Archives de catégorie : Non classé

stage-1-harley-davidson-Quelques-motos-harley-davidson-les-plus-populaire

Influence du père

Source : https://www.mediaslibres.com/bien-etre/influence-du-pere.html

L’identité des enfants est influencée par des agents internes, les pleureuses, qui font référence à la perte définitive de leurs liens avec les enfants. Mais ce ne sont pas seulement les agents internes qui influencent l’identité des enfants ; il y a des agents externes très importants, parmi lesquels les parents sont extrêmement pertinents.

Les parents ont le rôle principal dans l’acquisition de l’identité, car  » dès la plus tendre enfance, ils sont les figures qui contribuent à façonner le monde intérieur de chaque personne, à déterminer une grande partie de nos modèles de vie et à nous transmettre les idéaux de la culture dans laquelle nous naissons et grandissons. Il est difficile de se séparer de ce monde intérieur constitué si tôt dans la vie et qui sera le fondement des développements futurs, sur ce modèle se construit une identité ».

Ainsi,  » lorsque les parents sont absents, négligés, ou simplement ne remplissent pas leurs responsabilités sociales et familiales, ils détériorent l’ego de leurs enfants. Ils manquent pour aider à compléter cette structure fondamentale qu’est l’identité » Pourtant, les enfants ne s’identifient souvent pas à leurs parents ; au contraire, ils se rebellent contre eux, rejetant leur domination, leurs valeurs et leurs conseils sur les particularités de la vie. Ce rejet est nécessaire afin de  » séparer leur identité de celle de leurs parents et du besoin désespéré de participer à un groupe social  »

Cela signifie que  » la présence extérieure et concrète des parents devient inutile « . Maintenant, la séparation de ceux-ci est non seulement possible, mais nécessaire. Les figures parentales sont intériorisées, incorporées dans la personnalité du sujet, et le sujet peut commencer son processus d’individualisation… L’adolescent doit cesser d’être à travers les parents pour devenir lui-même »

C’est-à-dire qu’il ne peut pas être simplement une copie des parents, il doit être lui-même.

Et pour y parvenir, il a besoin d’une certaine distance, pour être enfin lui-même. Cela peut bien sûr effrayer les parents, car il peut sembler que le fils ou la fille, maintenant adolescent, n’aime pas les parents ou la famille. Mais ce n’est pas vrai. Le détachement psychique n’est que circonstanciel et nécessaire et fera de l’adolescent un être unique et authentique. Et pendant ce temps, les parents doivent faire preuve d’affection, d’attention et de compréhension, et éviter d' » envahir  » leur vie privée. Au bon moment, le fils ou la fille  » retournera  » chez les parents.

L’attitude et la posture des parents peuvent aider ou entraver la formation de la personnalité du fils ou de la fille, vers la maturité. Les parents exigeants et punitifs, bien que sans le vouloir ou le savoir, finissent par former des enfants impulsifs et même agressifs, du fait qu’ils ne travaillent pas avec des concepts ou des valeurs intériorisés. En même temps, des parents affectueux et compréhensifs favorisent la formation d’une personnalité sociable et maîtrisée chez leurs enfants

La voyante Stella bien connue en Suisse souligne l’impact des parents sur les différents domaines de la vie de leurs enfants : mental, social, moral et professionnel Leur santé mentale, par exemple, est influencée par la structure familiale, ainsi que par le rôle qu’il y joue. Selon la façon dont les parents traitent leur premier enfant, celui-ci peut être plus ou moins optimiste et motivé et peut vivre plus ou moins en sécurité, par peur d’être déplacé de l’espace qu’il occupe ou par la tranquillité d’esprit de savoir que, même s’il est le premier de deux ou trois frères et sœurs, il a l’espace garanti dans la composition de sa famille.

Sur le plan social, si le foyer et les parents sont bien adaptés, le fils ou la fille a tendance à réussir socialement, à devenir populaire auprès de ses amis et même auprès des adultes. De cette façon, il communique mieux, évite la rébellion sociale et valorise le sentiment d’appartenance à un groupe.

Quant à l’aspect moral, un foyer équilibré et mature est un environnement favorable au développement d’un fils ou d’une fille bien élevé, avec des schémas de caractère fermes.

D’autre part, les enfants qui ont grandi dans des foyers psychologiquement inadaptés se caractérisent par la manifestation d’une mauvaise conduite intentionnelle, ainsi que par des actes d’agression et de délinquance.

Sur le plan professionnel, le fait qu’un fils ou une fille vive dans un foyer équilibré et participatif lui permet de développer des attitudes de coopération et un sentiment d’utilité. Cela se transforme en soin pour le choix professionnel et en amour pour l’exercice du travail choisi.

Types de parents

Les parents adoptent des positions ou des caractéristiques différentes lorsqu’ils élèvent leurs enfants, et ils n’en sont pas toujours conscients. Dans ce cas, ils peuvent être : négligents, permissifs, autoritaires et participatifs.

Les parents négligents offrent à leurs enfants peu de règles et de limites, en plus de leur donner peu d’affection et de les intégrer peu dans leurs activités et leur vie. Ils donnent l’impression qu’il y a des choses plus importantes que l’éducation de leurs enfants ; ils pensent que d’autres (école, église, leurs propres enfants, etc.) devraient le faire. Et quels sont les résultats ? Les enfants de parents négligés ont tendance à cultiver les perceptions suivantes :

« Je n’ai aucune valeur, et c’est pourquoi personne ne prend soin de moi. »

« Si personne ne prend soin de moi, alors rien ne vaut la peine, rien n’a d’importance.

« Si mes parents ne se soucient pas de moi, alors il n’y a sûrement rien qui vaille la peine de s’en soucier. »

Le gros problème que causent les parents négligents est que leurs enfants sont également négligents dans leurs relations, devenant négligents ou agressifs avec les gens. Dans bien des cas, les enfants de parents négligents pensent que la douleur de l’autre n’a pas d’importance, c’est-à-dire que le problème du collègue ou de l’ami n’a pas d’importance. La douleur de l’autre n’a pas de sens, parce que la propre douleur de l’un n’a pas de sens. En bref : « Les enfants abandonnés ont tendance à s’abandonner eux-mêmes ».

En d’autres termes,  » les enfants de parents négligents ont tendance à être négligents envers eux-mêmes. Ils grandissent avec un sentiment d’inutilité et apprennent fréquemment à se faire du mal, que ce soit avec de mauvaises notes, une maladie ou un mauvais comportement. C’est la seule façon d’obtenir des soins. »

Comme les parents négligents, les parents permissifs offrent peu de règles et de limites à leurs enfants ; mais, contrairement aux négligents, ils donnent beaucoup d’affection à leurs enfants et sont intégrés aux activités. En soi, cela peut sembler être une chose assez positive, et en fait, c’est le cas. Mais malheureusement, ce n’est pas seulement positif. Il arrive que des parents permissifs finissent par faire preuve d’une autre forme de négligence : bien qu’affectueux, ils sont irresponsables et peu participatifs lorsqu’il s’agit d’attirer l’attention des enfants, ou lorsqu’il s’agit de laisser les enfants subir les conséquences de leurs choix. Les parents sont toujours prêts à surprotéger leurs enfants. Cela provoque un sentiment de fragilité chez l’enfant, lui donnant l’impression de ne pouvoir rien affronter seul : papa et maman doivent toujours agir. Cela rend les enfants peu sûrs d’eux, tristes, ce qui entraîne un manque d’estime de soi gênant.

Les parents autoritaires  » offrent beaucoup de règles et de limites, mais peu d’affection et peu de participation à la vie de leurs enfants  » Nous pouvons caractériser ces parents comme autoritaires, autocratiques et parfois dictatoriaux. Les parents autoritaires  » croient qu’ils savent tout et que leur expérience et leur rôle les autorisent à ne pas avoir besoin de dialoguer, de négocier ou de donner de la valeur à l’autre  Ils veulent imposer leur désir à leurs enfants  » Parce qu’ils ont peu de disposition au dialogue, ces parents connaissent peu leurs enfants, qui grandissent sans rêves ni intérêts personnels.

Botox ou Toxine botulique

L’infiltration de toxine botulique est le traitement idéal pour les patients et les patients qui présentent des signes de « fatigue » sur le visage, due à l’abaissement du sourcil et aux rides frontales et périoculaires, qui donnent une expression ridée. Le nom commercial « botox » avec lequel le langage commun indique la formulation pour l’utilisation esthétique de ce médicament, a une action ciblée et limitée, bloquant temporairement la contractilité des muscles responsables des mouvements de mimétisme, et n’interfère pas avec d’autres traitements possibles de rajeunissement du visage, comme le resurfaçage au laser, peeling et remplissage.

Il y a beaucoup de choses qu’il est important de savoir sur la toxine botulique. Les nouvelles que vous trouverez sur le site ne peuvent remplacer une consultation personnalisée, au cours de laquelle vous pourrez également effectuer le traitement recommandé par le chirurgien plasticien, mais peuvent vous aider à dissiper les préjugés et les craintes dues à des informations incomplètes ou incorrectes.

Qu’est-ce que la toxine botulique (communément appelée « botox ») ?

La toxine botulique est utilisée en médecine oculaire depuis longtemps. Depuis 2004, le Ministère de la Santé a approuvé son utilisation dans le domaine de l’esthétique, limitée au type « A », dérivé d’une des sept souches de la bactérie Clostridium Botulinum hautement sélectionnées en laboratoire.

Leur utilisation est autorisée pour la correction des rides glabellaires et périoculaires chez les patients de moins de 65 ans, à condition que le médicament soit injecté par un chirurgien plastique, un spécialiste en chirurgie maxillo-faciale, un neurologue ou un dermatologue. Le médicament contient une neurotoxine thermolabile, sous forme purifiée, produite par une bactérie anaérobie, Clostridium Botulinum, dont le mécanisme d’action est de bloquer, une fois pénétrée dans le muscle, la libération de l’acétylcholine. L’acétylcholine est une substance naturellement produite par notre corps, qui régule la contractilité du muscle en transmettant les stimuli envoyés par le système nerveux. En son absence, sous l’effet de la relaxation musculaire, les soi-disant « rides d’expression » de la zone traitée sont relâchées.

But du traitement à la toxine botulique

La toxine botulique injectée élimine les « rides d’expression » de la partie supérieure du visage (front, sillon gabellaire et région périoculaire), car elle bloque, pendant la période limitée pendant laquelle elle reste active, la contractilité des muscles responsables des mouvements mimétiques. Le visage acquiert une apparence plus jeune et plus détendue, mais sans perdre son expressivité naturelle, en gardant le résultat de trois à six mois.

La répétition périodique du traitement, à effectuer avant que les muscles ne retrouvent une mobilité normale, a un effet préventif important sur la formation des rides du front et de la région périoculaire.
A qui ce traitement est-il recommandé ?

Le patient ou le patient qui convient à ce traitement présente une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

  • rides frontales, interciliaires, péribuccales
  • rides et sillons glabellaires (entre les sourcils)
  • sourcils « abaissés

Contre-indications et effets secondaires

Pratiquées par des professionnels sérieux, utilisant des médicaments autorisés et contrôlés, les infiltrations de toxine botulique sont sûres et donnent des résultats très satisfaisants. Une attention particulière doit être portée aux services à faible coût offerts, qui impliquent généralement l’utilisation de toxine botulique d’origine incertaine, qui pourrait être inefficace ou potentiellement dangereuse pour votre santé. Le traitement n’a pas de contre-indications spécifiques liées à l’âge, bien qu’à des fins esthétiques, il soit recommandé pour les patients âgés de 18 à 65 ans. L’utilisation de la toxine botulique n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, ni pour celles souffrant de problèmes neuromusculaires. De plus, des réactions allergiques ne peuvent être exclues chez les personnes prédisposées.

Comment se déroule la première visite ?

Lors de la visite, le chirurgien plasticien examinera votre visage, les éventuelles imperfections présentes et les rides « mimétiques » du front. Il vous écoutera afin de comprendre vos attentes et d’évaluer si les résultats de l’infiltration de la toxine botulique peuvent y répondre, en recommandant éventuellement des interventions alternatives ou complémentaires à celles qui vous intéressent. Il vous donnera toutes les informations sur le traitement, sa durée, et comment vous devez vous comporter dans les jours suivants.
Préparation à l’injection de toxine botulique

Aucune préparation spécifique n’est requise. La peau a besoin d’être nettoyée, ce qui est plus facile sans maquillage.

Sites Internet à découvrir :

  1. https://www.entourage.ch/fr/technologies/injectables/toxine-botulique/   Lausanne est une ville où les cliniques de médecine esthétique sont nombreuses !
  2. https://www.chuv.ch/fr/neuropsy/npr-home/patients-et-familles/nos-consultations/neuro-urologie/toxine-botulique/
  3. https://yellow.local.ch/fr/q/Lausanne/botox.html
  4. http://annuaire.lausanna.com/botox/

Spécialistes en Liposuccion

Le manque de communication transatlantique n’est qu’un des problèmes mis en évidence par le scandale. L’origine de l’affaire réside dans une fraude présumée, dans laquelle PIP est soupçonné d’avoir trompé les inspecteurs et d’avoir violé les normes de sécurité. Mais certains médecins, législateurs et même l’industrie des dispositifs médicaux affirment qu’elle expose également la faiblesse du système européen, qui a permis au PIP de fonctionner plus longtemps qu’il n’aurait pu le faire sous un régime plus strict. Ils indiquent un système d’approbation ad hoc des produits et un manque de vigilance une fois qu’un dispositif est mis sur le marché. Et puis ils disent que le processus est si « byzantin », et qu’aucune organisation n’est vraiment assez courageuse pour prendre la responsabilité de maintenir la sécurité publique.

Changement des prothèses PIP en Suisse

Les autorités sanitaires suisses réagissent avec prudence à l’alarme internationale concernant les implants mammaires français défectueux accusés par Paris. Mais il y a aussi des femmes en Suisse qui agissent.

Contrairement aux autorités françaises, l’Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic ne recommande pas l’enlèvement préventif systématique des prothèses fabriquées par la société en faillite Poly Implant Prothèse (PIP).

Cette décision a été fortement contestée par les fondateurs d’une nouvelle association créée ces derniers jours à Genève, qui a engagé des poursuites judiciaires. Intitulée « Victimes de 95 C » (en référence à une mesure de soutien-gorge), l’association a transmis au parquet de Genève une demande d’ouverture d’une procédure pénale contre la société française PIP, pour la vente en Suisse de « faux implants mammaires ».

DOMMAGES POSSIBLES

Seulement en France, selon l’Agence des produits de santé, le bris de prothèses – avec fuite de gel nocif – a été jusqu’à présent de 7.500 et 3.000 cas d’effets secondaires. L’Agence française a identifié un certain lien entre 8 cas de cancer et deux décès fortement suspectés, mais le grand nombre de patients nous fait craindre, avec le temps, une augmentation du nombre d’axes. Les risques les plus redoutables sont la rupture, avec la libération de substances nocives dans l’organisme en plus des dommages esthétiques, l’inflammation, le risque de cancer, les réactions métaboliques graves.

Découvrir Marseille

Notre première belle étape de l’itinéraire dans le sud de la France (vous trouverez ici notre itinéraire de 5 jours), nous a conduit à la découverte de Marseille, la capitale de la Provence. Un peu plus de 24 heures pour admirer beaucoup de ses beautés, dans un mélange d’ancien et de nouveau très fascinant, dans cette ville qui est une des plus importantes villes françaises et son plus grand port. Que voir à Marseille en 2 jours, qu’admirer dans cette ville entièrement rénovée et qui a surmonté son passé tristement célèbre ?

On ne peut pas se rendre à Marseille sans être ébloui par la ville et l’ambiance, surtout si on a la chance d’avoir une journée ensoleillée, comme cela nous est arrivé. Son réaménagement complet a créé un coin très suggestif. Un port entièrement dédié à la plaisance (le port de commerce depuis le milieu du XIXe siècle a été déplacé au-delà de la vieille ville), mais surtout une promenade agréable, grâce aux nombreuses lumières locales et à la vivacité de la vente du poisson au petit matin (et aussi pendant la période de Noël du classique marché de Noël).
La vieille ville (Le Panier) et la charmante Cannebière (la rue principale pleine de boutiques et animée) dominent le port ; les deux forteresses du 17ème siècle, Saint Nicolas et Saint Jean, le ferment.

A voir à Marseille : la promenade vers Notre Dame de la Gare

Du Vieux-Port, on remarque tout de suite la belle église Notre Dame de la Gare, qui domine la ville et était un « phare » pour les marins avec sa splendide statue dorée de la Madone, la Bonne Mère (9,7 mètres de haut). La promenade qui mène à cette merveille est une belle promenade pleine de villas et où vous pouvez voir l’île d’If : voici le château qui fut la prison du comte de Montecristo protagoniste du roman d’Alessandro Dumas.
L’église, reconstruite au milieu du XIXe siècle, se dresse dans un lieu considéré comme sacré dès 1200 et à l’intérieur, beau pour sa richesse de décorations, il existe de nombreux « ex-voto », signe tangible de la demande de protection des marins et pas seulement vers la « Bonne Mere ».

Une autre visite obligatoire, à notre avis, est celle de l’Abbaye de Saint-Victor, qui a l’apparence d’une forteresse pour ses tours et son aspect imposant, mais est une église très ancienne (entre les XIe et XIVe siècles), qui a été construite sur les ruines d’une basilique du Ve siècle où se trouve actuellement la crypte avec les restes de la grotte St Victor.

Louer une voiture pour aller voir Marseille depuis la Suisse !
En savoir plus avec un site spécialisé :

https://ewm.swiss/fr/expertises/développement-web-mobile

Système d’alarmes Interview

Editoweb : Pouvez-vous nous parler des débuts de la vidéo surveillance ?

Romain Maidach : Dès les débuts de la télévision en circuit fermé (TVCF), elle a été quelque peu controversée. Ce système a été conçu pour accroître la sécurité, mais menace-t-il la vie privée ? Comment la vidéosurveillance a-t-elle évolué au fil des ans ? Cet article passe en revue l’histoire de la surveillance et la façon dont elle a évolué pour devenir une technologie qui fait maintenant partie de notre vie. La vidéosurveillance n’est pas nouvelle ; elle existe depuis longtemps. L’une des premières applications enregistrées pour un système de télévision en circuit fermé (CCTV) remonte à 1942. Il a été utilisé pour voir le lancement des fusées V2 en Allemagne. Aux États-Unis, les applications de la surveillance commerciale ont commencé vers 1947. En 1957, un certain nombre d’entreprises, ont fourni des systèmes de caméras de vidéosurveillance pour des applications éducatives, médicales et industrielles. Les débuts de la vidéo surveillance Les premiers équipements de vidéosurveillance et de télédiffusion partageaient la même technologie. Les deux systèmes de caméras prenaient en charge la vidéo en niveaux de gris (et non la couleur) et les performances mesurées et définies selon les normes NTSC. Notez que les États-Unis ont utilisé NTSC (525 lignes à 60 ips) tandis que l’Europe a utilisé PAL (625 lignes à 50 ips). Une caméra avec 525 lignes de balayage verticales, n’avait en fait que 480 lignes visibles. Il y a une différence entre les lignes de balayage et les lignes de résolution.

Editoweb : Les caméras couleurs cela a commencé quand ?

Romain Maidach : Les caméras couleur sont devenues disponibles dans les années 1950, et il y a eu un débat sur la question de savoir si la couleur était meilleure ou non pour la surveillance. Les caméras noir-blanc (ou à échelle de gris) offraient une meilleure résolution et une faible sensibilité à la lumière, tandis que la couleur permettait d’identifier plus facilement une personne par les vêtements qu’elle portait. Les premiers systèmes de caméras étaient principalement utilisés pour le visionnage en temps réel, en raison de l’absence de systèmes d’enregistrement vidéo fiables. Sony et Ampex proposaient des solutions de bandes à bobines, mais elles n’étaient pas faciles à utiliser. L’introduction des magnétoscopes (magnétoscopes) en 1970 a entraîné une popularité croissante de la vidéosurveillance. Évolution de la technologie Premier axe de caméra IP neteye200L’introduction des caméras IP connectées en réseau a constitué un changement technologique important pour l’industrie de la vidéosurveillance. Axis a introduit les premières caméras IP en 1996. Ces nouvelles caméras utilisent le réseau Ethernet pour la communication plutôt que le câble coaxial. Les signaux vidéo étaient désormais envoyés sous forme de signaux numériques codés au lieu de signaux analogiques.

Editoweb : Comment s’est passée l’évolution de cette technologie jusqu’à aujourd’hui en 2018 ?

Romain Maidach : La nouvelle méthode de communication s’est avérée un concept difficile à gérer pour les anciens courtiers en valeurs mobilières analogiques. Il a fallu un certain temps pour que la nouvelle technologie devienne populaire. Ce n’est qu’après que les revendeurs d’ordinateurs (qui comprenaient les ordinateurs et les réseaux) ont commencé à vendre des systèmes de caméras IP que le marché a commencé à croître. Il a fallu un certain temps aux fabricants traditionnels de caméras de vidéosurveillance pour s’adapter à la nouvelle technologie IP. En 2003, les principales sociétés de caméras de surveillance telles que Samsung, Sony et Panasonic ont commencé à adopter la nouvelle technologie. En 2007, ils ont mis au point des caméras IP méga pixels haute performance. Bien qu’Axis ait dominé le marché en raison de son entrée précoce sur le marché, les nouvelles caméras IP méga pixels des sociétés de vidéosurveillance ont rapidement surperformé les caméras Axis. Par exemple, Samsung (Hanwha Techwin) et Sony ont mis au point des caméras IP plus performantes et plus économiques. En 2014, il y avait plus de caméras IP vendues que de caméras de surveillance analogiques. Aujourd’hui, on estime que plus de 30 millions de caméras de surveillance sont utilisées aux États-Unis seulement, avec plus de 100 millions de caméras dans le monde (caméras analogiques et IP).

Editoweb : C’est incroyable le chemin parcouru au cours des 20 dernières années ?

Romain Maidach :  La surveillance est partout, et sa popularité ne cesse de croître. Aujourd’hui, presque tout le monde peut installer des systèmes de caméras IP. Les systèmes de caméras surveillent nos maisons, nos écoles, nos entreprises et nos villes. Ils sont utilisés par les organismes publics partout dans le monde. La surveillance fait également partie de notre monde mobile. N’importe qui avec un téléphone intelligent est maintenant capable de capturer de la vidéo. Cette surveillance omniprésente est-elle bonne ou mauvaise ? L’American Civil Liberties Union (ACLU) continue de se préoccuper de la protection de la vie privée. Malgré ces préoccupations, le sentiment général est que la surveillance nous aide à devenir plus sûrs et plus sécuritaires. Aujourd’hui, la vidéosurveillance n’est plus un « circuit fermé », elle est accessible à tous, et elle améliore notre sécurité. Non seulement cela aide les forces de l’ordre dans leur travail, mais cela contribue aussi à rendre nos vies plus sûres.

En savoir plus :
Romain Maidach – Lausanne
https://www.rmsecurite.ch/alarmes/

Extensions de cheveux

Sur le site www.extens-hair.com la qualité naturelle des cheveux est sans cesse clamée. Cela induit que les cheveux viennent d’une femme qui a un moment donné les a coupés.
Questions importantes :

  1. De quel pays viennent les cheveux qui se vendent sur Internet ?
  2. Qu’est ce qui a poussé la femme qui les a coupés à le faire ?
  3. La femme qui a coupé ses cheveux as t-elle été payée pour cela ?
  4. Quelles sont ses conditions d’existence ?

Il y a une réelle culture dans un pays comme l’inde, l’un des pays les plus donateurs de cheveux pour des raisons culturelles justement. Les extensions de cheveux ont un coût et il est légitime à 100% de vouloir avoir des réponses précises sur les points que nous venons de citer précise La directrice de Brasil hair qui précise encore que les informations apportées dans cette interview sont valables pour les produits sur le site www.brasilhair.com en espérant que cela soit le cas ailleurs aussi ! Au cour de notre discussion nous avons pu faire ressortir que les nouveaux pays « producteurs d’extensions de cheveux sont le Brésil, l’équateur et la Bolivie en Amérique du Sud et le Vietnam et la Thailande en Asie du Sud Est. Il est de l’avis de tous les spécialistes du domaine que la chine produits des extensions capillaires d’une qualité vraiment très médiocre. Brasilhair précise encore que ces pays n’ont pas de tradition culturelle dans la coupe des cheveux et ce n’est que pour des raisons d’argent que les femmes le font car en effet vu le niveau du coût de la vie sur place et le nombre d’acheteurs de cheveux le tarif effectif payé en Europe pour des extensions brésiliennes sera peut être à divisé par 200 pour savoir concrètement combien la femme qui a vendu ses cheveux aura touché.

Nous en venons au extensions de cheveux made in India

Il faut savoir que l’Inde possède dans son histoire une tradition ancestrale de la donation de cheveux dans les temples ou pour renoncer à l’égo les hommes, femmes et enfant coupent au moins une fois par an leurs cheveux en entier. Tout événement heureux dans la vie de tous les jours et souvent remercié ainsi dans la tradition hindouiste. Il faut savoir aussi que la culture Indienne a même mis en place un métier spécialisé dans la coupe des cheveux dans les temples. L’idée est née depuis environ 20 ans de récolter ces cheveux coupés de les classer, de le laver et de les conditionner pour devenir les extensions de cheveux que nous utilisons aujourd’hui encore en 2016.

Alors combien reçoit la personne qui aura coupé ses cheveux ?

L’Inde est un pays magnifique et il l’est aussi grâce à tous les temples que vous trouverez de New Delhi à Puskar ou de Jaipur au Mont Abu. Pour une majorité d’habitants le temple est la seule solution pour manger

Nous avons décider d’agir concrètement pour ce beau pays !

L’équipe Brasil Hair se fournit au sud de l’Inde depuis 2010 en se rendant sur place et en rencontrant tous les intermédiaires ceci pour avoir une traçabilité totale sur toutes les extensions de cheveux vendues sur notre site internet. Une partie de ce que vous payer sur le site Brasilhair est en effet à nouveau investi sur place en Inde dans le Kerala pour le foyer ASRAYA qui aide et accompagne des enfants en difficultés.

Cet effort de communication nous a semblé louable et le site www.brasilhair.com et toute son équipe n’hésiteront pas à vous en dire plus sur demande.

C’est quoi les extensions de cheveux ?

C’est quoi le principe des extensions de cheveux ?

En fait des mèches de cheveux sont ajoutées à votre chevelure par un ou une spécialiste en pose d’extensions de cheveux. Nous insistons sur le fait que partout sur le web il est dit que ce n’est pas quelque chose qui se fait entre copine mais bien par un pro sauf pour la pose des extensions à clips ou adhésives. Le but est soit d’avoir des cheveux beaucoup plus longs soit d’augmenter le volume de votre chevelure initiale. Il faut bannir les extensions de cheveux synthétiques qui feront à la longue du mal à votre chevelure initiale. Ensuite il faut définir si vous souhaitez porter des extensions de cheveux de manière régulière ou juste pour des grandes occasions.

  1. Juste pour des grandes occasions les extensions à clips ou les extensions adhésives sont les plus indiquées.
  2. Pour porter de manière régulière des extensions de cheveux il faudra vous diriger vers la méthode de pose à froid ou à chaud.

Comment se passe la pose chez le coiffeur ou la coiffeuse ?

Dans l’idée d’une pose d’extensions de cheveux à froid ou à chaud mieux vaut confier ses cheveux à un salon de coiffure vraiment spécialiste de la pose d’extensions de cheveux. Votre coiffeur ou votre coiffeuse posera chaque extension à une distance d’environ 1/2 centimètres de la racine de vos cheveux. Précisons que il les fixera une à une à l’aide de kératine, une protéine insoluble naturellement présente dans l’épiderme et les cheveux. Cela doit être fait avec une colle à base de Kératine pour pouvoir obtenir le résultat naturel souhaité notamment grâce au fait que en séchant, la kératine se durcit et ne peut se voir à l’oeil nu. Le temps nécessaire pour la pose peut être différent d’une femme à l’autre selon la masse de cheveux et votre projet. Cela peut durer qu’une heure pour une prise de volume mais en moyenne, trois heures seront à bloquer pour votre renaissance avec vos nouveaux cheveux longs naturels.

Sachez que un expert ou une experte de la pose d’extensions de cheveux saura faire en sorte que cela ne se voit pas du tout !

 

Soigner ses extensions de cheveux une fois posées ?

Dès que votre salon de coiffure a fini la pose il faudra soigner vos cheveux exactement comme vous le faisiez avant. Pour rappel vous avez pris des extensions de cheveux 100% naturelles avec un label garantissant ce fait. Ce sont des cheveux naturels alors pas besoin de produits magiques. Pensez que il est indispensable de se brosser très régulièrement les cheveux pour éviter que se forment des petits nœuds.

Les bons gestes quels sont ils ? :

  • Augmenter sa fréquence de shampoings.
  • Les masques nourrissants faisaient du bien à votre chevelure initiale. Ils feront encore du bien à vos nouvelles extensions de cheveux.
  • Brosser ses extensions de cheveux au moins 2 fois par jours.

En savoir plus sur les extensions de cheveux ?

Ce site a vraiment bien travaillez dans l’idée de proposer des rubriques détaillées répondant à toutes les questions que les femmes peuvent se poser sur le monde des extensions de cheveux. Vous y trouverez vraiment réponse à toutes vos questions ! Des tutoriels, des vidéos, des conseils beautés sont là pour vous toutes mesdames.

Augmentation mammaire avec graisse autologue

Correction ou remplissage par lipofilling

Le lipofilling est employé dans le modelage des seins et des fesses. Il est également possible d’appliquer du volume sur le visage ou corriger de petites parties du corps.

Perte de volume dans le visage

Le vieillissement de la peau entraîne la perte de volume du visage, ce qui entraîne des rides. Le Lipofilling fournit une des solutions pour lutter contre l’aspect vieillissant. Les produits de comblement avec la propre graisse de la patiente sont idéaux pour corriger et combler les rides profondes : le pli du nez et les rides dites du fumeur (les rides qui vont des coins de la bouche à la mâchoire). Les chirurgiens utilisent aussi cette méthode pour traiter les sourcils affaissés.

Augmentation des fesses avec sa propre graisse

Le Lipofilling prodigue une solution pour les fesses plates dues à une perte de volume ou si les fesses n’ont pas la forme désirée. Pendant le traitement, non seulement la forme et le volume des fesses sont pris en compte, mais aussi la taille, les hanches et les fesses dans leur ensemble. Une augmentation des fesses est aussi appelé lifting brésilien.

Augmentation mammaire avec sa propre graisse corporelle

Une augmentation mammaire avec implants peut être combinée avec un lipofilling. Les seins avec implants peuvent être modelés avec la propre graisse de la patiente pour créer un aspect naturel et plus doux. Une quantité suffisante de graisse doit être présente pour déplacer la graisse du corps. Vous devez avoir un IMC de plus de 18 ans et de moins de 30 ans pour être admissible au traitement.

Autres corrections possibles avec sa propre graisse

La correction du contour des petites bosses et des tissus cicatriciels après un traumatisme (accident) sont également des traitements courants avec la graisse corporelle.

Traitement Lipofilling

Le traitement comprend deux phases. Le chirurgien plasticien enlève d’abord les tissus adipeux à l’aide de canules minces par liposuccion. La graisse est retirée, par exemple, du bas du dos, des jambes, des hanches et de la région abdominale, puis injectée doucement en couches.

Après le traitement

En général, le lipofilling est un traitement bien toléré avec peu de complications. Cependant, un gonflement, une rougeur et une sensibilité des zones traitées peuvent survenir après l’opération. Ces réactions disparaissent après environ 1 à 2 semaines.

Effet permanent

L’effet d’un traitement de lipofilling est visible immédiatement après l’opération. Environ 60 à 80 % de la graisse injectée dans la zone traitée reste (en permanence) à l’endroit où elle est appliquée, le reste étant décomposé par le corps. Pour un résultat optimal, il faut donc envisager un ou plusieurs traitements.

Un conseil personnalisé

Un traitement de lipofilling peut-il vous apporter le résultat souhaité ? Chaque traitement commence par une consultation personnelle. Discutez complètement des possibilités avec un chirurgien plasticien. Vous obtiendrez des réponses à vos questions et une photo du résultat souhaité en utilisant le formulaire en haut à droite pour demander une consultation.

Sites Internet pour en savoir plus :

  1. https://www.chuv.ch/fileadmin/sites/cpr/documents/cpr-lipostructure-operation.pdf
  2. https://www.entourage.ch/fr/
  3. https://www.letemps.ch/economie/chirurgie-medecine-esthetiques-doivent-se-reinventer

Plan successoral ? Pourquoi

Pourquoi un plan successoral ?

La façon la plus connue et la plus facile de déterminer le sort de vos biens (biens immobiliers, comptes bancaires ou objets coûteux pour vous) après votre décès est de faire un testament. Des dispositions importantes peuvent également être prises avec un contrat de mariage ou un contrat d’héritage en ce qui concerne l’héritage.

Dans tous les cas, le règlement rapide et clair de votre succession a du sens. Vous ne pouvez pas seulement déterminer qui recevra vos biens. Dans le cadre des dispositions légales, vous avez également la possibilité, par exemple, d’ordonner des dispositions de partage, d’imposer des conditions et des exigences, de déterminer le type d’inhumation ou, de manière générale, d’essayer de prévenir les litiges entre héritiers. Avec un testament, vous pouvez également empêcher le transfert de vos biens à l’État en l’absence d’héritiers légaux.

Si vous ne rédigez pas de testament ou ne concluez pas de contrat de succession, le Code civil (ZBG) détermine qui hérite de votre patrimoine. Les héritiers légaux sont les conjoints survivants et les partenaires enregistrés survivants (art. 462 ZBG), les descendants (art. 457 ZBG), les parents et leurs descendants (art. 458 ZBG), les grands-parents et leurs descendants (art. 459 ZGB), la loi établissant une hiérarchie et définissant les groupes à exclure en priorité. Certains de ces héritiers bénéficient de la protection de part obligatoire pour une fraction de leur succession : les descendants, les parents, le conjoint et le partenaire enregistré (art. 471 du Code civil). Cette part obligatoire ne peut leur être refusée. Vous ne pouvez disposer librement que de la partie restante des actifs restants en plus des parts obligatoires (« le quota libre de disposition », souvent appelé aussi quota disponible). En l’absence d’héritiers protégés par l’imposition partielle obligatoire, vous êtes libre de déterminer qui recevra vos biens.

Avec un contrat prénuptial, vous pouvez vous favoriser entre époux individuellement et en plus (par exemple, favoriser le conjoint survivant en plus dans le cadre du droit matrimonial), ces règles ayant la priorité sur le droit successoral, ce qui est souhaitable dans de nombreux cas.

Avec un contrat de succession, vous pouvez prendre des dispositions contraignantes avec vos futurs héritiers en ce qui concerne la répartition de vos biens. Cela permet souvent d’éviter les disputes et les jalousies ultérieures. Toutefois, de tels règlements ne peuvent être modifiés unilatéralement (contrairement aux testaments).

En savoir plus :

  1. https://www.le-bottin.com/notaire-lausanne
  2. https://notairelausanne.ch/pourquoi-un-notaire/
  3. https://www.vaudfamille.ch/N293365/permanence-juridique-des-notaires-vaudois.html

Réduction mammaire

Les femmes qui estiment que leurs seins trop lourds ou trop gros peuvent souffrir du dos, du cou ou des épaules. Elles peuvent donc avoir recours à une chirurgie des seins.

Les seins d’une femme se composent principalement de tissus adipeux et de glandes mammaires. Les glandes mammaires drainent le liquide dans les canaux à lait, qui forment une connexion entre les glandes et le mamelon. Le mamelon est entouré d’un anneau pigmenté, l’aréole.

Une femme peut se faire réduire les seins chirurgicalement. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Par exemple, des seins affaissés avec des mamelons bas, des seins trop gros par rapport au corps, des douleurs au dos, au cou et/ou aux épaules dues au poids des seins, une irritation chronique de la peau sous les seins, des constrictions dans les épaules dues aux bretelles du soutien-gorge ou si un sein est visiblement plus imposant que l’autre.

La méthode de réduction mammaire la plus couramment utilisée est l’incision chirurgicale multiple. La première incision est pratiquée au-dessus et autour de l’aréole. S’ensuivent des incisions sous et des deux côtés de l’aréole et le long du pli sous le sein. Grâce à ces incisions, l’excès de peau et de tissu adipeux peut être enlevé.

L’aréole est ensuite réduite et déplacée de façon à ce que l’aréole soit surélevée. Habituellement, l’adhérence entre le mamelon et les tissus sous-jacents n’est pas affectée. Enfin, la plaie cutanée de la partie inférieure du sein est fermée et suturée sous l’aréole. Cela donne au sein sa nouvelle forme.

Au début, le site opératoire est meurtri et gonflé, puis la plaie de l’incision s’estompe et les seins prennent une forme plus naturelle. Pour de nombreuses femmes, la réduction mammaire signifie une réduction significative des désagréments subis. Elles peuvent de ce fait s’habiller de façon plus variée et participer à des activités plus sportives. Cette opération peut entraîner diverses complications qui doivent être discutées avec le médecin avant l’opération.