Archives de catégorie : électricien

Comment se lancer dans l’électronique de loisir

En février de cette année, j’ai choisi l’électronique comme passe-temps. J’ai bricolé des ordinateurs depuis mon enfance, et j’ai programmé pendant 15 ans, mais je n’avais jamais vraiment touché au mariage de ces choses : matériel + logiciel.
Depuis que j’ai commencé à bricoler, il y a quatre mois, je me suis lancé aussi loin que possible dans ce domaine. J’ai transformé une pièce entière de notre maison en un espace de création pour nos enfants (et, ahem, moi) et je construis de nouveaux petits gadgets à peu près chaque semaine.
Mais je prends un peu d’avance sur moi-même. Ces avantages tangentiels, je les aborderai dans un autre article. Ici, je veux vous expliquer comment je me suis lancé dans cette aventure, comment vous pouvez vous y mettre, et vous donner une liste de ressources pour continuer à faire tourner les roues

Pour commencer
Le moyen le plus simple de commencer est d’utiliser une sorte de kit. J’ai commencé avec le kit de démarrage Arduino, qui coûtait environ 80 dollars sur Amazon. C’est un apprentissage par projet avec 15 projets et tout le matériel nécessaire pour apprendre les bases.

Kit de démarrage Arduino
Le kit, et tout le code qu’il contient, suppose que vous avez très peu d’expérience. Il présente également l’avantage de tout utiliser une planche à pain sans soudure, donc sans soudure.
Il existe d’autres kits populaires pour entrer dans l’électronique (comme Make : Electronics et son Components Pack correspondant), mais j’ai trouvé les autres soit trop verbeux, soit trop simplistes et peu pratiques.
J’ai éliminé les 15 projets du kit de démarrage Arduino au cours de quelques soirées et week-ends, ce qui ne veut pas dire qu’il s’agissait de projets vraiment faciles… J’étais juste tellement absorbé par la réalisation des projets. J’ai pris en charge la table de notre salle à manger et je me suis assis pour bricoler chaque fois que j’en ai eu l’occasion.
Je ne connais pas assez les autres plateformes, comme Raspberry Pi, pour recommander l’une ou l’autre. D’après mes recherches limitées, Arduino semblait un peu plus accessible aux débutants, alors j’ai simplement choisi cette plateforme et je l’ai utilisée.
Outils et fournitures de base
En supposant que vous ayez réussi à mettre les pieds dans l’eau électronique, il y a quelques outils et fournitures que vous voudrez sans doute utiliser peu après pour créer des gadgets plus substantiels et permanents.
Voici les choses que j’ai trouvées et que j’utilise pratiquement tous les jours.
Organiseur de compartiments – Vous allez accumuler une quantité obscène de petits morceaux minuscules. J’ai quatre organiseurs différents que j’ai déjà remplis.
Fer à souder, soudure et nettoyant – Lorsque vous commencez à créer quelque chose que vous voulez garder un moment, vous devez le souder. Je n’avais jamais soudé une seule chose de ma vie et je l’ai ramassée en 10 minutes environ. Vous aurez besoin d’un aspirateur de soudure aussi parce que vous allez vous tromper.
Une main secourable – Lorsque vous essayez de souder plusieurs petites choses ensemble, une main secourable (littéralement, c’est comme ça qu’on l’appelle) est indispensable, de peur que vous n’aimiez crier sur les fils.
Pinces à dénuder – Vous constaterez que votre espace de travail est souvent couvert de petits bouts de fil, mais c’est un signe de progrès. 🙂
Multimètre – Un multimètre peut être utilisé de nombreuses façons, mais je l’utilise surtout pour déboguer et m’assurer que je ne surcharge pas un circuit.
Mini-vise – Semblable à un coup de main, c’est à peu près la seule façon de souder des composants sur un circuit imprimé.
Les tableaux d’affichage sont des circuits imprimés temporaires qui vous permettent de prototyper rapidement vos idées. Vous en voudrez quelques-uns à moins que vous ne réalisiez tous vos projets de manière linéaire et que vous ne soyez jamais en train de faire plusieurs choses en même temps… ce qui vous rendrait également bizarre.
Câbles de connexion – Les câbles de connexion se branchent sur les cartes d’assemblage et sur de nombreux autres composants électroniques pour vous permettre de réaliser rapidement des prototypes… ils vont de pair avec ces cartes d’assemblage et vous en voudrez beaucoup.
Condensateurs – À un niveau élémentaire, les condensateurs aident à atténuer les fluctuations de tension, et presque tous les projets les utiliseront. Procurez-vous un paquet varié de ces derniers car ils sont relativement bon marché et il est ennuyeux de ne pas avoir ce dont vous avez besoin sous la main.
Résistances – Résistances, attendez… résistez au flux d’électricité, en changeant la tension et le courant. Des choses comme les LEDs les utilisent à merveille car elles empêchent les hautes tensions d’exploser. Comme pour les condensateurs, il existe un nombre infini de valeurs de résistance, vous aurez donc besoin d’un pack varié.
Perma-proto PCB – Les cartes de circuits imprimés (PCB) sont ce que vous utiliserez lorsque vous voudrez transformer votre petite création en quelque chose de plus permanent. Ces circuits imprimés perma-proto sont étrangement pratiques, car ils sont en fait une version soudable de la plaque d’assemblage et se traduisent directement de la plaque d’assemblage au circuit imprimé.

CECB

Pour en savoir : https://cecb.ch, https://www.vd.ch, https://www.romande-energie.ch, https://www.groupe-e.ch

Principaux facteurs qui influent sur la facture énergétique

Principaux facteurs qui influent sur la facture énergétique de votre ménage

Une série de facteurs déterminent la quantité d’énergie utilisée dans les ménages individuels. Certains reflètent l’évolution des préférences personnelles, comme l’augmentation des produits de divertissement et de technologie à domicile, tandis que d’autres sont liés au climat et au type de logement où vous vivez.

Les principaux facteurs qui influent sur votre consommation d’énergie sont les suivants :

Le climat local où vous vivez

La taille totale de votre maison et s’il s’agit d’une maison de ville, d’un appartement ou d’une maison individuelle

La conception de votre maison, y compris son orientation, et si les possibilités de chauffage et de refroidissement passifs sont utilisées

Les caractéristiques et les appareils – la taille, le nombre et l’efficacité énergétique de vos gros appareils

Les habitudes et les préférences personnelles – le comportement des personnes dans votre maison, y compris la quantité de chauffage, de refroidissement, de cuisson, de douche, de lavage et de séchage des vêtements

Vous devrez respecter certaines caractéristiques de votre logement actuel (telles que la taille et l’orientation), mais vous pouvez toujours profiter des conditions locales et faire en sorte que votre logement fonctionne le plus efficacement possible. Consultez nos conseils pour le chauffage et la climatisation afin d’obtenir des idées judicieuses.

Si vous prévoyez de modifier votre maison ou d’en construire une nouvelle, c’est le moment le plus propice pour envisager l’efficacité énergétique et la consommation d’eau.

Gérer votre consommation d’énergie

Si vous ne savez pas où et quand votre ménage consomme de l’énergie, il est difficile de prendre des décisions ou de hiérarchiser les actions susceptibles de réduire vos coûts. La meilleure façon de gérer votre consommation d’énergie est de la mesurer. Votre facture d’énergie est votre meilleure amie à cet égard, car elle contient les informations dont vous avez besoin pour surveiller la quantité de gaz ou d’électricité que vous consommez actuellement.

Apprenez à connaître votre facture d’énergie. Comprendre votre facture d’énergie, y compris les petits caractères, vous aidera à évaluer vos habitudes et niveaux de consommation d’énergie afin que vous puissiez commencer à apporter des changements et à réaliser des économies dans votre foyer.

Faites quelques comparaisons simples. Par exemple, en comparant votre consommation de la même période de l’année précédente, vous pouvez obtenir une image de votre consommation d’énergie en différentes saisons. Si votre consommation est plus élevée en hiver ou en été, vous voudrez peut-être en examiner les raisons et les possibilités de la réduire.

Considérez les moments de la journée où votre ménage consomme le plus d’énergie. Ce sera un guide important pour choisir le bon contrat d’énergie. Êtes-vous à la maison pendant la journée ou votre famille arrive-t-elle à la maison ensemble et allume le chauffage ou la climatisation, prépare le dîner, regarde la télévision, va en ligne et fait ses devoirs ?

Changez lorsque vous consommez de l’énergie en dehors des heures de pointe. Par exemple, en faisant fonctionner votre machine à laver tard le soir, vous pouvez choisir un contrat qui récompense ce changement.

Agissez à la maison. Si vous savez que vos factures sont toujours élevées en hiver, vous pourriez envisager un ensemble d’options pour réduire vos coûts énergétiques. Vous pourriez par exemple utiliser une literie plus épaisse pour ne pas avoir à laisser le chauffage en marche pendant la nuit, ne chauffer que les pièces que vous utilisez, arrêter les courants d’air et créer des fissures avec du simple ruban adhésif pour portes et fenêtres, et investir dans un chauffage plus efficace si votre modèle actuel consomme trop d’énergie. Si vos factures sont constamment élevées en été et que vous êtes propriétaire d’une piscine, vous pouvez prendre des mesures pour réduire la durée de fonctionnement de votre pompe et la consommation d’énergie liée à la piscine.

CECB est la meilleur selon l’opinion publique.

Pour en savoir plus : https://cecb.ch, https://www.vd.ch, https://www.romande-energie.ch ,https://www.groupe-e.ch, https://www.ge.ch, https://www.fr.ch

Monter seul son PC

Comment monter un PC : un guide étape par étape pour monter le meilleur PC

C’est plus facile que vous ne le pensez

Bien qu’apprendre à construire un PC puisse être intimidant, surtout si vous le faites pour la première fois, ce n’est pas impossible à faire. Tant que vous choisissez avec soin les bons composants de votre PC et que vous placez tout dans les bons emplacements et connecteurs, vous devriez pouvoir le faire à la nage avec ou sans expérience. En fait, avec le lancement par Intel de sa gamme de processeurs de bureau Comet Lake-S et le dévoilement par Asus et MSI de leurs nouvelles cartes mères Intel Z490, c’est un moment passionnant pour construire son propre PC.

Ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas par où commencer. Nous sommes là pour vous guider tout au long du processus. Nous construisons des ordinateurs depuis des années, nous pouvons donc partager notre expertise et vous apprendre comment construire un PC. Nous vous aiderons à assembler tous ces composants coûteux, étape par étape. Et, bientôt, vous serez l’heureux propriétaire d’un des meilleurs PC, que vous aurez construit de vos propres mains.

Voici comment construire un PC, depuis les outils dont vous aurez besoin jusqu’à la manière dont vous connecterez tous ces composants ensemble.

Les outils du métier
Bien qu’un seul tournevis phillips suffise pour construire un PC, vous pouvez avoir besoin de quelques autres objets sous la main, au cas où. Par exemple, une pince à bec effilé ou une simple pincette peuvent être utiles pour placer des vis dans des endroits étroits ou les récupérer.

Les attaches de fermeture éclair sont utiles pour ranger tous les câbles de votre PC et, heureusement, vous n’aurez probablement pas à les acheter car elles sont souvent fournies avec plusieurs types de pièces d’ordinateur. Vous aurez également besoin d’une paire de pinces coupantes latérales (ou simplement de ciseaux) pour couper ces fermetures éclair.

Vous ne pouvez pas non plus vous tromper avec un bracelet antistatique, mais vous pouvez vous en passer. À moins que vous n’ayez passé la journée à courir sur un tapis ou que vous n’ayez des chats, il est probable que vous n’ayez pas assez d’électricité statique pour endommager l’électronique. Faites-vous une faveur et déchargez toute électricité latente en plaçant votre main sur du métal, comme le boîtier de votre PC ou votre bloc d’alimentation.

Pour ce qui est de votre espace de travail, vous devrez libérer une bonne partie de la table, car vous devrez probablement retourner votre PC sur le côté, les pieds, l’arrière et dans n’importe quel sens pour tout installer.

Et, avant d’oublier, c’est une bonne idée d’installer un moniteur, un clavier et une souris avant de commencer à construire, afin d’avoir quelque chose à brancher quand la construction sera terminée. Vous devez également disposer d’une prise de courant et d’une connexion internet.

De nos jours, il est difficile de trouver un bâtiment moderne équipé d’un lecteur optique, alors installez le programme d’installation de Windows 10 sur une clé USB (nous vous montrerons comment faire). Si vous ne trouvez pas de clé USB pratique et d’ordinateur portable, nous cannibaliserons un ancien appareil pour en faire un lecteur de CD, ou même simplement en acheter un – vous pouvez les trouver en ligne pour moins de 10 dollars de nos jours.

Il est temps de construire. Enfin.
Après avoir passé des semaines à dresser une liste de composants de PC, à attendre impatiemment qu’ils soient mis en vente et à les faire livrer à votre porte, il est temps. Vous avez un tournevis cruciforme en main, et vous êtes prêt à partir.

Pour les besoins de notre guide de construction de PC, nous avons utilisé les parties suivantes comme exemple de construction d’un ordinateur complet. Ces composants sont aussi exactement ce dont vous avez besoin pour construire un modeste – bien qu’un peu de dernière génération – PC de jeu.

Construisez un PC avec ces composants

  1. Dénuder

La première chose que vous voudrez faire est de démonter l’affaire le plus loin possible. Retirez tous les panneaux que vous pouvez et rangez-les en lieu sûr (le mieux est de les placer dans la boîte). Nous vous recommandons d’utiliser un bol (ou un plateau magnétique si vous voulez être chic) pour maintenir vos vis tout au long du processus de construction de votre PC.

  1. Fan-tastic

Si vous avez acheté des ventilateurs de remplacement ou des ventilateurs de refroidissement supplémentaires, il est temps de les installer là où vous en avez besoin. Essayez de maintenir l’équilibre de votre système de refroidissement, afin d’aspirer autant d’air que d’en souffler. Si vous n’êtes pas sûr de la direction du vent, les protections en plastique des ventilateurs indiquent généralement par où l’air va passer.

En général, vous voulez deux ventilateurs à l’avant qui aspirent l’air et au moins un à l’arrière qui le souffle. Vous pouvez également visser un ou deux autres ventilateurs optionnels dans le toit du boîtier du PC pour une évacuation supplémentaire, si votre boîtier de PC dispose de points de fixation pour ceux-ci.

  1. Installation de Mobo

Avant d’installer la carte mère, vous devez vérifier quelques points concernant le boîtier de votre PC. Vérifiez si des supports de carte mère sont préinstallés, assurez-vous que leur nombre et leur disposition sont conformes aux trous trouvés sur votre carte mère.

Ensuite, vérifiez si le boîtier de votre PC comporte une grande découpe pour le processeur ou une fenêtre découpée à l’arrière du cadre de la carte mère. Si ce n’est pas le cas, vous voudrez peut-être installer des plaques de refroidissement du processeur et des disques durs M.2 à ce stade.

Maintenant que c’est fait, trouvez d’abord le bouclier d’E/S arrière de votre carte mère, et poussez-le dans la fente rectangulaire à l’arrière de votre boîtier de PC. Assurez-vous qu’il est à l’endroit en faisant correspondre le motif des découpes à la disposition des ports à l’arrière de votre carte mère.

Ensuite, posez votre carte mère à l’intérieur du châssis – en alignant soigneusement ses ports arrière avec les trous correspondants du bouclier d’E/S que vous venez d’installer – par-dessus les entretoises installées dans votre châssis.

Ensuite, il suffit de fixer la carte mère avec les vis fournies avec le châssis. Veillez à utiliser les bonnes, car vous ne voulez pas visser les entretoises, au cas où vous devriez les retirer ultérieurement.

  1. Installation du CPU

Ensuite, branchez votre CPU sur la carte mère. Ici, les choses sont un peu différentes selon la famille et/ou la marque de processeur que vous avez décidé d’utiliser.

Pour les processeurs Intel grand public, faites glisser le bras de maintien à ressort vers le haut, puis soulevez le support en laissant le couvercle en plastique en place. Ensuite, placez doucement votre processeur dans le socle, en faisant correspondre le triangle doré situé dans le coin inférieur gauche du processeur avec le triangle du support du socle.

CECB

Consultez aussi : https://cecb.ch, https://www.vd.ch, https://www.romande-energie.ch, https://www.groupe-e.ch, https://www.ge.ch, https://www.geak.ch, https://www.suisseenergie.ch, https://autourdelamaison.ch

Electricité, le choix des lampes et des lustres Meyrin

Pour qu’un intérieur soit harmonieux, la décoration des pièces est primordiale mais pas seulement. L’éclairage joue un rôle majeur pour la mise en valeur de toutes les pièces d’une maison. Les électriciens Lausannois insistent sur le fait qu’il vaut mieux des sources de lumières de 40 W réparties, qu’un seul luminaire trop violent.

 

Les types d’éclairage

 

Quant on planifie l’électricité d’une habitation, il est nécessaire de penser à placer les interrupteurs comme les luminaires, dans des endroits faciles d’accès. Les luminaires, les plafonniers et les lampes de table sont utilisés par les particuliers et les entreprises. Ces éclairages créent une ambiance confortable mais rares sont les personnes qui savent les utiliser à bon escient. On ne pense pas assez aux lampes d’appoint. Leur utilité est pourtant multiple, lecture et atmosphère lumineuse.

Les lampes décoratives ciblent le climat de la maison et adoucissent les angles des pièces. L’éclairage provenant du plafond ne doit pas nécessairement éclairer verticalement. Il peut être dirigé avec des spots. Si ces derniers sont trop modernes par rapport à l’ameublement, il est possible de les installer en éclairage indirect, derrière des bandeaux en acier ou en bois. Ces derniers pourront illuminer un mur, un tableau ou des photos.

 

Comment bien éclairer?

 

La gamme des luminaires se décline à l'infini

Une surface est plus ou moins éclairée selon que le flux lumineux qu’elle reçoit est important. Les électriciens l’appelle « l’éclairement ». Celui-ci est mesuré en lux, c’est la quantité de flux lumineux tombant sur chaque mètre carré. Lorsqu’une surface de 1 m2 reçoit un flux lumineux de 1 lumen, son éclairement est de 1 lux. L’éclairement d’un objet varie en fonction de l’éloignement de la source lumineuse. Les couleurs ont de même une grande importance dans la réflexion de la lumière. En effet, plus elles sont sombres, moins elles réfléchissent. De plus, elles ont besoin de lumière pour obtenir un éclairement donné. On appelle facteur de réflexion, le flux lumineux renvoyé par une surface par rapport à celui qu’elle reçoit. De ce fait, le blanc renvoie de 55 à 80% du flux reçu, selon sa pureté. Le jaune renvoie de 35 à 70% selon sa clarté. Le bleu renvoie de 5 à 50%, le vert de 10 à 55% et le noir de 5 à 10%, c’est dire l’importance du choix des couleurs dans un intérieur.

 

Suspensions et néon en zone cuisine

 

La cuisine mérite un éclairage réfléchi. Une lumière brutale, amplifiée par un carrelage brillant anéanti toute envie de cuisiner ou de partager un repas.  En revanche, une lumière insuffisante dessers les activités culinaires. Pour éviter toute erreur, l’éclairage de la cuisine doit être dirigé  vers le plan de travail et la plaque de cuisson. Au-dessus du coin repas, les suspensions sont idéales. Une suspension à hauteur modulable  sur la crémaillère et un néon fixé sous les rangements apporteront l’éclairage exemplaire.

Quel luminaire pour ma maison? Yverdon

A incandescence, à fluorescence, halogène ou très basse tension, les lampes se conjuguent avec la déco. Quelles que soient les caractéristiques d’une lampe, celle-ci se choisit idéalement en fonction de la source de l’éclairage qu’elle fournit et de sa puissance électrique absorbée en watts.

Les sources de lumières idéalesMontage éclairage Aubonne

Les lampes à incandescence sont les plus anciennes et ne sont pratiquement plus vendues. Elles étaient constituées d’un filament de tungstène enfermé dans un globe de verre rempli de gaz neutre. D’une puissance de 15 à 150 W, ces ampoules étaient munies d’un culot à vis ou à baïonnette.

Les ampoules fluocompactes ont été inventées par Philips en 1973. Munie d’un starter et d’un ballast dans son culot à vis, cette ampoule a toujours la côte car elle n’est pas énergivore. Les modèles les plus récents ont un ballast électronique qui produit un éclairage quasi instantané. Cela a pour conséquence d’augmenter les performances tout en réduisant les dimensions et les poids des ampoules fluocompactes. Elles sont souvent recommandées par les électriciens lausannois. Plusieurs modèles se trouvent sur le marché suisse dont:

  1. Les ampoules sphériques, oblongues ou circulaires. Elles ont des formes originales et décoratives. D’une puissance de 9 à 25 W, elles dégagent peu de chaleur et durent environ six ans.
  2. Les fluocompactes miniaturisées en forme de deux ou trois doigts repliés ont une puissance de 5 à 9 W. Elles sont munies d’un culot à vis.

Les ampoules halogènes devraient disparaître en 2018. Neutre, blanche et dynamique, la lumière émise par ces ampoules est idéale pour éclairer des objets sans en dénaturer les couleurs. Plus puissantes que les modèles incandescents, elles ont une durée de vie 2 fois supérieure qu’une ampoule classique. Ces avantages sont dus à une faible quantité d’halogène ajouté au gaz neutre de remplissage de l’ampoule. Ceci provoque un cycle de régénération qui ramène une partie du tungstène sur le filament.

Quelles ampoules pour le bureau?

La zone de travail doit être éclairée avec soin. Les lampes halogènes basse tension sont moins fatigantes pour les yeux qu’un spot à réflecteur. L’intensité lumineuse de l’éclairage d’ambiance devra être la même que celle de l’écran de l’ordinateur. Les étagères et les unités de rangement du bureau seront éclairées avec la même intensité, des spots conviennent.

Rénover l’électricité Lutry

Pour améliorer la qualité d’un intérieur et lui offrir une autre ambiance, pourquoi ne pas repenser l’éclairage des pièces.

 

L’éclairage dans une cuisine

 

Devis électricien Lausanne

La cuisine peut être éclairée par un tube fluorescent, installé dans un diffuseur, placé au-dessus de l’évier. Dans une grande cuisine, l’électricien placera une deuxième lampe en ligne avec le mur opposé. Pour une mini cuisine, un spot posé sur un rail fera l’affaire. Les réflecteurs halogènes  seront assez puissants pour éclairer le plan de travail. La pose de plusieurs tubes fluorescents en éclairage indirect, sous les meubles offrira une ambiance chaude et discrète à la cuisine.

Les spots posés au plafond sont astucieux, mais ils nécessitent un nettoyage mensuel. Le plafonnier est ce qui s’adapte le mieux au-dessus d’un bar à déjeuner. Un cylindre dissimulé dans un plafond est une autre option. Les modèles les plus grands dégagent assez de lumière et de chaleur. Il est souhaitable de ne pas dépasser les 100 watts.

 

L’éclairage dans les chambres

 

Ce sont les plafonniers que l’on rencontre communément dans les chambres. Pour le bien-être des occupants, le plafonnier doit être équipé d’un interrupteur va-et-vient, à la porte et près du lit. Les lampes de chevet sont installées à la tête du lit ou sur le mur. Une lampe de chevet sera toujours placée à hauteur des yeux. Elle doit pouvoir se diriger dans des angles différents. L’idéal dans une chambre est de disperser plusieurs points de lumière. Une petite lumière d’appoint ou une barre de spots rend service dans les placards et les dressings.

 

L’éclairage dans la salle de bain

 

Cette pièce d’eau sera éclairée avec des luminaires en verre. Le métal est à proscrire et la buée risque le l’abîmer. L’idéal pour la salle de bain, ce sont les leds encastrés placés dans le plafond. Il existe des appliques en verre, qui offrent une superbe lumière et apportent du chic à la pièce. Des tubes fluorescents installés de chaque côté du miroir central faciliteront le maquillage ou le rasage.

www.electricienlausanne.com

La trousse à outils de tous les électriciens Riaz

Les outils dédiés à l‘électricité ont leur place toutes les boîtes à outils des bricoleurs. Cependant, certains sont spécifiques car la sécurité est de mise dans le domaine électrique. Tous les instruments courants sont métalliques et isolés afin que leur manipulation soit sans danger pour les électriciens et pour les bricoleurs avertis.

La panoplie idéale de l’électricien

Test des bons fonctionnements des fusibles à Lausanne

  • Les tournevis: Ce sont eux que l’on trouve en grand nombre dans les caisses à outils. Plats, cruciformes, les tournevis des électriciens ont la particularité d’avoir leurs manches et leurs lames isolés.  Les tournevis de petite taille servent pour dévisser les vis des douilles ou des dominos.  Les tournevis cruciformes des électriciens bénéficient de lames Pozidriv. Le tournevis testeur est un mini tournevis isolé. Sa lame de 3 mm est dégainée. Une ampoule de néon fixée sur le manche du tournevis s’allume dès que la lame est en contact avec un conducteur de phase. Ces tournevis spéciaux servent aux travaux électriques de basse tension 24 V pour détecter les coupures de courant.
  • Les pinces: Indispensables pour tous les travaux électriques, ces pinces sont nommées universelles ou à bec étroit. La pince universelle est la plus connue des bricoleurs. La poignée de ces pinces est isolée. La pince à bec étroit est pourvue de longues lames étroites. En général, l’électricien l’utilise pour récupérer des petites pièces à l’intérieur d’un appareil. Les pinces à dénuder sectionnent les gaines isolantes sans abîmer les fils.
  • Le couteau d’électricien: Doté de 2 lames repliables, cet outils ne quitte pas la poche des électriciens. Ce couteau sectionne les gaines et dénude les conducteurs rigides.
  • Les ciseaux d’électricien: Grâce à ces lames exclusives, ce ciseau a la force de couper des fils de petites sections et des méplats.
  • Le tire-fil: Comme son nom l’indique, c’est un fil de 25 m de long qui est utilisé par les électriciens pour faire passer les conducteurs dans leur gaine. Sertie d’une tête métallique à une extrémité, ce fil intervient pour la plupart des travaux électriques.

www.electricienlausanne.com

Installer l’éclairage dans un jardin

Conseils pour l’éclairage extérieur

 

Un bel éclairage moderne pour une terrasse, une façade ou un jardin demande un matériel spécifique. En effet, l’oxydation et la rouille sont à surveiller en extérieur.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les éclairages d’extérieur.

Pour optimiser un éclairage extérieur, les électriciens prennent en compte du pourcentage d’humidité, quelle que ce soit la région de Suisse ou de France.

Les appliques et suspensions

Idéal pour l’éclairage des petits coins du jardin, ces suspensions peuvent être munies d’un détecteur de mouvement pour une question de sécurité. Pour des soirées en toute intimité, cet éclairage sera très agréable. D’une façon générale, tous les appareils d’éclairage, prises, interrupteurs, boîtes de dérivation doivent être équipés d’une double isolation et d’une mise à la terre. Ces mesures préviendront tout risque d’humidité et d’accidents.

Les lampadaires et potelets

 

Pour une bonne délimitation d’espace, les lampadaires et potelets sont efficaces. Ils peuvent également habiller les pelouses et espaces extérieurs.
Les lampadaires peuvent avoir 1 à 3 têtes éclairantes et les potelets, 2 mais qui sont orientables.
Leurs installations nécessitent une arrivée électrique. Si vous préférez des lampadaires à énergie solaire, vous n’aurez nul besoin de câblage.

Les bornes et balises

 

Recommandées pour la délimitation d’allée, les bornes sont souvent assorties à une gamme de lampadaires et potelets. Les prises de courant extérieures serviront à un éclairage ponctuel mais aussi seront utiles aux tondeuses à gazon et aux scies. Les prises doivent être munies d’une broche de terre. Le circuit qui alimentera ce système sera protégé par un disjoncteur différentiel.
Il existe des bornes solaires à piquer pour une installation rapide sans électricité. Un espacement de 4m entre chaque borne ou balise est recommandée.

Les spots

 

Mettre en valeur un espace vert ne nécessite pas forcément un grand éclairage.
Les spots à piquer s’installent en un tour de main. Comme ils sont manœuvrables, on les oriente vers les points à éclairer, près des arbres ou sous les massifs.
Les spots à enterrer éclairent la pelouse, les arbres ou les façades extérieurs. Certains modèles sont mobiles pour diriger la lumière.
L’installation des spots à encastrer permettent un éclairage discret et élégant tout en ajoutant un élément décoratif à une terrasse, pour baliser un chemin, un escalier ou une piscine.
Les spots carrossables sont les plus solides; ils supportent le passage d’une voiture. C’est donc les mieux placés pour baliser une route ou une allée jusqu’à un garage.

Les projecteurs

 

Les projecteurs donnent une grande luminosité à un extérieur. Certains projecteurs sont parfois équipés d’ampoules à économie d’énergie mais les ampoules halogènes restent majoritaires. Certains projecteurs sont solaires.
Demi-appliques et appliques montantes
Les demi-appliques sur les perrons ou en haut des portes-fenêtres ne doivent pas éblouir les arrivants.
Les appliques montantes pointées vers le haut illumine les façades.
Les appliques descendantes et les suspensions sont préconisées pour les espaces réduits pour un éclairage doux et intime.

Infos pratiques :

Les éclairages extérieurs doivent obéir à des règles strictes de sécurité. En Suisse, à Lausanne, il existe des magasins spécialisés pour cela. Les éclairages doivent posséder un indice de protection (IP) pour attester de leur conformité à une installation permanente même en milieu humide.

La LED : un éclairage durable

Avec son alimentation basse tension et une durée de vie équivalente à 100 ampoules classiques à filament, la LED est la garantie d’une consommation électrique réduite. Il n’y a pas ni mercure ni rayonnements ultraviolets ou infrarouges.
Et tout cela avec un design épuré, soulignant la lumière de vos massifs ou décoratif sur la terrasse.
Le nombre de LED détermine la puissance d’éclairage :
1 LED = BALISAGE
2 LED = ÉCLAIRAGE D’AMBIANCE
4 LED = ÉCLAIRAGE NORMAL
8 LED ET + = ÉCLAIRAGE INTENSE

Eclairage solaire

Pour des installations sans l’aide d’un électricien, l’énergie solaire est la meilleure solution. Nul besoin d’arrivée électrique, vous les placez à l’endroit que vous souhaitez éclairer. Ils possèdent une autonomie quotidienne de 3 à 15 heures. Et le meilleur c’est qu’ils s’allument automatiquement à la tombée de la nuit.
Si c’est un endroit faiblement exposé, choisissez un luminaire avec un panneau solaire déporté.
N’hésitez pas à voir un professionnel de l’électricité pour un devis et une installation dans les normes et sécuritaire.

Comment remettre à neuf une installation électrique

Rénover l’installation électrique dans votre maison

 

Sécurité électrique pour les installations en Suisse

L’installation électrique d’une maison en Suisse et en France est fondamentale et ne devrait en aucun cas, être pris à la légère. C’est pourquoi, il est primordial de se renseigner au préalable sur le sujet avant de commencer tout travail, surtout, si on souhaite le réaliser seul. Plusieurs composantes sont ainsi nécessaires afin de s’assurer parfaitement de la présence d’électricité dans une habitation, à savoir :

  1. Le tableau électrique, qui est le cœur même de l’installation
  2. Le compteur électrique, qui servira à comptabiliser la consommation en kwH
  3. Le disjoncteur
  4. Les câbles et gaines
  5. Les prises et interrupteurs qui servent à alimenter les appareils et équipements de la maison
  6. La prise de terre et ne pas oublier les obligations spécifiques pour les pièces à risque pour les salles de bain ou la cuisine.

L’électricité, une question de sécurité…

 

On l’a compris, vivre dans une maison avec une installation électrique vétuste se révèle dangereux. Si bien qu’il est préférable de rénover le système en suivant les normes actuelles.En France, toute installation électrique est régie par la norme électrique NF C15-100 depuis 1956. Il est ainsi, obligatoire de suivre la NF C15-100 si l’on veut construire en neuf. Toutefois, les règles ne s’appliquent pas à un propriétaire de logement ancien dans le cas où son installation électrique est vétuste.

 

En électricité, se soumettre aux normes, c’est diminuer les risques

 

En effet, suivre les normes n’est pas un simple détail administratif, car celles-ci visent en premier lieu à protéger les installations, mais surtout les personnes. C’est d’ailleurs la principale tâche de la NF C15-100. Car, en suivant les règles électriques, certains dangers sont évités, tels que les risques d’incendies, d’électrocution et d’accidents électriques.

 

Rénover son réseau électrique

 

Plusieurs jours de travaux sont à prévoir pour rénover une installation électrique. Il faudra d’ailleurs se préparer à changer temporairement de lieu d’hébergement.Sachant que durant tous les travaux, le courant sera coupé, et ce, pendant plusieurs semaines.

Il est à noter que tout cela sera effectué par des professionnels. En premier lieu, ils commenceront par un diagnostic de l’installation, qui s’assurera de l’état général de l’installation et ses composants, des risques et dangers de l’installation et des suggestions de mise aux normes et rénovation.

Ensuite, la préparation des plans d’installation, qui présentera la nouvelle installation électrique envisagée. C’est après que viendra le démontage de la précédente installation, car il faudra bien sûr retirer l’ancienne installation afin d’insérer le nouveau,et c’est enfin qu’arrive le stade final, la rénovation totale du réseau.

 

Les coûts électriques

 

Bien sûr, même la sécurité a un prix, mais, qui en vaut la peine. Ainsi, pour connaître le prix d’une rénovation totale électrique, il vous suffit de faire ce calcul :

  • Surface de votre habitation en m² x (80 à 120€ HT) tarif que j’ai pris comme exemple. En général, pour une maison de type T3, 15.000€ est à prévoir, car elle dépend essentiellement de sa surface mais aussi des appareillages électriques à remplacer.
  • Les travaux pour installer les câbles d’électriques et entreprendre les branchements ont aussi un impact sur le prix. En gros, le prix d’une rénovation totale dépend de la surface en m² de votre maison ou appartement qui devra être un coût fixe dans le devis.
  • Sans rappeler les charges de travail qui attend l’électricien ainsi que ses prix de travaux, de celui de l’artisan du bâtiment sans oublier la zone géographique, en ville ou à la campagne, car oui, le professionnel devra se déplacer lui-même, ne l’oubliez pas.
  • Le prix au mètre carré peut donc grimper facilement vers les 120 / 150€ dans le cas que nous prenons selon ces critères.
  • Il est donc important au préalable de comparer des devis.

Installation électrique

Evaluer votre rénovation électrique

Le système électrique se montre un des paramètres les plus influents sur le prix de la rénovation ou de la construction d’un logement. Cela concerne autant les appartements ou les maisons. On peut se faire une idée sur le net, en quelques clics, et obtenir une estimation approximative du montant des travaux à réalisés. La rénovation et la construction sont concernées par l’étape électrique.

Il serait logique d’être sceptique, dans la mesure ou aucune discussion ou visite de terrain ne se fait au préalable via Internet. Le professionnel n’a pas la possibilité de se rendre compte de l’ampleur de la tâche à accomplir. Une formule circule, aussi simple que célèbre, pour permettre au particulier de faire lui-même le calcul et se préparer financièrement pour son projet. Celle-ci stipule qu’il faut multiplier la surface de votre logement par la fourchette entre 80 et 120 euros pour obtenir la somme à dépenser. Ce résultat est-il fiable quand on vit en Suisse?

Le calcul simplifié pour l’électricitéEclairage électrique Suisse

De nombreux blogs et sites le confirment. Cette formule est le fruit de l’expérience de plusieurs professionnels qui connaissent leur travail.

  1. Pour un appartement de 50 mètres carrés, il faudra donc prévoir au minimum 4 000 euros et jusqu’à 6 000 euros.
  2. Bien entendu ce montant est encore hors taxe. Cette dernière étant à hauteur de 20 %, ceci donne à peu près un prix au final compris entre un peu moins de 5 000 et un peu plus de 7 000 euros, en ce qui concerne la surface que nous avons prise comme exemple.
  3. Pour la rénovation la TVA est à 7 %. Les auteurs de la formule précisent que le prix de la main-d’œuvre ou des entreprises que vous choisissez pour la rénovation, les équipements électriques choisis, ou encore la zone géographique où vous vous trouvez, sont les principaux responsables de la fluctuation des prix.

 

Electricité dernier cri

Cependant, ne soyons pas trop confiant, cette estimation paraît trop simple pour être exacte dans toutes les situations. De plus, comme on le remarque dans les appartements de Lausanne, à l’instar des équipements en plomberie, ainsi qu’en maçonnerie, comme le carrelage ou la peinture, on commence à aimer la modernité. Cela implique le domaine de l’électricité, l’utilisation des dernières technologies, pour la sécurité ou le confort des utilisateurs. Concrètement, cela passe par la domotique et un usage de l’électronique dans chaque recoin, sous forme de capteurs ou de matériel responsable de l’interconnexion dans toute la maison ou l’appartement. Que ce soit pour une gestion intelligente du chauffage, ou pour une configuration automatique de l’éclairage, ces équipements modernes possèdent tout de même un prix. La fourchette qui est annoncée sur le site, est donc un peu trop basse, si on veut avoir quelque chose de contemporain et qui bénéficie des dernières avancées technologiques.

Comment réaliser des économies électriques?

En ces temps de crise, le portefeuille de certains peut être limité. On peut se contenter d’une installation électrique élémentaire qui suit les normes sécuritaires. D’autant plus que la rénovation n’est pas toujours synonyme de remplacement complet de tout le système. Selon les dispositions prises lors de la construction du bâtiment, il est possible d’économiser pour amortir le prix final.

Par exemple, réutiliser l’ancien câblage est possible, surtout s’il s’agit d’une légère amélioration d’un système déjà en place. Le canton de Vaud est notamment riche en boutiques spécialisées en équipement fiable, tout en ayant un prix largement inférieur à celui proposé par les grandes marques du milieu. Ceci dit, les prestataires que le propriétaire cible pour effectuer le boulot constituent aussi une donnée importante dans l’équation. Les artisans ou les petites entreprises sont d’ordinaire plus accessibles au grand public, surtout si le choix se porte sur un professionnel qui officie dans la région où l’on réside.