Archives de catégorie : voyance

En savoir plus sur les rites d’initiation

Le rite d’initiation est récurrent dans la culture littéraire et ésotérique. Il s’agit d’un ensemble de pratiques et de cérémonies par lesquelles un individu passe d’une condition à une autre, ou assume des pouvoirs et privilèges particuliers. La circoncision, l’avulsion des incisives, la scarification, le baptême, le Pidyon haben, la punition, etc. sont des rituels initiatiques qui décrétent la nouvelle condition. Et c’est en étant témoin d’une initiation que je me suis demandé : est-ce vraiment le Divin qui descend sur l’initié ou seulement le conditionnement ?

Dans les sectes, les techniques de suggestion sont fondamentales pour recruter de nouveaux adeptes. Manipulation psychologique
n’a presque jamais recours à des méthodes contraignantes sous une forme explicite. Les dirigeants des associations ou sectes, identifient les faiblesses du peuple et offrent des possibilités attrayantes pour résoudre leurs problèmes. Dans les personnes nouvellement adaptées, il y a toujours le sentiment d’avoir enfin trouvé un guide qui a des pouvoirs et des connaissances uniques et qui peut les aider à résoudre des problèmes, qu’ils soient d’ordre existentiel, psychologique ou matériel.

Dans la Franc-maçonnerie, les faiblesses ne sont pas identifiées, mais les vertus potentielles du néophyte comme en voyance pure sont explorées et la manière de se connaître soi-même lui sera indiquée. Cela lui permettra d’éveiller – sinon de découvrir – les processus dormants d’introspection et d’assimilation intérieure. Une éducation à la méditation qui, en levant le voile des superstitions et des dogmes religieux, permet de voir en profondeur et enseigne à vivre en harmonie avec soi-même et les autres, à l’extérieur et à l’intérieur du Temple. C’est comme si un chemin s’ouvrait qui attire l’attention de l’esprit vers le cœur, touchant l’âme et l’esprit.

Pour en revenir à ma question, j’ai compris que ce n’est pas le Divin qui descend sur l’initié, mais l’initié qui monte vers le divin, car Il est déjà en nous. Le rite d’initiation n’est qu’un moment, de mort et de renaissance, qui vous place devant l’inscription du Temple : Connais-toi toi-même. Ce n’est qu’en traversant le Temple, en chemin vers la Vérité, que vous vous connaîtrez vous-même et que vous pourrez voir avec des yeux divins ce que l’homme, le profane, ne voit pas.

La lune en Astrologie

La Lune dans les maisons

Nous savons que la lune représente l’âge qui, chez l’homme, correspond à l’enfance. Plus précisément, dans les maisons, la lune correspond à l’instinct. D’un point de vue négatif, elle marque un complexe d’infériorité.

  • Lune dans la première maison : indique l’instinct et l’apathie.
  • Lune dans la deuxième maison : représente la facilité avec laquelle le sujet réussit à gagner de l’argent. A l’opposé, elle indique des problèmes financiers.
  • Lune dans la troisième maison : symbolise les voyages et les déménagements.
  • Lune dans la quatrième maison : représente la tranquillité que le sujet voudrait connaître dans l’ambiance chaleureuse qui lui vient de sa famille.
  • Lune dans la cinquième maison : indique les innombrables amours de l’individu.
  • Lune dans la sixième maison : la grande attraction qui pousse vers la femme de condition inférieure à la sienne.
  • Lune dans la septième maison : l’évolution affective et matérielle qui pousse l’homme à se marier.
  • Lune dans la huitième maison : signifie aussi bien l’héritage que les dangers que court l’individu dans son enfance.
  • Lune dans la neuvième maison : indique l’hypersensibilité de l’individu, qui liche la bride à son imagination et s’attaque à des idées et à des projets chimériques.
  • Lune dans la dixième maison : c’est la maison du succès auprès des autres. C’est également la maison de l’arrivisme.
  • Lune dans la onzième maison : représente la réceptivité au plan de l’amitié, ou la façon dont un individu se comporte envers ses amis.
  • Lune dans la douzième maison : indique la disponibilité affective.

En savoir plus : https://medium-suisse.ch/astrologie/

Astrologie en ligne

Le sujet ne peut s’exprimer pleinement qu’en extériorisant ses tendances passionnelles ou destructives. Symbole de la guerre, du besoin d’affrontement et de la volonté de domination, Mars peut représenter, dans ses aspects positif et négatif, deux comportements radicalement opposés soit le désir d’action et l’agressivité mis au service d’une oeuvre constructive et féconde, soit la manifestation imprévisible et souvent brutale d’un instinct de violence.

Mars dans les maisons

  • Mars dans la première maison : indique l’agressivité dans ses différentes formes : irascibilité, passion, domination et soif du pouvoir. Par ailleurs, cette planète symbolise l’individu qui ne sait pas s’adapter à des situations imprévues.
  • Mars dans la deuxième maison: âpreté au gain, qui ne recule devant rien. Ce peut être la maison du cynisme en affaires.
  • Mars dans la troisième maison : indique les querelles qui surviennent entre conjoints.
  • Mars dans la quatrième maison : représente l’éducation excessivement sévère que l’individu a reçue dans le cadre de sa famille.
  • Mars dans la cinquième maison : indique la victoire de l’amour par la lutte souvent tourmentée, contre les préjugés et la morale de l’ordre établi.
  • Mars dans la sixième maison : travail délicat ou dangereux. Il faut se garder des situations peu claires.
  • Mars dans la septième maison : indique que le sujet a besoin d’exprimer ses impulsions et sa volonté de puissance à travers la lutte, l’opposition et les combats en vue d’affirmer au grand jour la force de sa personnalité. Toutefois, ce besoin d’expansion agressive peut gravement nuire à la santé de l’individu ou à son équilibre psychique. D’autre part, il s’agit en général d’une personne brutale, emportée et souvent athée. Au plan des contingences, Mars dans la septième maison peut également indiquer un mariage contracté hâtivement et à un âge précoce. A court terme, ce mariage risque de ne pas être heureux et de s’achever par une séparation.
  • Mars dans la huitième maison : peut indiquer aussi bien la mort violente du sujet ou d’un collatéral que les controverses, polémiques et disputes occasionnées par des questions d’héritage.
  • Mars dans la neuvième maison indique le don total de soi-même à une cause (artistique, religieuse, sociale ou politique) au service de laquelle le sujet restera fidèle contre vents et marées et quels que soient les risques ou les dangers qu’il court. Indique la haine de toute foi religieuse, c’est-à-dire le mépris de toute vérité érigée en dogme. Montre enfin un caractère résolu qui ne s’abaisse pas à des compromis, au nom d’une fierté viscérale qui refuse toutes les formes de l’abdication.
  • Mars dans la dixième maison : indique la violence employée par le sujet pour s’affirmer dans la meilleure société, puis-que dans cette maison il réussit à se faire craindre par la société dans laquelle il évolue.
  • Mars clans la onzième maison : indique l’amitié exclusive, celle qu’on ne veut pas partager avec les autres. L’ami du sujet est le seul et unique ami, mais étant donné que cette amitié est radicale, oppressive et égocentrique, si son ami lui fait défaut ou néglige d’être à la hauteur du sentiment amical dont il est l’objet, le sujet pourra se mettre à le haïr au point de le considérer comme un ennemi. En sens contraire, l’aspect positif prouve que le sujet est capable de prendre des risques pour défendre un ami ou un parent.
  • Mars dans la douzième maison : désigne les embûches que le destin dresse aussi bien que les risques que l’on court en subissant une intervention chirurgicale.

Sites Internet que je vous conseille :

  1. https://medium-suisse.ch/astrologie/ >> Un site internet expliquant très bien comment l’Astrologie
  2. https://destin.ch/astrologue/ >> Un autre site Internet très intéressant !

Voyance en développement

Lorsque ces lignes de force sont suffisamment déviées pour atteindre la glande pinéale, le but est atteint : la distance entre les deux organes a été éliminée, il y a maintenant un pont entre le Monde du Sens et celui du Désir. A partir du moment où il est construit, l’être humain devient clairvoyant et est capable de diriger son regard où il le désire. Les objets solides sont vus de l’intérieur et de l’extérieur. L’espace et la solidité, comme obstacles à l’observation, ont cessé d’exister.

Il n’est pas encore un clairvoyant entraîné, mais il est un clairvoyant à sa volonté, un voyant volontaire. Sa faculté est très différente de celle que possède le médium. La personne en qui ce pont a été construit sera toujours en contact sûr avec les mondes intérieurs, car la connexion est faite et rompue à sa volonté. Peu à peu, l’observateur apprend à contrôler la vibration du corps pituitaire, afin de pouvoir entrer en contact avec l’une des régions des mondes internes qu’il souhaite visiter. La faculté est entièrement sous le contrôle de sa volonté. Il n’est pas nécessaire d’entrer en transe ou de faire quelque chose d’anormal pour élever votre conscience au Monde des Désirs. Vous voulez simplement voir.

Ayant atteint cette faculté, le néophyte doit maintenant apprendre à comprendre ce qu’il voit dans le Monde des Désirs. Beaucoup de gens pensent qu’une fois qu’une personne est clairvoyante, toute la vérité s’ouvre à elle et parce qu’elle peut « voir », alors elle « sait tout » des mondes supérieurs. C’est une grave erreur. Nous savons que nous, qui sommes capables de voir les choses dans le monde physique, sommes loin d’avoir une connaissance universelle de tout ce qui existe. Il faut beaucoup d’étude et de dévouement pour connaître ne serait-ce qu’une petite partie des choses physiques auxquelles nous faisons face dans notre vie quotidienne.

Dans le monde physique, les objets sont denses, solides et ne changent pas en un clin d’œil. Dans le Monde du Désir, ils changent de la façon la plus étrange. C’est une source de confusion sans fin pour le clairvoyant négatif et involontaire, et même pour le néophyte qui est sous la direction d’un maître. Mais l’enseignement que reçoit le néophyte l’amène immédiatement à percevoir la Vie qui cause le changement de Forme, et il apprend à la connaître pour ce qu’elle est vraiment, malgré tous les changements possibles et embarrassants.

De cette façon, les clairvoyants sont formés avant que leurs observations n’aient une valeur réelle, et plus ils deviennent habiles, plus ils sont modestes pour dire ce qu’ils voient. Ils diffèrent souvent des versions d’autres personnes, sachant tout ce qu’il y a à apprendre, réalisant à quel point un enquêteur seul ne peut comprendre tous les détails de ses enquêtes.

Cela se réfère aussi aux différentes versions des mondes supérieurs qui sont, pour les personnes superficielles, un argument contre l’existence de ces mondes. Ils affirment que si ces mondes existent, les enquêteurs doivent nécessairement nous apporter des descriptions identiques. Mais de la même manière que dans le Monde Physique, si vingt personnes partaient pour décrire une ville, il y aurait vingt versions différentes, il en est de même pour les récits faits par les investigateurs des mondes supérieurs. Chacun a sa propre façon de voir les choses et peut décrire ce qu’il voit de son point de vue particulier. Son récit peut différer de celui des autres, bien que tous puissent être également vrais, selon la vision et l’angle de chaque observateur.

Sites Internet à découvrir :

  1. https://voyante.ch/medium-consultation/
  2. https://voyance.ch/astrologue/
  3. https://destin.ch >> Un site internet bien fournit un article de blog très intéressants !
  4. https://stella-voyance.ch >> Un site internet d’une voyante très connue en Suisse !
  5. https://www.idealvoyance.ch/ >> Site très joliment travaillé !

En passionné je touche à tous mes chers suiveurs et mes chères suiveuses ! Internet q profondément changer nos vies en Suisse. Il fut un temps où le journal LE MATIN suffisait amplement pour faire sa publicité et trouver toutes sortes de services. dans les années 2000 encore beaucoup d’entreprises n’étaient même pas sur Internet. Il est un fait aujourd’hui en 2018 que toutes sortes de services se développe et je me suis permis de mettre en avant le site Anibis regroupant des annonces de voyance en ligne.

Pourquoi un gros site pour trouver ce que l’on cherche ?

La voyance est encore controversée aujourd’hui en 2018 cependant le fait qu’un gros site comme Anibis crée une rubrique montre bien que la demande est plus qu’existante ! Cependant à part des annonces regroupées avec efficacité est-ce qu’il y a une vraie plus value à chercher son voyant, sa voyante sur Anibis, le bon coin, Vivastreet ou toutes sortes de gros site internet Européen ?

C’est quoi l’amour ?

Une énergie folle et intransigeante, qui nous prend, nous étreint, nous viole presque et nous pousse à voler, voler, voler !

Voler dans tous les sens, voler la clé de ce coeur à prendre, prendre ce coeur dont nous pleurons l’absence quand l’amour en nous s’est répandu et nous pousse irrémédiablement à l’absolu !

Retour d’amour ? Est-ce que cela marche ?

Récupérer son ex, oui ou non ?

Le coeur a ses raisons que la raison ignore! Blaise Pascal

Dans mes chroniques j’aime beaucoup parler de ce sujet parfois épineux qu’est la récupération de son ex. C’est en effet un vrai commerce sur le Web !

Faire le point sur la relation ?

La fin d’une relation amoureuse est un événement douloureux et troublant. La personne qui a été laissée, en plus de la douleur de la séparation, a tendance à remettre en question toute sa vie et à penser que rien ne sera plus jamais comme avant.

Dans l’esprit d’une personne laissée, elle est en conflit de pensées et en plus de souffrir pour le détachement il y a la peur de la solitude, la nostalgie du bon vieux temps, l’idée de ne jamais trouver une personne comme celle perdue et souvent aussi la colère, accompagnée d’un fort désir de vengeance contre ceux qui voulaient rompre.

Dans ce moment de confusion, il est facile à la personne laissée de se sentir perdue et de perdre sa rationalité, se laissant aller à des comportements dictés par le désespoir, qui mettent fin à toute possibilité de récupération de la relation.

La chose la plus importante à faire est de prendre le temps nécessaire pour retrouver l’équilibre émotionnel, seulement alors vous pouvez ouvrir une fenêtre pour la reconquête de l’amour perdu.

Respirez. Il calme l’esprit et domine l’impulsivité, qui dans ces moments est toujours un très mauvais conseiller.

Pas de messages de désespoir, pas d’éclats de rage, pas de show de faux bonheur sur les réseaux sociaux ou de flèches visant à lui faire comprendre que ce qui sera pire désormais, ce sera lui. Utilisez ce temps pour comprendre si cela vaut vraiment la peine d’essayer un rapprochement. Il est possible qu’il ait des doutes, alors ne faites rien d’irréfléchi qui pourrait lui donner la confirmation que vous étiez le bon choix.

Sites Internet pour en savoir plus :

  1. https://voyance.ch >> Voyance est un mot qui n’aura plus de secrets pour vous avec ce site !
  2. https://medium-suisse.ch >> Un site internet avec beaucoup de médiums différents qui se présentent !
  3. https://destin.ch >> Site internet avec un blog très riche et bien fournit !
  4. https://voyante.ch >> Un blog magnifique qui parle de beaucoup de sujets liés au paranormal.
  5. https://voyance-telephone.ch >> La voyance par téléphone est plutôt bien présentée ici !  Cela donne plus de facilités à capter l’environnement de qui appelle ! A ce qui se dit sur Internet c’est très surprenant !
  6. https://stella-voyance.ch >> Une voyante locale basée dans le canton de Vaud à découvrir !
  7. https://maylan-voyance.ch >> La voyance dans toute sa sagesse. On en parle de partout dans la ville de Renens !
  8. https://www.idealvoyance.ch/ >> Un joli site internet !

Voyance ? Est-ce qu’il faut voir l’avenir ?

Il est impossible pour la plupart des gens de faire la différence entre les deux, mais il y a une règle infaillible qui peut être suivie par n’importe qui : aucun voyant réellement développé n’exercera cette faculté pour de l’argent ou quelque chose d’équivalent : il ne s’en servira jamais pour satisfaire sa curiosité, mais seulement pour aider l’humanité.

Le grand danger pour la société pourrait venir de l’utilisation aveugle de l’individu qui, indigne du pouvoir d’un clairvoyant volontaire, souhaite enquêter et  » voir  » à volonté, ce qui peut être facilement compris. Il serait capable de lire la pensée la plus secrète. Par conséquent, l’aspirant à la vraie vision et à l’introspection spirituelle doit, tout d’abord, faire preuve d’altruisme. L’Initié est tenu par les vœux les plus solennels de ne jamais utiliser ce pouvoir pour servir ses intérêts personnels, aussi petits soient-ils.

La clairvoyance entraînée est utilisée pour enquêter sur des faits occultes et est la seule qui sert ce but. Par conséquent, l’aspirant a besoin de ressentir, non pas un désir de satisfaire une simple curiosité, mais un désir saint et altruiste d’aider l’humanité. Tant que ce désir n’existe pas, aucun progrès ne peut être fait pour obtenir une clairvoyance positive.

Pour reprendre contact avec les mondes intérieurs, il est nécessaire d’établir la connexion de la glande pinéale et du corps pituitaire avec le système nerveux cérébro-spinal, et d’éveiller à nouveau ces glandes. Lorsque cela sera réalisé, l’homme possédera à nouveau la faculté de perception dans les mondes supérieurs, mais à une plus grande échelle que dans le passé lointain, parce qu’il sera en relation avec le système nerveux volontaire et donc sous le contrôle de sa volonté. Grâce à cette faculté perceptive intérieure, tous les chemins de la connaissance lui seront ouverts et il aura les moyens d’acquérir des informations en son nom, ce qui fera passer toutes les autres méthodes d’investigation pour un jeu d’enfant.

Ce courant, aussi volumineux soit-il, doit être cultivé avant que la véritable formation ésotérique puisse commencer, ce qui est une condition préalable au travail conscient de soi dans les mondes intérieurs. Ainsi, une vie dans la moralité et consacrée à la pensée spirituelle doit être vécue par l’aspirant avant qu’il ne commence le travail qui lui donnera la connaissance des domaines superphysiques et lui permettra de devenir, dans le sens le plus large, une aide à l’humanité.

Lorsque le candidat a vécu une telle vie assez longtemps pour établir le courant de force spirituelle et est considéré digne et qualifié pour recevoir une instruction ésotérique, certains exercices lui seront enseignés pour mettre le corps pituitaire en vibration. Cette vibration provoquera la collision de l’hypophyse avec la ligne de force la plus proche, et lorsqu’elle s’en écarte légèrement, elle se heurtera à son tour à la ligne suivante, de sorte que le processus se poursuivra jusqu’à ce que la force de vibration ait été épuisée.

Lorsque ces lignes de force sont suffisamment détournées pour atteindre la glande pinéale, le but est atteint : la distance entre les deux organes a été éliminée, il y a maintenant un pont entre le Monde du Sens et le Monde du Désir. A partir du moment où il est construit, l’homme devient clairvoyant et est capable de diriger son regard où il le désire. Les objets solides sont vus de l’intérieur et de l’extérieur. L’espace et la solidité, comme obstacles à l’observation, ont cessé d’exister.

Il n’est pas encore un clairvoyant entraîné, mais il est un clairvoyant à sa volonté, un voyant volontaire. Sa faculté est très différente de celle que possède le médium. La personne en qui ce pont a été construit sera toujours en contact sûr avec les mondes intérieurs, car la connexion est faite et rompue à sa volonté. Peu à peu, l’observateur apprend à contrôler la vibration du corps pituitaire, afin de pouvoir entrer en contact avec l’une des régions des mondes internes qu’il souhaite visiter. La faculté est entièrement sous le contrôle de sa volonté. Il n’est pas nécessaire d’entrer en transe ou de faire quelque chose d’anormal pour élever votre conscience au Monde des Désirs. Vous voulez simplement voir et voir.

Ayant atteint cette faculté, le néophyte doit maintenant apprendre à comprendre ce qu’il voit dans le Monde des Désirs. Beaucoup de gens pensent qu’une fois qu’une personne est clairvoyante, toute la vérité s’ouvre à elle et parce qu’elle peut « voir », alors elle « sait tout » des mondes supérieurs. C’est une grave erreur. Nous savons que nous, qui sommes capables de voir les choses dans le monde physique, sommes loin d’avoir une connaissance universelle de tout ce qui existe. Il faut beaucoup d’étude et de dévouement pour connaître ne serait-ce qu’une petite partie des choses physiques auxquelles nous faisons face dans notre vie quotidienne.

En savoir plus : https://voyance.ch/voyants/alizee/

Nostradamus

Michel de Notre Dame ou Nostradamus

Plus de quatre siècles se sont écoulés depuis sa mort, mais son nom suscite toujours une sorte de peur et de respect mystique et sa figure continue d’inspirer initiés, aspirants, sages ou simplement curieux.

Nostradamus est né en France à Saint-Remy-de-Provence, dans la vallée des Baux, le 14 décembre 1503, en pleine Renaissance. Michel de Notre-Dame est d’origine juive. La plupart de ses ancêtres étaient médecins.

Les pouvoirs et les dons spéciaux de prévoyance pour lesquels Nostradamus est maintenant connu de tous proviennent de ses études mais aussi, semble-t-il, de la dot congénitale dans les origines de sa famille. Son grand-père Pietro de Notre-Dame, également médecin et astrologue, descendait de la tribu juive d’Isscar. Cette tribu aurait pris possession des documents trouvés dans les chambres d’initiation égyptiennes, toutes les formules géométriques, cosmologiques et algébriques utilisées plus tard dans la Torah et dans la construction du temple de Salomon. Après la diaspora, le savoir a été transmis jusqu’aux mains de Nostradamus. La Bible témoigne aussi du fait que les descendants d’Isscar avaient des dons prophétiques spéciaux.

En savoir plus :

Voyance en ligne ? Consultation rapide et aidante
Maintenant, le vrai travail commence. La diseuse de bonne aventure se concentrera et placera ses cinq sens sur la…

Développement de l’intuition

Intuition des gnostiques du premier siècle ?

Il s’ensuit que notre Esprit étant constitué par l’Esprit des éons de notre corps, est pratiquement immortel, car les électrons ont une vie mesurable en milliards d’années, et donc comparable à l’âge de l’Univers lui-même (environ 15 milliards d’années, selon les cosmologistes contemporains). Cela signifie aussi que notre Esprit possède les éléments spirituels qui ont leurs racines dans le passé depuis des milliards d’années ; et après ce que nous appelons notre mort corporelle, notre Esprit sera perpétué dans le futur avec nos éons, même lorsque nos corps seront revenus à la poussière ; et cela durera pratiquement à jamais ! Malgré ses dimensions énormes dans l’espace et dans le temps, l’Univers ne nous effraie pas : chacun de nous vit une vie spirituelle à l’échelle de ses immenses dimensions.

Et voici la réalisation de l’unité dans l’Ego, l’Esprit qui rassemble en lui, “en un seul être”, la myriade d’informations apportées par les “esprits élémentaires” (éons), les mêmes qui, ensemble, constituent l’identité de mon Esprit pour chaque temps à venir.

Quand la matière meurt, l’Esprit se libère, comme une main du gant, du fardeau du corps, entre dans la dimension de la création avec toute la personnalité qui l’a distingué, avec tous les souvenirs de ses expériences terrestres, comme cela est arrivé à tous les êtres chers qui sont partis avant nous et qui attendent que nous restions avec nous dans la joie et la lumière universelle.

Ces affirmations ne sont pas suggérées par des rêves ou des espoirs, mais par des connaissances scientifiques. Tout nous promet que la mort corporelle n’est qu’un simple changement d’état pour notre Moi, et que ce Moi prolonge son aventure dans l’Univers, pour l’éternité.

Nous avons exploré un “monde nouveau”, celui de notre “moi intérieur”, pour aller vers un monde futur : celui de notre éternité.

Par conséquent, tout chrétien qui se respecte sait que Dieu fait son œuvre dans le monde à travers ses instruments et comprend que les êtres humains qu’il appelle sont les instruments. Tout chrétien qui en est arrivé à cette conscience sait que devenir un instrument du Seigneur est une grâce infinie accordée par Lui et demande constamment dans la prière que Dieu l’appelle à devenir son témoin et ses moyens. “Fais de moi un instrument de ton amour” dit la prière. Que demande un vrai chrétien avec une telle prière ? Il demande d’être un médium, un moyen pour les œuvres de Dieu, un moyen pour ses grâces.

Telle est la véritable signification d’être un médium : être un instrument de Dieu dans l’accomplissement de ses œuvres, être un moyen, un moyen, un moyen, un moyen pour l’accomplissement de sa volonté.

Le sens du mot que le médium ne veut que ceux qui parlent aux esprits est réducteur et restrictif ; il ne concerne qu’un aspect de la médiumnité.

De ce point de vue, comment répondre à la question : est-il possible de naître ou de devenir médium ? La réponse est : ni l’un ni l’autre et en même temps les deux.

Tout être humain qui accomplit un cheminement religieux dans la vie est potentiellement un médium, parce qu’il peut potentiellement se faire instrument de Dieu. Un chrétien baptisé, selon la doctrine catholique, est appelé à devenir prêtre, apôtre et saint ! Tout baptisé est appelé à devenir un instrument de Dieu, afin que ses œuvres se manifestent en lui ! Par conséquent, être un médium, dans le sens d’un instrument de Dieu, est le but ultime de tout bon chrétien.

L’obstination de l’Église à refuser à chaque personne des dons particuliers et des dons particuliers est, en vérité, ambiguë et incompréhensible.

Histoire de la voyance

Néanmoins, nous avons aussi des méthodes indésirables en Occident des méthodes d’auto-hypnose, qui devraient être soigneusement évitées par tous ceux qui veulent rester abstinents et se développer en toute sécurité. On peut conseiller à une personne de fixer un point lumineux pendant un certain temps jusqu’à ce que certains des centres du cerveau soient paralysés ; ainsi, elle est amenée dans un état de passivité complète dans lequel il est possible que les sens astral inférieurs deviennent quelque peu actifs. Naturellement, dans de telles circonstances, il n’aura pas la capacité de faire un choix au moment de recevoir il s’expose à tout ce qui lui arrive bon et mauvais et en général c’est plus une mauvaise chose qu’une bonne. Parfois, les mêmes résultats généraux sont obtenus en lisant une formule, dont la répétition affaiblit la capacité de penser presque aussi bien qu’en regardant un disque métallique. On se souvient que le poète Tennyson disait qu’il pouvait entrer dans un autre état de conscience en répétant rapidement son nom plusieurs fois. Il l’a rapporté dans une lettre datée du 7 mai 1874, envoyée de Farinford, Freshworth, White Island. Il a été écrit à un homme qui lui a raconté les expériences étranges qu’il a vécues sous anesthésie. Tennyson écrit :

“Je n’ai jamais reçu de révélations sous anesthésie, mais j’ai souvent, depuis mon enfance, quand j’étais tout seul, quelque chose (faute d’un meilleur nom) comme une vraie transe. Souvent, elle m’est venue avec la répétition de mon propre nom, alors que l’intensité de la conscience de l’individualité elle-même semblait se dissoudre et s’estomper dans l’être sans limites, et ce n’était pas un état de confusion, mais le plus clair des clairs, le plus vrai des fidèles, bien au-delà des mots, où la mort était presque impossible la perte de personnalité (si tel était le cas) ne semblait pas mourir, mais seulement la vraie vie. J’ai honte de cette faible description. N’ai-je pas dit que cet état était au-delà des mots ? C’est l’expression la plus vivante du fait que l’esprit de l’écrivain peut être transféré dans un autre état d’existence il est non seulement réel, simple, mais aussi infini en vision et éternel en durée.

C’est sans aucun doute une touche de vie supérieure ; aucun de ceux qui ont vécu ces réalités ne peut ne pas reconnaître cette description dans la mesure où elle va, même si le poète s’arrête au bord de quelque chose infiniment plus grand. Il semble s’être maintenu dans une position plus positive que beaucoup de gens qui le font sans les conseils et les connaissances nécessaires, et a ainsi acquis une confiance précieuse dans l’existence de l’âme en dehors du corps mais cette méthode ne peut être recommandée comme bonne et vraiment sûre.

On dit parfois que cette capacité peut être développée par des exercices de respiration et que cette méthode est largement acceptée et recommandée en Inde. Il est vrai qu’il est possible de développer un certain type de clairvoyance de cette manière, mais le coût en est souvent la destruction à la fois physique et mentale. De nombreuses tentatives de ce genre ont été faites ici aux États-Unis ; je le sais personnellement, car lors de ma précédente visite ici, de nombreuses personnes qui avaient ruiné leur santé et qui, dans certains cas, étaient au bord de la folie, sont venues me voir pour savoir comment on pouvait les guérir. Certains avaient réussi à découvrir la vision astrale au point de sentir qu’ils étaient constamment visités ; d’autres n’en étaient pas encore là et avaient détruit leur santé physique ou si affaibli leur esprit qu’ils étaient dans un désespoir extrême ; il y en avait aussi un ou deux qui affirmaient que cette pratique leur avait été bénéfique. Il est vrai que de tels exercices sont utilisés en Inde par les hatha yogis c’est-à-dire ceux qui essaient d’atteindre le développement par des moyens physiques plutôt que par la croissance interne du mental et du spirituel. Mais même parmi eux, de telles pratiques ne sont utilisées que sous la supervision directe des enseignants responsables, qui observent l’effet des mesures prescrites sur le disciple et l’arrêtent immédiatement si les exercices ne lui conviennent pas. Mais pour des gens qui ne connaissent rien à ce sujet, essayer d’utiliser de telles choses sans discernement est très stupide et dangereux, car des pratiques qui sont bonnes pour l’une peuvent être très désastreuses pour l’autre. Ils peuvent convenir à une personne sur cinquante, mais pas à tous les autres, et je conseille personnellement à chacun de s’en abstenir, à moins bien sûr que vous ne soyez dirigé par un enseignant compétent qui comprend réellement ce qui doit être réalisé. Vous pouvez être une personne à qui ils conviennent, mais les chances sont contre, parce qu’il y a plus d’échecs que de chance. De cette façon, vous pouvez facilement et fatalement faire beaucoup de dégâts ; c’est comme si vous veniez au magasin de produits chimiques et essayiez au hasard tous les outils d’affilée il peut aussi arriver que vous tombiez sur exactement ce dont vous avez besoin, mais vous pouvez aussi être malchanceux, et ce dernier est beaucoup plus probable.

Sites Internet à découvrir :

  1. https://voyante.ch
  2. https://voyance.ch
  3. https://medium-suisse.ch

Clairvoyance Lausanne

Le don de la clairvoyance est en chaque homme, mais seuls quelques-uns ont réussi à le développer en eux-mêmes et à l’utiliser habilement. Depuis l’Antiquité, les gens ont recours à l’aide de ceux qui sont capables de regarder dans le passé et de prédire l’avenir. Ce n’est pas un secret qu’aujourd’hui, dans de nombreux services spéciaux de différents pays, les clairvoyants, les médiums, les astrologues travaillent. Ils aident à démasquer les criminels et sont capables d’obtenir des informations secrètes qu’il est impossible d’obtenir par des moyens conventionnels. Vous pouvez aussi découvrir ces capacités uniques et apprendre à voyager dans le temps. Notre livre vous y aidera.

Le jugement est une sorte de “tube astral” par lequel s’approche la distance entre les lieux éloignés. Sur le chemin du flux des pensées d’un objet à l’autre, il y a des vibrations sonores astrales et un rayonnement astral (provenant d’objets éloignés).

La connexion à distance (tube astral) est formée par la volonté et le désir fort du clairvoyant, ce qui fait qu’un fort courant de prana a formé la force nécessaire du courant de pensée. Mais cela n’arrive qu’avec des médiums forts, certains seulement la volonté et le désir ne suffisent pas pour établir une connexion astrale. Dans de tels cas, des outils de voyance sont utilisés (boules de verre, cristaux, encre, bols d’eau, verres à eau propre et autres). Ces dispositifs sont, pour ainsi dire, un oculaire ou un point de départ du “tube astral”.

L’oculaire du tube astral peut être un verre ordinaire avec de l’eau de source propre. Le verre est placé sur une nappe blanche propre et concentrée au centre du verre, à la surface de l’eau. Ils regardent sans cligner des yeux et abaissent les paupières pendant dix minutes. Pour apprendre à communiquer à distance, il faut s’entraîner deux fois par jour pendant quelques semaines. A la fin, vous pouvez voir différentes photos et images de personnes et d’événements à la surface de l’eau.

Des crises de clairvoyance ont été constatées chez les gens ordinaires, surtout à la veille de grands événements (guerres, catastrophes, tremblements de terre, etc.), après le danger vécu et la mort clinique, ainsi qu’après un stress sévère. Les attaques de la clairvoyance visitent surtout souvent les gens au seuil entre le réveil et le sommeil, entre la vie et la mort, dans un état d’ivresse, dans un état d’hypnose ou d’auto-hypnose, dans un état d’épuisement extrême.

Notre cerveau perçoit n’importe quelle information, mais ne s’en rend pas toujours compte, et seulement dans les moments de danger pour la vie, il y a une restructuration du cerveau utilisant toutes ses ressources, ce qui donne aux gens des chances supplémentaires de survie.

Parfois, la capacité d’anticiper l’avenir et de voir le passé s’ouvre après de nombreux jours de jeûne et de prière. Une telle clairvoyance est appelée révélation. La clairvoyance qui vient après de longues méditations s’appelle l’illumination.

Le développement de la clairvoyance

Pendant de nombreux siècles, les gens ont utilisé cinq canaux traditionnels pour communiquer avec le monde extérieur : le visuel (par lequel ils ont reçu 75 % de toute l’information), l’auditif (14 % de l’information), le tactile (environ 6 % de l’information), l’odorat (près de 4 % de l’information) et le goût (3 % de l’information). La plupart des informations sont transmises par les organes de la vision, mais la personne ne voit pas avec les yeux, les yeux sont un outil pour transférer l’information au cerveau. Le cerveau traite l’image reçue et nous obtenons des informations sur l’objet vu.

Et pendant des millénaires, la personne a manqué d’information. Il y a des milliers d’années, il y avait peu d’événements par jour dans la vie humaine, mais maintenant les événements qui se produisent dans nos vies chaque jour, il est difficile de compter.

Dans la nature, nous voyons comment les êtres vivants et la nature communiquent entre eux et avec le monde qui nous entoure, ce qui démontre que la portée de leur communication est beaucoup plus large que celle de l’homme. Une chauve-souris touche les objets sans les toucher, les hiboux voient bien dans l’obscurité, les dauphins perçoivent les sons dans la vaste gamme de fréquences. Pourquoi peuvent-ils le faire, mais pas nous, les humains ? Il s’avère qu’on peut. Les gens qui n’ont même pas ce don peuvent développer leur clairvoyance. Cela se fait par le développement et l’ouverture d’un “troisième œil” en pratiquant patiemment pendant une longue période.

Cependant, certaines personnes insistent sur le fait qu’il suffit qu’une personne se sente bienveillante et respectueuse, et alors toute la sagesse des siècles sera immédiatement répandue sur elle. Mais une petite part de bon sens suffit pour comprendre l’absurdité d’une telle affirmation. Peu importe la gentillesse de l’enfant, s’il veut connaître la table de multiplication, il doit s’asseoir pour travailler et l’apprendre. Et c’est exactement ce que vous faites pour apprendre à utiliser vos capacités spirituelles.

Au fur et à mesure que vous améliorerez vos compétences, vous verrez d’étranges peintures et lumières, ainsi que des cercles colorés autour d’objets et de personnes l’aura. Vos rêves seront clairs. Vous verrez beaucoup de choses qui vous surprendront.

Source : https://medium-suisse.ch