèches du bas. Soulevez-les sur la brosse en dirigeant l’air chaud vers les racines afin de les décoller en donnant un maximum de gonflant. Procédez ainsi jusqu’au sommet de la tête, en lissant bien au fur et à mesure.
Travaillez la frange au sèche-cheveux en la soulevant plu-sieurs fois par dessous et en la sculptant sur la brosse pour lui donner un fini bombé et aérien. Séchez, mèche après mèche, les cheveux du dessus de la tête, en les enroulant sur la brosse pour les rabattre sur le côté qui vous convient. Arrangez et lissez avec le peigne, ou avec les doigts.

Finitions avec vos nouvelles extensions de cheveux ?

Faites briller vos cheveux et donnez-leur un joli relief en appliquant du bout des doigts un soupçon de cire capillaire que vous aurez réchauffée au creux de votre main. N’en mettez que très peu pour ne pas aplatir la coiffure. Visitez www.extens-hair.com pour en savoir plus !

Extensions kératine

Comprendre la kératineRôle de la kératine dans les extensions

La kératine est un mot que nous entendons souvent depuis un peu plus d’une dizaine d’années, quand on parle de chevelure. Différents soins et produits modernes sont accompagnés de ce mot-clé qui semble avoir une importance capitale pour la santé des cheveux. Les femmes la plébiscite souvent, car pour obtenir des cheveux forts et solides, la kératine est très importante.

Concrètement, la plupart d’entre nous, en tant que néophyte, ne connaissent pas vraiment cette molécule. Elle est pourtant présente de manière naturelle dans notre corps. On pourrait penser que c’est une substance nouvelle, qui n’est apparue ou découverte que récemment. En fait, les scientifiques la connaissent depuis longtemps, car c’est un des composants les plus répandus dans le monde des êtres vivants, en tout cas en ce qui concerne les mammifères, les reptiles et les oiseaux. Nous allons présenter en quelques paragraphes ce qu’est en réalité la kératine, son rôle et son utilité dans la solidité capillaire et la beauté du cheveu humain.

Qu’est-ce que la kératine?

Étymologiquement, la nomenclature dérive du mot grec qui veut dire corne. Il faut savoir que c’est une protéine qui peut emprunter plusieurs formes, selon sa composition et sa structure. D’une manière simplifiée, la kératine compose à plus de 95 %, de ce qu’on appelle les phanères, c’est-à-dire tout ce qui est poil, plume, corne, ongle ou encore bec, chez les êtres vivants. La corne des bœufs, leurs sabots et nos cheveux, ainsi que la peau rugueuse des reptiles et les plumes d’oiseau, sont composés en grande partie par cette protéine de nature fibreuse.
Insoluble dans l’eau, la présence de la kératine dans l’épiderme est donc très importante pour rendre la peau imperméable à l’eau, les rayons ultraviolets et tous les autres facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur les autres cellules du corps. Elle est aussi précieuse pour former une barrière de protection contre des agressions physiques venant de l’extérieur, rendant les parties concernées plus dures que les autres. C’est ainsi que les mains calleuses des bûcherons sont provoquées par la formation de ce qu’on appelle des cellules cornées, résultat des frictions répétées à la surface de la peau. Ce processus est appelé kératinisation ou kératogénèse de l’épiderme.
La formation de la kératine est fortement liée à la mort des cellules qui la produisent, nommée les kératinocytes. Ce qui veut dire que le cheveu, qu’il soit encore sur notre tête, ou celui que l’on utilise sur les extensions de cheveux naturels, sont des matières mortes. Voilà pourquoi il n’y a aucune douleur quand on se coupe les cheveux. L’absence de vie ne veut pas dire qu’il est impossible intervenir sur la structure et la forme, interne ou externe du cheveu. Voilà pourquoi il est possible de se faire des boucles, de se lisser les cheveux, ou encore de changer leur couleur.

Soins de la chevelure avec la kératine

En 2017, que l’on soit à Lausanne, Genève ou Paris, des salons de coiffure conseillent des soins à la kératine pure, pour améliorer la structure de nos cheveux abîmée par les colorations et décolorations successives, ainsi que les traitements chimiques qui en ont découlés. Le transport des kératinocytes jusqu’à la racine des cheveux, se fait par le sang ; Il peut être boosté par un apport alimentaire riche en zinc et en vitamine B6.
Des produits de coiffure sont aujourd’hui disponibles en France et en Suisse pour favoriser la multiplication des cellules qui produisent la kératine.

Dans le monde des extensions, des produits à base de kératine de synthèse sont aussi utilisés dans les techniques de pose à chaud, afin de ne pas abîmer la structure extérieure de nos propres cheveux et les faire tenir plus longtemps.

Où acheter des extensions de cheveux naturelles?

Les extensions de cheveux naturels d’Exten’s Hair

Diverses raisons peuvent conduire une femme à vouloir se poser des extensions. Ce terme capillaire est associé à une augmentation de la longueur ou à une amélioration du volume des cheveux fins. C’est aussi une manière d’apporter de la couleur, sans pour autant intervenir sur la texture
de sa propre chevelure. Car comme les cheveux qu’ Exten’s Hair propose sont naturels, ils peuvent être teintés selon les tendances et les choix de chacune. Il est normal de se poser des questions avant de franchir le pas pour rallonger ou donner un peu plus de densité à la chevelure. Les quelques paragraphes suivants ont le but d’éclairer sur les produits que nous proposons, leur prix et les techniques de pose disponibles des extensions.

La question du prix des extensionsLe top des extensions de cheveux

Le budget est l’une des données principales qui influe sur la décision de la cliente d’adopter les extensions.
Sur internet ou chez certains coiffeurs, il existe des prix qui défient toute concurrence. Mais ce qu’il faut savoir c’est que la qualité a un prix. On peut obtenir des extensions à moins de 10 euros la mèche, avec des produits synthétiques qui brillent d’une manière très artificielle. Evidemment, cet adjectif sera de mise, pour qualifier le rendu final que vous aurez en choisissant ces articles bas de gamme. De plus, il n’est pas possible de les colorer ou de faire un brushing dans les normes avec ce type de rallongement capillaire.
Sur le marché on trouve aussi des cheveux qui viennent de Chine, mais leur diamètre, plus important que celui du cheveu européen nécessite un traitement chimique préalable qui les débarrasse du cuticule. Cette dernière est la couche la plus externe du cheveu qui le protège de l’humidité et des attaques extérieures. Voilà pourquoi nous ne mettons à disposition que des cheveux humains naturels qui proviennent d’Inde. La dépense est estimée entre 100 et 300 euros pour une tête, les fluctuations
étant dues au nombre de mèche, la longueur ainsi que la technique de pause. Cependant, il est utile de remarquer que si vous achetez les extensions chez le coiffeur. Ce prix risque de doubler car le professionnel est obligé de rentabiliser ce type de travail particulier ainsi que les produits.

Les conseils d’Exten’s hair

La pose d’extensions ou la soustraction de mèches ne doit occasionner aucune douleur pour le sujet. Le lavage et tous les produits que les femmes utilisent au quotidien sur leurs propres cheveux sont autorisés quand vous vous posez des extensions qui respectent les normes. Afin de ne pas heurter la sensibilité des chevelures, il est nécessaire de choisir des techniques de pose aussi douces que possible, comme les bandes adhésives, les clips ou la pose à froid. Selon les méthodes,ainsi que la quantité de mèche à coller, la durée de la pose peut durer de quelques minutes à 4 heures. Les plus rapides à poser sont les extensions à clips, elles ont l’avantage de pouvoir être retirées ou placées à n’importe quel moment, que l’on soit chez soi ou en voyage. Par contre, dans le cas des extensions à froid ou à chaud, on est dans l’obligation de se fier à un professionnel, mais on peut les garder plus longtemps, c’est-à-dire quelques mois.
Chez Exten’s Hair, la qualité des mèches tient une place particulière. C’est donc logiquement que nous avons choisi de fournir des cheveux Remy Hair, c’est-à-dire que tous les cheveux sont disposés dans la même direction :

  • Les pointes vers le bas et les racines en haut permettent de donner une durée de vie plus longue.
  • Cela évite la formation de nœuds qui peuvent abîmer la texture.

Bien entendu, un entretien quotidien est toujours nécessaire, avec des précautions à prendre pour favoriser la bonne tenue et l’apparence de la chevelure. Réunissez les cheveux en nattes avant de dormir et ne les séchez pas vers le bas.

Rencontre avec le métier de coiffeur

Comment devenir coiffeur ?

Le marché des soins capillaires est un secteur juteux ! Il rapporte chaque année des millions pour les distributeurs de cosmétiques ainsi que pour les coiffeurs. Embrasser la profession de coiffeur attire de plus en plus de jeunes en quête de notoriété ou tout simplement aller vers un métier passionnant.

Quels sont les diplômes pour exercer le métier de coiffeur ?

Pour accéder à la formation de coiffeur, il faut avoir achevé son année de 3ème. Un CAP peut être alors envisagé dans une école agrée, celui-ci dure deux ans. Le futur coiffeur qui désire avoir son propre salon doit se diriger vers un brevet professionnel et avoir en poche son baccalauréat. Un brevet de Maîtrise est proposé à ceux qui souhaitent devenir formateur.

La journée type d’un coiffeurextensions de cheveux pour coiffeurs

L’emploi du temps d’un coiffeur est rythmé par les shampoings, les coupes, les colorations et les brushings. En plus de ces gestes, l’artisan capillaire doit savoir donner des conseils à ses clients. La plupart des femmes réclament des soins personnalisés pour leur chevelure ou demandent des coiffures spéciales (mariage, fêtes). Une majorité de coiffeurs se forment en 2016 à d’autres extensions capillaires :

  • Visagiste :couper les cheveux et colorer selon la forme du visage.
  • Conseiller des soins pour la chute de cheveux.
  • Allier l’esthétique et le maquillage.
  • Formation aux extensions de cheveux la vente de produits coiffants, shampoings, masques.
  • Apprentissage de la coupe des barbes et des moustaches avec des instruments tels tondeuses et ciseaux.

Le coiffeur spécialisé en extension de cheveux

La pose d’extensions demande une dextérité particulière ainsi qu’une formation. Cette dernière est réservée aux coiffeurs diplômés. Les titulaires du CAP de coiffure peuvent réaliser cette préparation. Des centres de formation existent partout en France, en Suisse, dans toute l’Europe. Ces sessions sont de courte durée en général. Elles ont cependant un coût, jusqu’à 500 €. Une autre façon est réservée aux non coiffeur. C’est la formation de technicienne en extension capillaire. Dans ce cas, il ne sera question que de pose d’extensions. La technicienne ne devra pas couper les cheveux, ni les colorer.

« Une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui s’apprête à changer de vie ». Coco Chanel

Coiffure, si vous passiez par les extensions de cheveux ?

Des cheveux longs ? Des cheveux très longs ?

Les services de coiffure se sont amplement développés depuis les années 80 où l’on imaginait pas arriver un jour à mettre au point une méthode permettant le rajout de cheveux. Chers lecteurs et chères lectrices les extensions de cheveux c’est un choix mais c’est aussi une source de commerce équitable et les sites internet que j’ai acceptés de mettre en valeur dans cet article font de gros efforts en ce sens, que cela soit dans le cheveux indien ou russe qui correspond chacun le mieux aux européennes. Les cheveux longs chez une femme cela change beaucoup de choses et cela a inspiré bien des poètes de la langue française :

Poème de Louis Aragon

C’était au beau milieu de notre tragédie
Et pendant un long jour assise à son miroir
Elle peignait ses cheveux d’or Je croyais voir
Ses patientes mains calmer un incendie
C’était au beau milieu de notre tragédie
Et pendant un long jour assise à son miroir
Elle peignait ses cheveux d’or et j’aurais dit
C’était au beau milieu de notre tragédie
Qu’elle jouait un air de harpe sans y croire
Pendant tout ce long jour assise à son miroirElle peignait ses cheveux d’or et j’aurais dit
Qu’elle martyrisait à plaisir sa mémoire
Pendant tout ce long jour assise à son miroir
À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie
Sans dire ce qu’une autre à sa place aurait dit

Elle martyrisait à plaisir sa mémoire
C’était au beau milieu de notre tragédie
Le monde ressemblait à ce miroir maudit
Le peigne partageait les feux de cette moire
Et ces feux éclairaient des coins de ma mémoire

C’était un beau milieu de notre tragédie
Comme dans la semaine est assis le jeudi

Et pendant un long jour assise à sa mémoire
Elle voyait au loin mourir dans son miroir

Un à un les acteurs de notre tragédie
Et qui sont les meilleurs de ce monde maudit

Et vous savez leurs noms sans que je les aie dits
Et ce que signifient les flammes des longs soirs
Et ses cheveux dorés quand elle vient s’asseoir
Et peigner sans rien dire un reflet d’incendie

Des sites internet à découvrir